Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Pourquoi pas de materiel russe ?

Message » 21 Juin 2008 19:59

Beuhar collectif,



Beaucoup d'éléments made in USSR sont très recherchés:
- condos de toutes sortes
- Tubes
- Transfos etc


Alors que la majorité s'accorde à dire que les même références venant de Chine sont moins bonnes (Tubes surtout), on trouve beaucoup en Chinede marques ayant une bonne maîtrise des tubes sur le marché: Original, Cayin, Jungson, Darkvoice etc etc.
Or avant les chinois, les soviétiques ont beaucoup utilisé les tubes (avionique du MIG par exemple), ont produit parmi les meilleurs tubes à ce jour, mais sont à ce qu'il semble absents du marché "restitution typée haut de gamme et prix abordable + facilité pour DIY" qui fait en bonne partie le succès des chinois.

So I wonder why.

Qu'est-ce qui explique cette situation de fait ?
tututpouet
 
Messages: 4709
Inscription: 26 Nov 2006 14:02
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Juin 2008 19:59

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Juin 2008 13:34

Réponse à chercher dans 2000 ans d'histoire...

L'esprit d'entreprise, l'ingéniosité, le génie Chinois leur faisaient déjà exporter leurs soiries chez les Egyptiens et à Rome, puis leur vaisselle et diverses autres choses quelques siècles plus tard...

Aujourd'hui, ils nous habillent et produisent tout ou partie de ce dont nous avons besoin, je dis bien tout... ils n'ont pas changé... le monde autour d'eux, un peu : il leur a ouvert grands des portes qu'eux mêmes tiennent toujours fermées... sauf pour la nourriture (pas autosuffisants), l'énergie et les matières premières... mais pour ces dernières leur consommation doit être diminuée de ce que les ex pays producteurs n'achètent plus puisqu'ils ne produisent plus...

Les Russes ? Des icônes, de la littérature et de la musique à partir du milieu du XIXe siècle... avant ? Pas grand chose... et j'exagère à peine...

Alain :wink:

Cela étant, avant le mur il y avait de la hifi russe !
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49557
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 22 Juin 2008 15:48

tututpouet a écrit: Or avant les chinois, les soviétiques ont beaucoup utilisé les tubes (avionique du MIG par exemple), ont produit parmi les meilleurs tubes à ce jour, mais sont à ce qu'il semble absents du marché "restitution typée haut de gamme et prix abordable + facilité pour DIY" qui fait en bonne partie le succès des chinois.



Les Soviétiques ont beaucoup utilisé les tubes, comme tout le monde du temps où il n'y avait pas encore de transistors :lol: ou que ceux-ci n'étaient pas suffisamment fiables, performants ou maîtrisés pour entrer dans l'avionique d'avions militaires, type de matériels pour lequel la fiabilité est l'un des critères essentiels !

Ca ne les a pas empêché de passer aux semi-conducteurs et à l'électronique numérique dès qu'ils en eurent les possibilités !

Je sais bien que tout le monde raconte l'histoire de la défection de Viktor Belenko en 1975 avec son MiG-25, qui, à l'examen, s'est avéré être doté d'une électronique essentiellement basée sur les tubes à vide, ce qu'on a cherché à expliquer avec des histoires du genre "Les tubes résistent mieux aux impulsions électromagnétiques générées par les explosions nucléaires", tout ça pour faire des Soviétiques des chantres de l'électronique à tubes.

C'était un peu oublier ce que Belenko a lui-même révélé aux Occidentaux : que les Soviétiques considéraient eux-même le MiG-25, qui avait quand même été conçu à la fin des années '50, comme dépassé à l'époque, et qu'ils travaillaient sur un successeur. D'ailleurs, après la défection de Belenko, les Soviétiques, pour des raisons de sécurité, ont modifié tous leurs MiG-25 pour les doter d'un radar dérivé de celui d'un avion à peine plus récent, le MiG-23, mais d'une technologie plus moderne.

