Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 23 invités

Toutes les enceintes HiFi

Caisson de grave et hifi

Message » 15 Jan 2004 16:56

Les bons caissons presentent tres souvent les caracteristiques suivantes :

>HP de grand diametre FRONTAL
>Caissons clos ( le bass reflex souffle, provoque des pb de phase, perturbe le HP principal et n est pas optimisable - pb aerodynamique)
>Lourd ( inerte)

Les caisson de petit volume ( B&W, Velodyne) exigent bcp de puissance electrique pour compenser ( cela n a rien a voir avec la puissance reellement rendue par le caisson)

> Techniquement, ils doivent descendre tres bas, avec du niveau. Pour rappel un piano descend à 27 Hz , ...

> Enfin, un fonctionnement peut s ameliorer grandement avec un egaliseur et deux caissons
Pour l installer, il faut souvent le surelever ( c est tres laid...)

LA distorsion des caissons de grave est tres elevée. le deplacement du HP est tel que le fonctionnement n est pas du tout lineaire. Veloyne utilise un correcteur actif. En fait la distorsion n est pas mal perçue dans le grave. Cela n apparait pas comme une coloration
antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline

Annonce

Message par Google » 15 Jan 2004 16:56

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Jan 2004 17:50

dede99 a écrit:Super merci pour ton avis :P
Velodyne est dans les caissons qui semble très bon (la seule écoute que j'ai faite était avec un HGS 15 :P )

Ton expérience est intéressante! Comment est filtrée ton installation?
Comment est branché ton (tes) caisson(s)?
XLR ou RCA?

Merci beaucoup pour ton message


J’utilise que la coupure du caisson qui commence à 37hz (j’aurais préféré quand même un DD 15 qui presente plus d’option pour le même prix et surtout le micro, le truc de fou quoi :) mais bizarrement je préfère le look du HGS15 pour l’instant) ce qui me suffis pour l’instant, car je n’ai pas de redondance avec les enceintes qui ne sont pas coupés, pour évités tout problème de rotation de phase du a l’insertion par exemple d’un filtre actif, et je suis en XLR, heu…. :o pas tout a fait car m’on preampli n’a malheureusement qu’une sortie XLR, l’autre étant en RCA, mais ont m’a fait un cable RCA-XLR. :oops:


antonyantony a écrit:Les bons caissons presentent tres souvent les caracteristiques suivantes :

>HP de grand diametre FRONTAL
>Caissons clos ( le bass reflex souffle, provoque des pb de phase, perturbe le HP principal et n est pas optimisable - pb aerodynamique)
>Lourd ( inerte)

Les caisson de petit volume ( B&W, Velodyne) exigent bcp de puissance electrique pour compenser ( cela n a rien a voir avec la puissance reellement rendue par le caisson)

> Techniquement, ils doivent descendre tres bas, avec du niveau. Pour rappel un piano descend à 27 Hz , ...

> Enfin, un fonctionnement peut s ameliorer grandement avec un egaliseur et deux caissons
Pour l installer, il faut souvent le surelever ( c est tres laid...)

LA distorsion des caissons de grave est tres elevée. le deplacement du HP est tel que le fonctionnement n est pas du tout lineaire. Veloyne utilise un correcteur actif. En fait la distorsion n est pas mal perçue dans le grave. Cela n apparait pas comme une coloration


Oui pour la puissance de 3500w j’aurais du dire que plus de la moitié est réservée à la compensation, merci de l’avoir si gentiment signalé :wink: , sinon il est vrai que pour une phase précise il est bien meilleur d’avoir un HP frontal que dirigé par le sol, et qui provoque des erreurs de phases avec les enceintes, (pratiquement tous, sans exception, je vous dis pas le nombre qui sont concernés, par contre pour le HC, c’est une autre histoire qui ne concerne pas ce mode, on parle HIFI :)) et que les BR en rapport des Clos sont moins stable, présente des pointes, et surtout sont moins rapide en general.

