Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste, n°6

Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste, n°6


(L’) Ombre d’Emily (UBD)

Provenance : États-Unis
Éditeur : Lionsgate Films
Format vidéo : 3840×2160 / 24p – Dolby Vision / BT.2020 – YCbCr 4:2:0 / 12 bit – Encodage HEVC – Format 2.00 – 2K DI
Luminance HDR : Adaptée aux caractéristiques techniques spécifiques du dispositif d’affichage utilisé
Bande-son : Anglais Dolby TrueHD 7.1
Sous-titres : Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Absolument magnifique, ce 4K Ultra HD bénéficie d’une allure froide et élégante qui sied parfaitement à l’œuvre. Les images sont d’une netteté absolue malgré une texture faussement cinématographique qui a la classe, les détails fins (les cheveux, le maquillage, les éléments décoratifs) sont encore plus palpables en UHD, la palette colorimétrique déjà très attrayante sur le Blu-ray profite de teintes plus luxuriantes (les verts, les costumes), les contrastes sont subtilement élargis avec des blancs plus brillants et des noirs améliorés (c’est notable lorsque Stephanie est à la recherche de la vérité dans la demeure familiale), et les éclairages profitent d’un pic lumineux nettement plus puissant (la lumière du jour, l’écran du vlog).
Qualité audio : Image
Profitant d’effets atmosphériques qui jalonnent en quasi-permanence la scène surround, ce mixage énergique et cohérent bénéficie en outre d’une bande-son (en grande partie française) particulièrement bien aérée qui donne la pêche et de dialogues rendus avec une clarté de tous les instants.

————————————————————

Partager :