Néanmoins, cette histoire des tubes du MiG-25 a encore aujourd'hui la peau dure, et il me semble qu'au moins un fabricant russe en tire argument sur son site pour vanter les mérites de sa production de tubes, qui ne servent plus guère qu'aux hifistes !
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 22 Juin 2008 16:08

Reste que les russes ont les composants et la technicité nécessaire, mais je n'ai jamais entendu parler d'électroniques HIFI made in Russia.

Le marché existe, ils sont légitimes pour y figurer mais ils sont aux abonnés absents, plutôt étonnant...
tututpouet
 
Messages: 4709
Inscription: 26 Nov 2006 14:02
Localisation: Paris
  • offline

Message » 22 Juin 2008 17:53

N'oublions pas qu'après l'éclatement de l'URSS, pas mal d'usines sont restées dans des Etats aujourd'hui indépendants.

L'une des marques soviétiques de matériel hi-fi qui semblent les plus fameuses, Radiotehnica (son nom était ainsi écrit en alphabet romain, et non cyrillique, sur les façades des apapreils !), d'ailleurs d'origine exogène, est aujourd'hui dans un pays balte, crois-je savoir.

Du matériel hi-fi soviétique et russe, il y en eu !

La platine vynile Vega EP-110 avec bras en "S" de 1984.

La très étonnante platine vynile Korvet EP-003. La boule à l'extrémité du bras contient une autre boule noyée dans un gel ; l'ensemble est sensé amortir les vibrations du bras en mouvement, si j'ai bien compris le concept.

Les entrailles de la platine vynile Elektronika B1-04 de 1987.

Celle-là a l'air assez sophistiquée : Elektronika EP-019S.

Encore des entrailles : la platine vynile Elektronika EP-060.

Enfin, l'EPOS-001.

Il existait aussi de petits systèmes sympas, comme le Sonet 3F-208.

Un amplificateur VEF-101 de 1977, déjà à base d'ampli-op intégrés. Tout fout le camp, mêmes les tubes au pays des tubes !

Un amplificateur Amfiton de 1990.

Le Koumir UM-001. Un petit ampli musical à la british ?

Un ampli Lasti 005-01 avec vu-mètres, correcteur graphique, et tutti quanti.

Si vous aimez les façades alu, un ampli Romantika U-120.

Un ampli intégré de 2x100 W au look moderne : le Foroum U-001.

Un bel amplificateur Elektronika UK-043.

Un célèbre amplificateur de puissance soviétique, le Korvet UM-038.

Le Korvet UM-048 et son préampli, plus design.

Enfin des tubes ! Un amplificateur de puissance Priboï 50UM204S de 1990.

L'amplificateur de puissance Radiotehnika UM-7011. Si vous pensez que les Soviétiques faisaient dans la simplicité pour préserver la pureté du signal, celui-là vous démontira. C'est une sorte de classe A glissante (il est sensé consommer jusqu'à 1 600W en instantané !). Les spécifications de distorsion et de bruit sont assez impressionnantes. 1987.

Quelques appareils de l'ensemble Estonia UM-010, avec notamment un préamplificateur qui à l'air d'avoir été soigné.

Voici quelques enceintes. Un détail remarquable : sur les spécifications, les bandes passantes dépassent souvent de beaucoup les 20 kHz vers le haut... 30 kHz ne semblaient pas inhabituel dans les années 80 et 90.

Voici par exemple des enceintes Elektronika :

Pour les amateurs de boules Cabasse, deux hauts-parleurs, indépendants l'un de l'autre, mais montés sur un même axe. Datés de 1980.

L'enceinte 25AS-033, avec tweeter à ruban. Monterait à 31,5 kHz.

Pour les amateurs du style Goldmund, l'enceinte 25AS-132 (1987), en fait des enceintes indépendantes qu'on peut poser comme on veut !

Le système triphonique avec caisson de grave 25AS-024 de 1988.