Amicalement Philippe

PS: j'ai mesuré avec un B&K 15hz -2db sur le HGS15 dans ma piece de 20M3 :-? :-? sans égalisation!!!
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 15 Jan 2004 22:47

J'ai ecouté un DD 18, et autant le dire j'ai été agréablement surpris. En fait le caisson s'intégrait totalement dans le système sans effet boumy et sans effet de trainage tout en " étendant " la bande passante. Par contre il n'y a malheureusement pas d'entrée XLR mais une entrée LFE. La finition est très correcte, le caisson fait très compact et le parametrage est intuitif et assez simple ( je parle de mode d'utilisation et non pas de l'optimisation qui requiert à mon avis de multiples essais ). Rien à voir avec l'ecoute que j'ai pu faire avec le B15 qui était beaucoup moins rapide, plus rond et qui semblait d'ailleurs beaucoup moins descendre en fréquence. ( la mise en oeuvre par contre était beaucoup moins rigoureuse que celle pratiquée avec le vélodyne , ceci expliquant peut être cela..... Je pense aussi que le grave asservi y est pour beaucoup aussi ) la fréquence d'utilisation du vélodyne était de 35 à 70 ou 75Hertz ( je ne me rappelle pas précisement ) Enfin bref ça va dans le sens de ma recherche.( rapidité , descente , transparence ). Mais bon s' il y a mieux .......dans des prix raisonnables.( parce que wilson audio fait un caisson très performant mais qui fait 23000 euros pièce en finition de base. ça fait un " peu " cher la caisse . Il est fait pour fonctionner avec des slamm qui sont loin d'être de "petites enceinte " ).
question : Est-ce que quelqu'un a écouté les " fameux" caissons BW et le cas échéant qu'en pense t'il ? ( l'avis de Bphil m'intéresse ) les points positifs de l'un part rapport à l'autre et les points négatifs de l'un par rapport à l'autre ....( comparaison avec le velodyne DD18 ou HGS en dehors de la différence de diamètre bien évidemment qui est malgrès tout un point important ) .
ano
 
Messages: 73
Inscription: 26 Oct 2003 7:03
  • offline

Message » 15 Jan 2004 23:21

Pendant qu'on est à parler des subs hors-norme allez faire un tour sur http://www.servodrive.com pour zieuter sur le ContraBass (et même le basstech7 si le coeur vous en dit).
Données techniques complètes : http://www.servodrive.com/Download_file ... raBass.pdf

Après, vous pourrez oublier vos jouets Velodyne et autres Rel :D


PS : une lecture très très intéressante sur le sujet du meilleur sub :
http://www.avsforum.com/avs-vb/showthre ... did=272320
Sonark
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 853
Inscription: 04 Sep 2002 1:05
  • offline

Message » 16 Jan 2004 0:06

Pour ceux qui veulent voir ce que donne un Servodrive BD32 en image, voici une courbe de réponse en fréquence mesurée in situ chez un particulier équipé de ce sub :

Image

Le trait vertical gauche représente 10Hz et la limite droite représente 20 Hz. 10Hz étant à -11dB sous la sensibilité nominale. Dans la pièce le gars atteind plus de 120dB à 10Hz avec moins de 1% de distortion. Oui moins de 1% de distortion à 10Hz et 120dB... !!!

ça c'est des basses :D :D :D
Sonark
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 853
Inscription: 04 Sep 2002 1:05
  • offline

Message » 16 Jan 2004 0:23

BPhil a écrit:
J’ai essayer un Magnat omega 380 aussi, sans commentaire, mais pas du tout le même prix, ni a comparer, ce n est pas le même monde, d’ailleurs pour le prix je ne me sent pas du tout volé, car l’écart au States n ‘est pas si terrible que cela, l’importateur m’avais fait un prix canon chez lyrique ou je l’ai acheté.



Marrant cet Oméga 380, un des subs les plus adulés du forum et qui pour moi est juste un caisson comme les autres, càd décevant ! Son seul avantage est son prix accessible mais le jeu en vaut-il néanmoins la chandelle, pas sur ?

Archi qui aimerait enfin tester des Vélodyne et particulièrement 2 DD12 :D

Pour le moment ma référence en rapport qualité prix pour les subs clos est le Q400 ;) "pas vrai lolo et padawan" :lol:
Archi
 
Messages: 7171
Inscription: 08 Mar 2002 2:00
Localisation: Liège / Belgique
  • offline

Message » 16 Jan 2004 2:16

Archi a écrit:
BPhil a écrit:
J’ai essayer un Magnat omega 380 aussi, sans commentaire, mais pas du tout le même prix, ni a comparer, ce n est pas le même monde, d’ailleurs pour le prix je ne me sent pas du tout volé, car l’écart au States n ‘est pas si terrible que cela, l’importateur m’avais fait un prix canon chez lyrique ou je l’ai acheté.



