Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Conseils, Guides et Tutos pour la correction acoustique passive

L'acoustique du home-cinéma pour les néophytes

Message » 09 Jan 2010 19:40

Bezain a écrit:
D'après ce que dit JPL, on est bien à -20dBFS quand l'afficheur indique 0dB sur les amplis certifiés THX. Et quand je lance le bruit rose généré par l'ampli en interne, le volume se règle tout seul automatiquement sur 0dB.

Oh là! Attention. Ne me faites pas dire ce que je n'ai même pas pensé!
J'avais écrit:
Chez soi, ce niveau peut sembler trop élevé, nous y reviendrons. Cela n’empêche pas de calibrer votre écoute suivant les recommandations officielles et ensuite de baisser le volume pour votre confort. Quand l’écoute est calibrée, votre bouton de volume doit indiquer 0dB. Les appareils THX donnent ce repère. Ensuite, si vous baissez de 3, 6 ou 10décibels, vous savez où vous êtes.

Pour qu'un appareil soit certifié THX, la lecture d'un signal à -20dBFS doit produire 85dBC avec le volume level au repère 0.
La lecture d'un signal à -30dBFS donnera 75dBC et le volume level sera toujours à 0.
Il y a quelques années à l'époque du Pro Logic, de nombreux appareils généraient -20. Aujourd'hui presque tout le monde est à -30dBFS.
Mais surtout, n'alignez pas à 85 si vous générez -30! Lisez attentivement la notice avant de vous ruiner les oreilles!

Voici ce qu'écrivait THX en 2001 (toujours d'actualité).
"The absolute level is very important. Movies are mixed at a certain level. It is an industry standard. Movie theaters play back at this level. THX reversed engineered this back to home equipment so that when you calibrate your speakers correctly, the volume control is calibrated so that 0dB means reference level. Only THX electronics do this. So when you calibrate using the internal test tone, watching any movie at 0dB on your volume control is the same loudness as what you heard it in the movie theater."

Vous remarquerez que personne ne parle de 85dB. Ils disent seulement qu'avec le volume à 0 vous aurez le même niveau que dans une salle de cinéma (calibrée à 85).

Voici ce que dit THX aujourd'hui (2007).
Image
Image
Dernière édition par Jean-Pierre Lafont le 09 Jan 2010 21:23, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2815
Inscription Forum: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Jan 2010 19:40

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Jan 2010 20:56

Et comment faire pour calibrer un ONKYO TX-SR507 qui n'affiche pas le volume (à ma connaissance) comme décrit plus haut ?
MachA57
 
Messages: 277
Inscription Forum: 31 Oct 2008 17:00
  • offline

Message » 09 Jan 2010 21:19

C'est pareil, ça ne change rien.
Aller dans le menu configuration avancées et se munir d'un sonomètre, (mesure lente, pondération C).
Il faut vérifier dans le manuel le niveau du générateur (on suppose -30dB), monter le niveau jusqu'à lire 75dB sur le sonomètre pour l'enceinte choisie (Centre pour commencer) et noter le repère. Ne plus toucher au repère et répéter l'opération pour chaque enceinte.
A défaut de sonomètre, l'Audyssey possède un micro et doit vous permettre de mesurer le niveau sonore.
Je ne connais pas l'appareil, mais il doit y avoir une position neutre sur le réglage de volume...

D'une manière générale, ne tripotez pas si vous n'êtes pas sûr de ce que vous faites. Vous risquez de détruire ce qui n'était pas si mal...
JPL
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2815
Inscription Forum: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 09 Jan 2010 22:14

Malheureusement les manuels sont rarement riches de ce genre d'information ....
Vu que le mien recommande de calibrer à 75dB, j'imagine qu'il faut en déduire que le signal généré est à -30dbFS pour cette calibration...

Et comment faire pour calibrer un ONKYO TX-SR507 qui n'affiche pas le volume (à ma connaissance) comme décrit plus haut ?

Si je comprends bien, le but est d'avoir un ampli dont on sait que sur tel repère, les enceintes sortiront 85dB si il lit un signal à -20dbFS (ou 75dB s'il lit un signal à -30dbFS, etc...), et donc de savoir que l'on est au niveau d'écoute voulu par le réalisateur.
J'ai trouvé sur ce lien des signaux telechargeables de plusieurs bruits roses à -20dBFS

A la rigueur le "0" n'est pas très important, si tu sais que sur telle position, tu es au niveau voulu par la norme.