La belle enceinte 50AS-061M de 1988.

Et la très belle grosse enceinte 100AS-060. Plus de 50 kg sur la balance. On ne rigole plus.

Même en 1996, le style reste "utilitariste" : Elektronika 35AS-130.

D'autres productions, maintenant.

L'enceinte 75AS-001, produite par deux marques : Korvet et Kliver. L'enceinte Kliver pèse 40 kg. On ne fait décidément pas dans la dentelle.

L'enceinte 35AS-1, qui a donné lieu à un lignée prolifique et semble-t-il très connue à l'est (j'en ai vu un modèle testés dans une revue allemande à peu près à l'époque de la réunification des deux Allemagnes) : la lignée des Radiotehnika S-90. Noter la courbe de réponse réglable dans l'aigu.


Un point commun à tous ces matériels : vous noterez la grande poésie dans la choix de leur désignation. :mdr:

Après 1990, je ne trouve plus grand-chose de produit.

Les systèmes optiques (CD, laser-disque) semblent être demeurés inconnus des Soviétiques et des Russes.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 22 Juin 2008 18:11

J'ai eu la chance de visiter Berlin-Est quelques années avant la chute du mur. Les magasins de HiFi et de musique existait bel et bien (j'en ai ramené quelques disques) avec des productions manifestement locales ! :lol:

De la HiFi bien reconnaissable à son style en cohérence avec l'architecture Est Allemande :mdr:

Comment dire ? ... Difficilement vendable à l'Ouest. 8) :D
syber
 
Messages: 10305
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 22 Juin 2008 18:37

A noter que Korvet semble être devenu Neva et que Radiotekhnika reste Radiotekhnika, mais est basé en Lettonie.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 22 Juin 2008 18:44

tututpouet a écrit:Reste que les russes ont les composants et la technicité nécessaire, mais je n'ai jamais entendu parler d'électroniques HIFI made in Russia.

Le marché existe, ils sont légitimes pour y figurer mais ils sont aux abonnés absents, plutôt étonnant...


Pas beaucoup de hif dans les ex pays communistes, ni de haute couture ni d'orféverie de luxe... Cela revient déjà et reviendra mais 60 ans à bannir le luxe n'a pas favorisé l'artisanat "hifiste"...Sans doute plus des raisons historique et socio-politiques que d'autres à ce constat :lol:

Rentré ?

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 22 Juin 2008 19:01

C'est sûr que quand une économie est ruinée à deux reprises, ça n'incite pas des masses à investir dans l'industrie de luxe. Mais maintenant que GasProm va mieux, l'avenir est souriant, c'est sûr………

Quand on pense à la magnificence de la culture Russe au XVIII° siècle, sous Catherine II, et ce que fut son architecture et sa peinture dans les siècles, on se dit que ce pays de grande culture n'a pas encore commencé à se redresser.

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28989
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 22 Juin 2008 20:49

Scytales a écrit:N'oublions pas qu'après l'éclatement de l'URSS, pas mal d'usines sont restées dans des Etats aujourd'hui indépendants.

L'une des marques soviétiques de matériel hi-fi qui semblent les plus fameuses, Radiotekhnica, d'ailleurs d'origine exogène, est aujourd'hui dans un pays balte, il me semble.

Du matériel hi-fi soviétique et russe, il y en eu.

La platine vynile Vega EP-110 avec bras en "S" de 1 984.

La très étonnante platine vynile Korvet EP-003. La boule à l'extrémité du bras contient une autre boule noyée dans un gel; l'ensemble est sensé amortir les vibrations du bras en mouvement, si j'ai bien suivi le concept.

Les entrailles de la platine vynile Elektronika B1-04 de 1 987.

Celle-là à l'air assez sophistiquée : Elektronika EP-019S.

Encore des entrailles : la platine vynile Elektronika EP-060.

Enfin, l'EPOS-001.

Il existait aussi de petit système sympa, comme le Sonet 3F-208.

