Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Votre plus belle écoute

Message » 01 Mai 2007 23:20

Veux-tu les systèmes qui nous ont plu mais disponibles actuellement ou simplement des écoutes fabuleuses ?
nidsee
 
Messages: 2148
Inscription: 24 Déc 2006 20:42
Localisation: Terre
  • offline

Annonce

Message par Google » 01 Mai 2007 23:20

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 01 Mai 2007 23:29

Spectral existe toujours mais n'est pas distribuée en France où elle le fut à une époque mais de façon assez étrange par feu l'Espace Passion à Antony.
Sinon il faut aller à l'étranger,
je connais l'importateur italien qui est vraiment quelqu'un de très bien.

Les tarifs sont copieux.

Très belles électroniques, avec des modèles plus réussis que d'autres, comme d'hab.

Alors, je ne dirais pas ma plus belle écoute mais une de mes plus belles:

Drive Ensemble (je sais plus son nom mais plus au catalogue)
Converto dCS Elgar et upsampler Purcell
Préamp Spectral DMC 30
Ampli Spectral DMA 150
Enceintes Avalon Eidolon Diamond

Très cher tout ça, un des systèmes de l'importateur Audio Graffity (Sergio Pozzi), qui importe d'ailleurs toutes ces marques.

Ecoute splendide, des timbres..., des enceintes d'une transparence incroyable et qui disparaissaient totalement au profit d'une magnifique scène sonore.
Mais un léger manque de punch, ce n'est pas l'écoute la plus dynamique que j'ai pu faire, mais à coté de ça, que de qualités...

@ +
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 01 Mai 2007 23:36

Séquence nostalgie Goan avec le vieux 2001 et tout plein de belles choses...

donc, une autre belle écoute chez eux justement:

Drive Mimesis 36
Converto Mimesis 20
Préamp Mimesis 22
Amplis 29.4 (blocs monos)
Enceintes Epilogues 2

Une belle scène avec de la dimension, de l'impact, un coté réellement crédible dans l'écoute.

Je venais juste d'entendre ce disque sur le système d'à coté:
Drive Métalaser
Converto SRDA 2 (je crois)
Préamp Mimesis 27
Ampli Mimesis 9 (le mien)
Enceintes Cello Sradivari Premières.

Ben c'était pas la même dimension...
@ +
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 01 Mai 2007 23:47

van.alstine a écrit:Séquence nostalgie Goan avec le vieux 2001 et tout plein de belles choses...

donc, une autre belle écoute chez eux justement:

Drive Mimesis 36
Converto Mimesis 20
Préamp Mimesis 22
Amplis 29.4 (blocs monos)
Enceintes Epilogues 2

Une belle scène avec de la dimension, de l'impact, un coté réellement crédible dans l'écoute.

Je venais juste d'entendre ce disque sur le système d'à coté:
Drive Métalaser
Converto SRDA 2 (je crois)
Préamp Mimesis 27
Ampli Mimesis 9 (le mien)
Enceintes Cello Sradivari Premières.

Ben c'était pas la même dimension...
@ +


Il ne faut pas qu'Alain voit ça, déja qu'il a batman dans son salon, il faut pas plus le tracasser :mdr: :lol: :lol: :wink:
totof66
 
Messages: 10366
Inscription: 24 Aoû 2004 9:06
Localisation: France, sudiste
  • offline

Message » 02 Mai 2007 8:43

Bon, donc de bon matin voici le texte qui va avec les photos d’hier soir :mdr:

Cette écoute s’est donc réalisé chez 2001 il y a maintenant une bonne dizaine d’années :o
Le système se composait comme suit :
Drive : Goldmund mimesis 36 (+/- 90000 Fr) et DAT Stelavox (+/- 100000 Fr)
Convertisseur : Goldmund mimesis 10+ (+/- 80000 Fr)
Préampli : Goldmund mimesis 2+ (+/- 80000 Fr)
Ampli : Goldmund mimesis 9.2 module A2 (+/- 150000 Fr la paire)
Enceintes : Goldmund Analogue (+/- 260000 Fr la paire)
Cablage : secteur MIT + numérique et modulation Goldmund + bicablage MIT MH 750 Shotgun.