Edit: le temps que j'aille manger, JPL avait déjà répondu ... il est trop fort :mdr:
bezain
 
Messages: 385
Inscription Forum: 27 Sep 2003 15:06
  • offline

Message » 10 Jan 2010 9:54

Non, c'est mon métier, c'est tout. (Je suis nul en cuisine).

Le lien vers le site Blue Sky propose des plages à -20dB. C'est intéressant, ne serait-ce que pour vérifier si votre générateur est à -20 ou -30. Si vous devez les transcrire, faites attention à ne pas modifier le niveau involontairement. (Comme l'écrit THX, un peu plus haut, rien ne vaut un vrai disque de test).

Si vous calibrez les niveaux avec un sonomètre, c'est assez facile, mais faites attention si vous utilisez un analyseur par tiers d'octave. L'énergie contenue dans une fraction d'octave n'est pas la même que dans le spectre entier. Par exemple, pour lire 85dB avec un bruit rose de 20Hz à 25kHz, le niveau par tiers d'octave doit être 70dB. Avec un bruit filtré de 500Hz à 2500Hz, ce sera 77dB. Pour le sub, c'est encore différent.
Comme je disais plus haut, c'est un métier.
JPL
Dernière édition par Jean-Pierre Lafont le 10 Jan 2010 16:08, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2815
Inscription Forum: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 10 Jan 2010 10:30

J'ai un CD de test IASCA avec une plage émettant un bruit rose. Mais comment savoir si elle est enregistrée à -20dbFS ?
MachA57
 
Messages: 277
Inscription Forum: 31 Oct 2008 17:00
  • offline

Message » 10 Jan 2010 20:29

Je vais vous laisser tranquilles quelques jours car je dois m'absenter.
J'aimerais avoir vos avis personnels sur cette réflexion:

Dans une discothèque, le niveau moyen autorisé (et souvent dépassé) est de 105 dBA avec des crêtes à 120dB ! Notez bien qu’on parle de pondération A qui atténue la lecture. Ajoutez 5 à 10dB pour obtenir l’équivalent en dBC. Contrairement au cinéma où les crêtes supérieures à 95dBC occupent moins de 1 à 2% de la durée, le son d’une discothèque est permanent. Pour ceux qui aiment, ce n’est pas trop fort. On fait la queue devant la porte et certains soirs on refuse du monde ! On pourrait aussi citer les concerts de rock, les transports. Dans le métro, les voyageurs sont exposés à un bruit moyen de 105dBA, une rue passante génère 95dB.

Si 85dBC (75 pour les dialogues) est acceptable dans une salle de cinéma, pourquoi cela ne le serait-il pas dans un cinéma chez soi ? Parce qu’on est plus près des enceintes ? Parce qu’une grande salle dissipe mieux l’énergie qu’une petite ? Non, le niveau sonore est mesuré à la place des spectateurs et dans les deux cas nos tympans reçoivent la même pression acoustique.
Alors, à votre avis?
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2815
Inscription Forum: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 10 Jan 2010 20:51

D'après moi, c'est du domaine psychologique. Lorsqu'on va au cinema ou en boite, on sais d'avance que le volume sera élevé et s'en satisfait alors.
A la maison, je dirais qu'on considère qu'on va gêner les autres, reveiller les enfants ou les voisins et donc on n'ose pas pousser le volume au niveau adéquat.
Vais-je dans la bonne direction ?
MachA57
 
Messages: 277
Inscription Forum: 31 Oct 2008 17:00
  • offline

Message » 11 Jan 2010 11:40

Non, ce n'est pas la bonne direction a mon avis.
bss
 
Messages: 1718
Inscription Forum: 13 Fév 2006 20:28
  • offline

Message » 11 Jan 2010 17:46

Quelle est votre opinion alors ?
MachA57
 
Messages: 277
Inscription Forum: 31 Oct 2008 17:00
  • offline

Message » 11 Jan 2010 18:16

Je ne prefere pas repondre de suite afin de ne pas tuer dans l'oeuf la question de JPL ... Et de laisser place a l'expression d'autres forumeurs.
bss
 
Messages: 1718
Inscription Forum: 13 Fév 2006 20:28
  • offline

Message » 11 Jan 2010 18:48

Bonjour,

Bravo à tous et particulierement JPL pour ce post très intéréssant pour un néophyte comme moi.

