Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Les tests en Double Aveugle expliqués (pas encore)

Message » 28 Fév 2007 12:54

Euh..... :oops: J'ai essayé d'être le plus clair possible. Pour parler sérieusement, j'évoquais ces tests non-paramétriques parce qu'il est très délicat d'interpréter correctement des données psycho-acoustiques, qu'il s'agisse de l'évaluation d'enceintes acoustiques ou qu'il s'agisse de l'évaluation d'oeuvres musicales. Ainsi, quand on lit des critiques dans des revues classiques comme Classica-Répertoire, Diapason, etc., on est surpris des termes employés qui sont évidemment constamment subjectifs. :roll:

Ce type de test permet donc d'instaurer une dose d'objectivité dans un océan de subjectivité. :o

Cordialement. :)
fulcanelli
 
Messages: 209
Inscription: 17 Fév 2007 14:08

Message » 01 Mar 2007 0:05

Je n'ai pas non plus une vision claire de ce que cela signifie, mais je vais tenter une traduction. Corrigez moi si je me trompe.

Dans la mesure où un auditeur a une sensibilité qui lui est propre, et qui n'est pas forcément représentative de celle d'autres auditeur; dans la mesure où on teste sur un système particulier, avec des disque particuliers, qui ne sont pas non plus représentatif, nous devons nous limiter à des tests portant sur des choix imposés : meilleur / moins bon, identique / différent... On serait alors dans le cas non paramétrique.
On pourrait dire que statistiquement, oui la différence a été entendue, oui le système B a été préféré...

Nous devons éviter de donner une évaluation quantitative, comme une note sur 10 concernant la qualité ou alors l'intensité d'une différence. Ce serait un test paramétrique.
Notre échantillon ne permettrait pas d'obtenir un résulats statistiquement significatif à moins de tester un grand nombre d'auditeurs.
On ne pourrait pas dire que tel élément est deux fois meilleur qu'un autre alors que le voisin est trois fois meilleur.

Est-ce que j'ai bien décodé le principe, ou alors j'ai tout faux ?
Pio2001
 
Messages: 5908
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 01 Mar 2007 12:02

En fait, peu importe le type de réponse, qualitatif ou quantitatif. Le test employé est de nature non paramétrique et c'est ce test qui permettra (ou non) de mettre en évidence une différence significative entre plusieurs systèmes d'écoute. Un exemple :

Supposons que l'on demande à trois mélomanes d'une revue X d'écouter 6 versions différentes d'une symphonie de Beethoven [mettons la 3ème, l'Héroïque] et de les ranger séparément suivant l'organisation des plans sonores [qui ressortissent de l'oganisation spatiale des instruments, laquelle varie en général grandement selon le chef d'orchestre]. Les trois séries indépendantes de rangs données par les trois mélomanes A, B, C sont exposées dans le tableau suivant :

a b c d e f
A 1 6 3 2 5 4
B 1 5 6 4 2 3
C 6 3 2 5 4 1

Chaque critique a donné un chiffre de 1 à 6, selon son appréciation. Ces séries de chiffre correctement interprétées, permettent de montrer si, de façon globale, les critiques sont d'avis que les interprétations diffèrent de façon significative. Vous pouvez remplacer Beethoven par une marque d'enceinte et envisager que A, B et C sont des ciritiques de matériel HIFI et a, b, ..., f sont des enceintes deux voies, par exemple, que vous allez tester en aveugle.

Cordialement. :)
fulcanelli
 
Messages: 209
Inscription: 17 Fév 2007 14:08


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message