Modérateurs: Modération Forum Haute-Fidélité, Le Bureau de l’Association HCFR • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 34 invités

Les Lecteurs CD & SACD

CONVERTO ICOS DAC TABLETTE

Message » 23 Sep 2005 21:44

GBo a écrit:Il n'y a aucune ambiguïté, il ne parle pas dans la partie que j'ai quotée de procédé marginal auquel tu fais référence, mais bien de 99% des convertisseurs:
"Il y a aujourd'hui 2 façons de transformer une information digitale en information analogique : la conversion exacte du signal au standard original du CD ou une interprétation de celui-ci en fonction d'algorythmes plus ou moins sophistiqués[...]. Il parait préférable de s'en tenir à la juste conversion, choix qui est celui de 99% des convertisseurs. A partir de ce choix, il faut savoir que, quel que soit la résolution de conversion dont la puce est capable, et quelle que soit sa vitesse de travail maximale, elle se plie au standard du signal qu'elle reçoit et se contente, fort heureusement, de ne convertir que les informations disponibles


Et quelle est la résolution de ces 99 % de puces utilisée en terme de bits ?
TuanJ13
 
Messages: 1994
Inscription Forum: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 23 Sep 2005 21:47

C'est ça la rhétorique? :lol:
GBo
 
Messages: 3377
Inscription Forum: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 23 Sep 2005 21:50

non tu dis qu'il que ce qui est dit à propos des convertisseurs 16,18,24 bits est faux.
Que fait-on des bits supplémentaires ?
TuanJ13
 
Messages: 1994
Inscription Forum: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 23 Sep 2005 21:56

Scytales a écrit:J'appuie Alain.

Nous sommes sur un forum de discussion que M. Hausherr peut fréquenter pour défendre son point de vue, s'il le souhaite.

Et, par-delà ce point de détail, il est dans la nature du forum que les opinions et les informations données par les uns et les autres soient discutées et débattues. Que ces informations et opinions soient les siennes propres ou qu'elles soient empruntées à d'autres pour être livrées à la discussion ici.

Et j'ajoute que sur ce cas particulier, je suis d'accord avec la critique (positive comme négative!) d'Alain sur ce texte de M. Hausherr.

Je dirais même plus: je trouve innoportune sa comparaison entre les méthodes de conversion et les logiciels de traduction.


Tout à fait mais il y a l'art et la manière de formuler les points de vue.

Pour le dernier point, je suis d'accord.
TuanJ13
 
Messages: 1994
Inscription Forum: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 23 Sep 2005 22:06

Gilles, dans le cas du suréchantillonage, il y a génération de samples intermédiaires et calculs numériques (i.e. filtrage des images).
Comme dans tout calcul, on a intérêt à les faire dans la longueur de mot la plus grande possible (par ex. 24 bits), et utiliser ensuite les résultats dans la longueur de mot qui est disponible au niveau du circuit de conversion (par ex. 20 bits "vrais" @ 8x44.1KHz).
Inutile de dire que dans ce contexte de suréchantillonage, mettre à 0 les 4 bits de poids faibles de ces 20 bits serait une sorte de crime (pour l'ingénieur comme pour l'audiophile) puisque cela reviendrait à produire volontairement une erreur de précision sur ces précieux résultats.
cdlt,
GBo
Dernière édition par GBo le 23 Sep 2005 22:34, édité 2 fois.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription Forum: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 23 Sep 2005 22:06

GBo a écrit:Il n'y a pas d'ambiguïté pourtant, il ne parle pas dans la partie que j'ai quotée d'un quelconque procédé marginal auquel tu fais référence, mais bien de 99% des convertisseurs:
"Il y a aujourd'hui 2 façons de transformer une information digitale en information analogique : la conversion exacte du signal au standard original du CD ou une interprétation de celui-ci en fonction d'algorythmes plus ou moins sophistiqués[...]. Il parait préférable de s'en tenir à la juste conversion, choix qui est celui de 99% des convertisseurs. A partir de ce choix, il faut savoir que, quel que soit la résolution de conversion dont la puce est capable, et quelle que soit sa vitesse de travail maximale, elle se plie au standard du signal qu'elle reçoit et se contente, fort heureusement, de ne convertir que les informations disponibles