Jean-Pierre Lafont a écrit:Si 85dBC (75 pour les dialogues) est acceptable dans une salle de cinéma, pourquoi cela ne le serait-il pas dans un cinéma chez soi ? Parce qu’on est plus près des enceintes ? Parce qu’une grande salle dissipe mieux l’énergie qu’une petite ? Non, le niveau sonore est mesuré à la place des spectateurs et dans les cas deux nos tympans reçoivent la même pression acoustique.
Alors, à votre avis?


Pour être au coeur d'un film, le niveau sonore joue un role très important. Je n'imagine pas une explosion ou une fusillade à un niveau sonore similaire à la sonnerie discrète de mon téléphone portable, la j'arrête tout de suite de regarder le film. Chez moi je veux le plus de réalisme possible (sans devenir sourd).
Donc Si 85dBC est acceptable pour un cinéma, il le sera aussi chez chez moi.
Alors est-ce la bonne direction ?

Geof
Geof
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 381
Inscription Forum: 01 Déc 2008 19:56
Localisation: 91360
  • offline

Message » 11 Jan 2010 20:30

Je dirais que 85dBC, dans une salle de 400 personnes, avec un écran de 25m de large, c'est cohérent. Du moins c'est ce à quoi nous avons été habitués avant la venue du home cinéma.
Notre cerveau (comme le montre l'expérience de Tomlinson Holman citée plus haut) a trouvé ça cohérent comme association.
Le même volume chez soi , avec un écran de 3m de base, notre cerveau n'y est surement pas habitué.

Par contre, comme dit plus haut,
D'après moi, c'est du domaine psychologique. Lorsqu'on va au cinema ou en boite, on sais d'avance que le volume sera élevé et s'en satisfait alors.
A la maison, je dirais qu'on considère qu'on va gêner les autres, reveiller les enfants ou les voisins et donc on n'ose pas pousser le volume au niveau adéquat.

Je trouve que cela est très vrai !
Par exemple, quand j'écoute à assez haut volume, lors d'une explosion ou quoi, alors que je suis en pleine campagne, j'ai toujours un vieux réflexe d'avoir peur que ça s'entende à l'extérieur, de gêner,quelqu'un ...
Je me dis "c'ets trop fort", mais absolument pas de la même manière que je me dis "c'est trop fort" en boîte ou en concert.
bezain
 
Messages: 385
Inscription Forum: 27 Sep 2003 15:06
  • offline

Message » 13 Jan 2010 3:18

reidemeister philippe a écrit:
......

Donc pour pouvoir être diffusés moins fort dans nos salles HC, les films doivent être remixés à cette fin : est-ce aussi le cas alors pour les films que les salles de ciné diffusent moins fort que ce que a prévu le mixeur ?


Première question : oui

deuxième question : non, les films sont prévus pour être passés au niveau prévu par le mixeur....ce n'est que parce que les enceintes sont anémiques (réduction des coûts) que le taux de disto est trop élévé et que les gens dans la salle se plaignent que ce soit trop fort, et que le projectionniste ne passe pas le film avec le volume du décodeur dolby sur "7".... :-?

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4789
Inscription Forum: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77
  • offline

Message » 14 Jan 2010 0:38

Je me lance :

85 dbc dans une salle de cinoche ou 85dbc à la maison, c'est la même chose pour moi : une innondation d'1m de haut dans un volume de 400m3 ou de 10m3, c'est toujours un 1m d'eau d'innondation, non ? seul le volume d'eau nécessaire change pour remplir le volume à hauteur d'1m :wink:

Ce qui va changer entre 85dbc au cinema, et 85dbc chez soi, est la perception du "bruit résiduel" pour d'autres occupants de notre maison., pas la perception du volume sonore à la place de l'auditeur ...( sauf si Après il y a d'autres problèmes pour l'auditeur qui peuvent être percus comme un probleme de niveau sonore (intelligibilité, réflexions diverses, echo ...))

On peut alors dire que pour un non auditeur, cela est perçu comme un niveau sonore trop elevé (aggressif, donc associé à du bruit pour le non auditeur), alors que l'on est en présence d'une mauvaise isolation phonique et/ou à une bande son dynamique, alternant entre ambiance feutrée et une ambiance explosive par exemple, qui retienne l'attention auditive des nons spectateurs.
Akoustics
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2469
Inscription Forum: 01 Juin 2004 11:58
Localisation: Seine-et-Marne
  • offline


Retourner vers Correction Acoustique Passive

 
  • Articles en relation
    Dernier message