Un amplificateur VEF-101 de 1 977, déjà à base d'ampli-op intégrés. Tout fout le camp, mêmes les tubes au pays des tubes !

Un amplificateur Amfiton de 1 990.

Le Koumir UM-001. Un petit ampli musical à la british ?

Un ampli Lasti 005-01 avec Vu-mètres, correcteur graphique et tutti quanti.

Si vous aimez les façade alu, un ampli Romantika U-120.

Un ampli intégré de 2x100 W au look moderne : le Foroum U-001.

Un bel amplificateur Elektronika UK-043.

Un célèbre amplificateur de puissance soviétique, le Korvet UM-038.

Le Korvet UM-048 et son préampli, plus design.

Enfin des tubes ! Un amplificateur de puissance Priboï 50UM204S de 1 990.

L'amplificateur de puissance Radiotekhnika UM-7011. Si vous pensez que les Soviétiques faisaient dans la simplicité pour préserver la pureté du signal, celui-là vous démontira. C'est une sorte de classe A glissante (il est sensé consommer jusqu'à 1 600W en instantané!) Les spécifications de distorsion et de bruit sont assez impressionnantes. 1 987.

Quelques appareils de l'ensemble Estonia UM-010, avec notamment un syntoniseur qui à l'air d'avoir été soigné.

Voici quelques enceintes. Un détail remarquable : sur les spécifications, les bandes passantes dépassent souvent de beaucoup les 20 kHz vers le haut... 30 kHz ne semblait pas inhabituel dans les années 80 et 90.

Voici par exemple des enceintes Elektronika :

Pour les amateurs de boules Cabasse, deux hauts-parleurs, indépendants l'un de l'autre, mais montés sur un même axe. Daté de 1 980.

L'enceinte 25AS-033, avec tweeter à ruban. Monterait à 31,5 kHz.

Pour les amateurs du style Goldmund, l'enceinte 25AS-132 (1 987)

Le système triphonique avec caisson de grave 25AS-024 de 1 988.

La belle enceinte 50AS-061M de 1 988.

Et la très belle grosse enceinte 100AS-060. Plus de 50 kg sur la balance. On ne rigole plus.

Même en 1 996, le style reste "utilitariste" : Elektronika 35AS-130.

D'autres productions, maintenant.

L'enceinte 75AS-001, produite par deux marques : Korvet et Kliver. L'enceinte Kliver pèse 40 kg. On ne fait décidément pas dans la dentelle.

L'enceinte 35AS-1, qui a donné lieu à un lignée prolifique et semble-t-il très connue à l'est (j'en ai vu un modèle testé dans une revue allemande à peu près à l'époque de la réunification des deux Allemagnes) : la lignée des Radiotekhnika S-90. Noter la courbe de réponse réglable dans l'aigu.


Un point commun à tous ce matériel : vous noterez la grande poésie dans la choix de leur désignation. :mdr:

Après 1 990, je ne trouve plus grand-chose de produit.

Les systèmes optiques (CD, laser-disque) semblent être demeurés inconnus des Soviétiques et des Russes.



Merci beaucoup, c'est pour moi une totale découverte.
tututpouet
 
Messages: 4709
Inscription: 26 Nov 2006 14:02
Localisation: Paris
  • offline

Message » 22 Juin 2008 21:03

cohuelaz a écrit:
tututpouet a écrit:Reste que les russes ont les composants et la technicité nécessaire, mais je n'ai jamais entendu parler d'électroniques HIFI made in Russia.

Le marché existe, ils sont légitimes pour y figurer mais ils sont aux abonnés absents, plutôt étonnant...


Pas beaucoup de hif dans les ex pays communistes, ni de haute couture ni d'orféverie de luxe... Cela revient déjà et reviendra mais 60 ans à bannir le luxe n'a pas favorisé l'artisanat "hifiste"...Sans doute plus des raisons historique et socio-politiques que d'autres à ce constat :lol:

Rentré ?