Le tout se déroulais dans le grand auditorium et je n’avais pas la meilleure place étant donné qu’on était là avec un client qui venait écouter les enceintes, j’étais donc au deuxième rang mais bien au centre.
J’idéalise peut être un peu cette écoute qui fut la première pour moi d’un système de très haut de gamme, il est fort possible que si je le réécoutais aujourd’hui, je lui trouverais des choses qui ne me plaisent pas car le matériel a quand même sacrément évolué depuis. Toujours est il que j’y ai entendu des qualités que je n’ai jamais pu retrouver ensemble depuis, cependant c’est pas faute d’avoir essayé et d’avoir écouter des tas de « pétoires » hors de prix.
Le gros point positif de ce système pour moi, c’est l’image stéréo :D , très grosse et surtout avec de la hauteur ce qui est relativement rare, j’ai depuis entendu des système bien plus dynamique, plus rapide, plus transparent, mais jamais aucun avec ces qualités là et en plus avec la même image. J’aime beaucoup les écoutes « grandioses » donc avec des scènes sonores très grosse et ample, mais attention, quand on écoute un soliste ou une voix elle reste à taille tout à fait crédible. J’ai déjà écouté des panneaux avec une scène sonore encore plus vaste que ces Goldmund, mais jamais avec la même précision et la même justesse dans le dimensionnement des différents instrument, ce n’est jamais systématiquement grandiose pour épater la galerie, c’est réaliste point barre.
Le coup de grâce nous a été asséné par le maitre des lieux 8) quand il nous a branché le DAT Stelladat avec une bande master faite maison d’un piano enregistré dans une abbaye . Là ça a été un grand choc pour tout les auditeurs, on avait réellement l’impression d’être dans le lieu d’enregistrement et d’imaginer la position exacte du micro sphère qui avait servit à la prise de son, c’était une prise de son en public et je me souvient encore d’un bruit de chaise qui m’as parut venir de derrière moi (je sais pas ce que j’avais fumé ce jour là, mais il faut que j’en retrouve :mdr: ), à aucun moment du morceau je n’ai eu l’impression qu’un seul son venait des enceintes, elles étaient virtuellement inlocalisable :o , je pense que le très grand auditorium devait aider, pas de limite physique pour l’expansion naturelle du son, et aucune résonnance de pièce, les enceintes étant à plus de 2 mètres du premier mur. Le truc qui m’as fait halluciner également, c’est sur ce même morceau, certaines notes dans l’aigu devenait complètement « abstraite », j’entends par là que ça n’avait plus rien d’un coté reproduction, le son était parfaitement noyé dans l’atmosphère de la pièce et définitivement naturel, c’est très dur à expliqué avec des mots mais en écrivant tous ça et en me remémorant cette écoute qui a plus de 10 ans, j’ai encore l’émotion qui monte :oops:

De cette écoute et de mes expériences suivantes avec des centaines de matériels différents, je retient toujours 2 points :
- pour moi l’enceinte ultime se doit d’être grande physiquement parlant afin de proposer une image stéréo réellement réaliste.
- La source est peut être le maillon le plus important au final, et l’enregistrement le plus gros point faible de nos système, il y a eu de gros progrès, sur certains SACD en particulier, mais le catalogue étant tellement réduit et le parc de machine peut représentatif que ce n’est pas encore la solution me semble t’il.

Depuis j’ai refait des écoutes qui était mieux sur la plupart des critères mais sans retrouver l’image stéréo qui m’avait tant plu.
La meilleure, je pense, était un autre ensemble Goldmund chez un client :

Drive Goldmund Eidos 38 : (+/- 15000 E)
Convertisseur Goldmund Mimesis 21 + (alize 3) (+/- 11000 E)
Préampli Goldmund Mimesis 27 + (module A20) (+/- 12000 E)
Ampli Goldmund Mimesis 29 millenium (+/- 20000 E)
Enceintes Goldmund Epilogue 1 (+/- 25000 E la paire)
Filtre secteur Goldmund AC Curator (+/- 5000 E)
Câblage Transparent Référence (numérique + secteur) et Référence XL (modulation) +Goldmund (enceintes et secteur)

C’était plus rapide, lisible et transparent que l’autre écoute (avec le lecteur CD, comparons ce qui est comparable) mais l’image stéréo n’avait plus la même dimension qui me manque tant. L’aigu, parfois se rapprochait de ce que j’avais pu écouter avec le DAT.

Autre écoute beaucoup moins complète dans son faisceau de qualité global, mais avec un aigu encore plus proche du DAT ( toujours dans le grand salon de 2001) :

Lecteur CD Ayre D1X (+/- 10000 E)
Préampli Ayre K1X (+/- 10000 E)
Ampli Halcro DM 68 (+/- 35000 E la paire)
Enceintes Kharma CRM3.2DE (tweeter diamant) (+/- 30000 E la paire)
Câblage Kharma Enigma (modulation) et grand référence (enceintes et secteur) et Goldmund (modulation et secteur).