J'ajouterai que c'est bien ce que je disais auparavant, le texte que tu cites, pose en filigrane le pb du ré échantillonage (texte en gras).
TuanJ13
 
Messages: 1994
Inscription Forum: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 23 Sep 2005 22:13

Pourquoi pas, mais relis l'ensemble du quote dans l'ordre et tu admettras (peut-etre :-? ?) que les 3 erreurs techniques que j'ai relevées concernent bien ce qu'il met dans la rubrique 99% des convertisseurs.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription Forum: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 23 Sep 2005 22:36

GBo a écrit:Dans le cas du suréchantillonage, il y a génération de samples intermédiaires, et calcul numérique (filtrage des images). Comme dans tout calcul, on a interet à les faire dans la longueur de mot la plus grande disponible (par ex. 24 bits), et utiliser ensuite les résultats dans la longueur de mot disponible au niveau du circuit de conversion (par ex. 20 bits @ 8x44.1KHz). Dans le contexte de l'interpolation, mettre à 0 les 4 bits de poids faibles serait un crime (pour l'ingénieur comme pour l'audiophile) puisque cela reviendrait produire volontairement une erreur de précision.


Le sur échantillonage ne multiplie-t-il pas le nombre d'échantillons à l'identique sans modifier la quantification ?
TuanJ13
 
Messages: 1994
Inscription Forum: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 23 Sep 2005 22:39

Non. J'ai fait pas mal de posts expliquant tout ceci dans le détail et en donnant des références livresques dispos dans toute bibliothèque technique, je te remercie de t'y référer si la fonction recherche est bien lunée. :wink:
Dernière édition par GBo le 23 Sep 2005 22:40, édité 1 fois.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription Forum: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 23 Sep 2005 22:40

Le sur échantillonage n'a rien à voir avec de l'interpolation d'après ce qui est écrit ou ce que j'en ai compris.
TuanJ13
 
Messages: 1994
Inscription Forum: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 23 Sep 2005 22:43

L'interpolation est le mot technique (désolé) pour décrire l'opération "élevation de cadence+filtrage brick-wall" dans tout bouquin de traitement de signal dont la lecture attentive devrait te donner beaucoup de joie et de sérénité :mdr:
GBo
 
Messages: 3377
Inscription Forum: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 23 Sep 2005 22:54

GBo a écrit:L'interpolation est le mot technique pour décrire l'opération "élevation de cadence+filtrage brick-wall" dans tous les bouquins de traitement de signal dont la lecture attentive te donnera beaucoup de joie sans cesse renouvelée. :mdr:


L'interpolation est pour moi le calcul par des méthodes plus ou moins sophistiquées d'échantillon ou de valeurs numériques comprises entre deux valeurs numériques données ou deux échantillons fournis.
TuanJ13
 
Messages: 1994
Inscription Forum: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 23 Sep 2005 22:54

Voici ce que fait un "interpolateur" suivant la définition des bouquins d'élève-ingénieur et au-delà, c'est ce que les hi-fistes appellent l'oversampling, c'est pareil, et en plus c'est fait exactement comme ça dans beaucoup de circuits:
Image
GBo
 
Messages: 3377
Inscription Forum: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 23 Sep 2005 23:16

La traduction google étant ce qu'elle est je préfère donné le lien : www.aslgroup.com/dcs/upandover.htm
Dernière édition par TuanJ13 le 23 Sep 2005 23:43, édité 1 fois.
TuanJ13
 
Messages: 1994
Inscription Forum: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 23 Sep 2005 23:25

:o :lol:
GBo
 
Messages: 3377
Inscription Forum: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline


Retourner vers Lecteurs CD & SACD

 
  • Articles en relation
    Dernier message