Cdt :wink:



Les russes ont pourtant le goût du luxe, très bling bling, mais du "lourd". Ca ne les effraie pas de dépenser 50 000€ voire parfois nettement plus pendant leurs vacances à Paris.
Les raisons politiques sont effectivement historiquement les bonnes, mais cela fait plus de 15 ans que le mur est tombé.

On a parlé des chinois dans ce sujet, pourtant il y a 30 ans la révolution culturelle a quasi interdit tout raffinement, il ne fallait pas étudier, se cultiver...
A croire que les russes ne cherchent que ce qu'ils ne font pas.


Rentré hier, pendant le vol j'ai discuté avec les PN dont un stewart qui vole depuis 30 ans, il m'a parlé de Pékin il y a 20-25 ans. Edifiant !! Je te raconterais quand on se verra :wink:
tututpouet
 
Messages: 4709
Inscription: 26 Nov 2006 14:02
Localisation: Paris
  • offline

Message » 23 Juin 2008 0:34

Merci Scytales pour ce beau travail :wink:
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 23 Juin 2008 14:53

dub a écrit:C'est sûr que quand une économie est ruinée à deux reprises, ça n'incite pas des masses à investir dans l'industrie de luxe. Mais maintenant que GasProm va mieux, l'avenir est souriant, c'est sûr………

Cdlt :wink:


Je vais en Russie pratiquement 2 fois par mois et je peux te dire que pour le luxe, que ce soit en couture, joaillerie, montres, voitures....tu peux trouver ce que tu veux à St-Pétersbourg ou à Moscou.
Moscou est la ville où je vois le plus de Mercédes 500 ou 600 SL noire.

Par contre en hifi hdg, j'ai vu du Classé, des B&W, du Linn et des BS Acoustic (je crois :oops: ). D'ailleurs, le prix des B&W 800 D en roubles :o Tu jurerai que c'est le code-barre :mdr:
Ensuite, on tourne sur du Sony, Nad, Luxmann, HK....

Eric
Le Blaireau
 
Messages: 940
Inscription: 21 Juin 2003 7:21
Localisation: Limoges
  • offline

Message » 23 Juin 2008 16:09

tututpouet a écrit:

Rentré hier, pendant le vol j'ai discuté avec les PN dont un stewart qui vole depuis 30 ans, il m'a parlé de Pékin il y a 20-25 ans. Edifiant !! Je te raconterais quand on se verra :wink:



Yessss :wink: et j'espère que l'EAD sera arrivé !

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 23 Juin 2008 16:16

Les Russes qui ont de l'argent (et on ne cherchera pas à savoir d'où il vient...) le dépensent souvent sans compter,
à l'extèrieur (surtout pour ceux qui en ont beaucoup) ou chez eux.
Il y a un énorme marché du luxe où les prix pour le russe de base ressemblent souvent "à des numéros de téléphone" (dixit).

Le système communiste n'avait pas développé d'industrie de biens de consommation performante,
du fait des choix économiques prioritaires (militaire et spatial, tout ce qui tenait de la confrontation avec l'Ouest)
et absence de concurrence sur leur propre marché (économie étatisée et planifiée qui produisait des produits souvent de piètre qualité mais en gros "t'es pas content c'est pareil, c'est ça ou rien...).

Malgré un remarquable savoir faire dans certains domaines (qui tournent toujours autour des mêmes d'ailleurs) il n'y a pas eu cette "culture" qui aurait pu donner naissance à une industrie de biens de consommation de qualité comme nous l'entendons nous.

Et puis, comme disent les Russes que j'ai pu rencontrer encore en 2002 lors de mon dernier voyage, "dans nos têtes beaucoup sont encore soviétiques, et avant même qu'on ait fini de poser la question la réponse fuse déjà : niet". :wink:
Dernière édition par van.alstine le 23 Juin 2008 21:45, édité 1 fois.
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message