Un aigu sublime, mais un grave un peu moins propre que les épilogue et à peine moins d’aération.

Au niveau de l’image stéréo il n’y as guère que les Wilson X2 Alexandria qui m’ont fait retrouver ce que j’avais entendu sur les Analogues, la chaine se composait comme suit :

Lecteur CD AR CD7 mk2 (+/- 7000 E)
Préampli AR MP1 (+/- 8000 E)
Ampli AR ref 300 mk2 (+/- 30000 E la paire)
Wilson Audio X2 (+/- 140000 E la paire)
Cablage AR

Il n’y as que l’ampleur de l’image qui m’est vraiment plus, mais c’était systématiquement grand, sur un soliste ce système avait du mal à ne pas agrandir l’intervenant :-? . Le reste était tout à fait écoutable, mais ne m’as procuré aucune sensation particulière :( , manque de transparence, de dynamique et de clarté générale par rapport à ce que je recherche, les timbres n’était jamais fatiguant mais était un peu systématiquement mat, je sais que le préampli n’était pas du tout du niveau pour l’avoir écouté ailleurs, les câbles ne m’ont pas parut du tout en rapport avec le système non plus (je n’arrive pas à comprendre ces importateurs qui préfèrent bousiller leurs système plutôt que de prendre 3 câbles chez la concurrence :evil: ).

Voili, voilou, peut être que j’en rajouterai une couche si une autre écoute me revient à l’esprit :wink:

PS : devinez d'ou vient viens mon pseudo après ce petit CR :mdr:
PS2 (pas la console de jeux :mdr: ): je sent qu'Alain ne va pas aller beau coup mieux ce matin :mdr:
Goan
 
Messages: 2119
Inscription: 01 Avr 2007 23:31
  • offline

Message » 02 Mai 2007 9:03

Goan a écrit:PS : devinez d'ou vient viens mon pseudo après ce petit CR :mdr:


Val, T'es un vrai malade :mdr:
Pire qu'Alain, c'est dire ....

Nico
PS : le pseudo c'est fastoche ...
NICOM
 
Messages: 434
Inscription: 22 Mai 2005 9:38
Localisation: Savoie
  • offline

Message » 02 Mai 2007 9:26

La plus belle écoute :

Thorens + McIntosh tubes + Ls3/5a, le tout trés vieux et pas cher.

Le disque: "Soulville" de Ben Webster . 8)
Le Porto : Vintage (lui aussi).
fargo
 
Messages: 7624
Inscription: 15 Avr 2005 23:01
Localisation: Tolosa
  • offline

Message » 02 Mai 2007 10:51

Salut Val,

c'est un vrai plaisir de lire tout ça :D

Dis moi, dans le deuxième système je ne saisis pas la présence et du 21 (qui a déjà la sortie avec du gain) et du 27 ?

Merci et @ + :wink:
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 02 Mai 2007 11:13

van.alstine a écrit:Salut Val,

c'est un vrai plaisir de lire tout ça :D

Dis moi, dans le deuxième système je ne saisis pas la présence et du 21 (qui a déjà la sortie avec du gain) et du 27 ?

Merci et @ + :wink:


Salut Van,

Le 21 est un convertisseur avec un réglage de volume, mais en fait il ne créer pas de gain, donc l'apport d'un vrai préampli est très sensible sur un tel système. D'ailleurs sur le 21 une manip te permet de désactiver les circuits de réglage de volume quand tu utilise un préampli derrière, ça améliore encore un petit peu l'écoute en enlevant un petit coté électronique des timbres dans le médium et avec un soupçon de transparence en plus :wink:
Les Mimesis 20 était doté également d'un réglage de volume interne, mais je n'ai jamais fait d'essai avec cet appareil pour t'en parler plus, toujours est il que techniquement le 20 n'avait pas de circuit de gain non plus, c'était juste une commande de volume variable :wink:
Goan
 
Messages: 2119
Inscription: 01 Avr 2007 23:31
  • offline

Message » 02 Mai 2007 11:20

Ok, merci,
à un moment un ami faisait marcher son Mimesis 10 P ++ (le même que le mien) sur son 27,
il avait déterminé un niveau de réglage moyen sur la sortie du 10 et utilisait la commande de volume du 27.
Que penses-tu de cette config ?
Le 10 P a-t-il un véritable étage de gain (ce qui me semble être le cas vu le niveau de sortie qu'il permet) ?

@ + :wink:
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 02 Mai 2007 11:55

van.alstine a écrit:Ok, merci,
à un moment un ami faisait marcher son Mimesis 10 P ++ (le même que le mien) sur son 27,
il avait déterminé un niveau de réglage moyen sur la sortie du 10 et utilisait la commande de volume du 27.
Que penses-tu de cette config ?
Le 10 P a-t-il un véritable étage de gain (ce qui me semble être le cas vu le niveau de sortie qu'il permet) ?

@ + :wink:


Les 10P ne comportaient pas de vrai étage de gain, c'était un systéme de potentiométre très balaise, j'en ai eut un également qui avait justement un problème de potentiomètre (pas une vraie panne, c'était juste un cable qui coincait le potentiomètre dans sa course), je l'avais donc ouvert pour voir ce problème. En fait tu as 2 gros pententiomètre ALPS, 1 par canal et sur chaque carte de pilotage de ces potentiomètres motorisés tu as une sorte de multimètre qui mesure en permanance la résistivité des potentiomètres et ajuste l'un par rapport à l'autre afin d'etre sur d'avoir toujours le meme gain sur les 2 canneaux afin de ne jamais déstabiliser l'image stéréo quelquesoit le niveau d'écoute. Cette solution avait été retenu afin de palier à l'appairage pas au top des pistes d'un potar stéréo car le 10 démarrais au quart de tour dès les plus bas niveau. C'est dommage qu'ils n'aient pas fait pareil sur les 27 car quasiment tous dévient dangereusement entre les 2 canneaux à bas volume :evil:
Cependant il est vrai que les 10 ont un niveau de sortie relativement impressionnant, je pense que les étages de sortie analogique sont particulièrement balaise, avec un fort courant de sortie, car la matière et la densité qu'apporte ce converto est toujours aussi impressionnante et peux encore en remontrer à certaines "pétoires" actuelle sur ce point.
L'idée du 10P reglè à un certain volume suivit d'un préamp est très bonne, c'est comme sur certains préamp (par exemple AR) ou tu peux règler le gain, cette combine permet d'associer au mieux le converto au préamp en faisant varier le niveau et l'impédance de sortie, sur un préamp de très grande sensibilité le gain à l'écoute peut etre assez important en faisant travaillé le préamp dans des conditions optimales. J'avais un client qui possédait un 10P++ avec un Ayre K3X derrière et qui faisait exactement pareil :wink:
Goan
 
Messages: 2119
Inscription: 01 Avr 2007 23:31
  • offline

Message » 02 Mai 2007 16:41

ma meilleure ecoute s'est faite chez Lansing. regardez son profil.
tombapic
 
Messages: 1311
Inscription: 10 Nov 2005 3:21
Localisation: Nord Finistère ,autour de Brest
  • offline

Message » 02 Mai 2007 18:23

Une des écoutes qui m'a le plus marqué était celle des Grand Apogée avec de l'électronique Krell, ca doit remonter à près de 20 ans...

Sinon les JBL Everest DD55000 avec leur directivité constante, quelle que soit la position d'écoute l'effet stéréo était parfait.
PAT 94
 
Messages: 12212
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 03 Mai 2007 9:04

Ma plus belle écoute, tout du moins l'écoute qui m'a le plus marqué date d'une 20aine d'années à l'époque où à Cannes avait lieu un salon de la Hifi dans les chambres du Martinez.
C'était du full linn avec la (très) célèbre LP12 En source. Le disque était un concert de Gainsbourg (celui où on le voit tout en jean sur la pochette, le zippo à la main) et là, pour la première fois de ma vie j'ai sentie ce qu'on peut appeler la présence de l'artiste devant moi.
Il faut dire qu'à l'époque, les lecteurs CD sonnaient encore comme des casseroles.
Ca a été je pense le déclencheur de ma modeste passion pour la hifi.

ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 11 Sep 2007 0:52

En 1992, pendant le salon de Presence Audio conseil à Paris:
Drive Wadia
DAC Wadia
Pre-ampli et ampli CELLO
Martin Logan STATEMENT

Tout y était, l'image (dans tous les sens et en volume), de beaux timbres avec une attaque bien franche les mettant en valeur, un grave profond, ferme et rapide à la fois, de la matière, un medium charnel et délicat à la fois.

Le mariage, si difficile entre electrostatique et hp classique pour le grave, parfaitement maitrisé (pas comme dans les Vantage, qui ont des basses flous et sans attaque ;-(

INOUBLIABLE !!!
olivehomecinema
 
Messages: 825
Inscription: 23 Juil 2002 15:36
Localisation: Belgique
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message