Marrant cet Oméga 380, un des subs les plus adulés du forum et qui pour moi est juste un caisson comme les autres, càd décevant ! Son seul avantage est son prix accessible mais le jeu en vaut-il néanmoins la chandelle, pas sur ?

Archi qui aimerait enfin tester des Vélodyne et particulièrement 2 DD12 :D

Pour le moment ma référence en rapport qualité prix pour les subs clos est le Q400 ;) "pas vrai lolo et padawan" :lol:


oui l omega est parfait en HC 8) 8) mais en HIFI pas rapide du tout :o :o

sinon pour sonark 120db c est le passeport pour la sourdite, moi je prefere ecouter de la zigue tranquil kep cool :lol: :lol: :lol:

Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 16 Jan 2004 4:35

M. Philippe Muller spécialiste BW vous qui connaissez bien la gamme BW
que pensez-vouz de ce sub ? il est sec, il va bas ?


Je suis désolé pour le délai de réponse mais j'étais à Las Vegas.

Sans vouloir me défausser, je dirais que le mieux est d'écouter.

Les caissons de grande taille ont un avantage : s'ils sont très grands, on a de bonnes chances d'obtenir des basses sans compensation. Le problème est qu'ils peuvent présenter des modes internes (2 mètres = premier mode à 85 Hz). En règle générale, ce problème ne se pose pas puisque rares sont les objets qui atteignent de telles dimensions. Mais en général, les grands caissons comportent des parois de grande surface qui ne demandent qu'à vibrer et qu'il n'est pas facile de neutraliser sans une ébénisterie complexe et ruineuse.

La réduction du volume a été imposée par le WAF et rien d'autre mais il faut admettre que la vente des subgraves actif a beaucoup augmenté depuis et que cela a permis de déboucher sur des solutions pas idiotes du tout (pour une fois que nos épouses nous rendent service en haute-fidélité).

Un sub très petit avec très grand HP offre l'avantage de présenter une atténuation du grave débutant assez haut. Ce qui permet de corriger la courbe avec un minimum de rotation de phase puisque la pente est plus douce et c'est très bénéfique. L'air enfermé dans le volume clos joue le rôle de puissant ressort. Il assiste le HP dans son freinage et limite le traînage. L'amortissement est donc excellent. Finalement, le seul problème que rencontre un HP utilisé dans ces conditions est d'être hyper rigide pour ne pas se déformer, d'autoriser de très grands déplacements bien contrôlés (un double spider est bien utile dans ce cas) et de supporter la puissance considérable que l'on doit lui appliquer pour comprimer l'air.

Par chance, les fréquences reproduites présentent des temps de montée très longs. Ces sons ne sont donc pas rapides et n'interfèrent pas avec le bas-médium qui commence à être sérieusement plus vif. Comme le traînage est difficile à créer, tout est réuni pour qu'en y consacrant les moyens, on obtienne d'excellentes choses avec des membranes lourdes et des moteurs très puissants (chose inconcevable si le haut-parleur devait monter plus haut).

Si ce n'est la délicatesse du réglage (je reste très circonspect quant à l'égalisation qui est une chose à mener avec beaucoup de soin ; il faut surtout éviter de trop fortes surtensions), la solution sub + satellites est tout à fait recommandable dans de nombreux cas. Il faut bien choisir sa fréquence relais. Si le satellite descend trop bas, on peut se trouver face à un défaut de raccordement dont le satellite peut être plus grand responsable que le sub. Il faut toujours veiller à raccorder deux haut-parleurs à un endroit où leurs comportements sont très voisins ; cela permet de rendre ce raccord beaucoup plus imperceptible.

L'ASW850 dispose d'un filtre actif. Le passe-haut étant fixé à 80Hz, il y a de bonnes chances pour que le satellite soit encore loin de la surcharge. Quant à l'ASW850, il génère peu d'harmoniques et peu monter à cette fréquence sans être le propre responsable de sa localisation.

Avec des satellites accordés, il me paraît tout à fait conseillé de freiner l'évent avec des bouchons de mousse.

La réponse dans les basses dépend plus de la pièce que du caisson lui-même (dans certaines limites bien sûr). Voilà pourquoi la publication d'une courbe est de peu d'intérêt dans ce secteur. En théorie, l'ASW850 peut descendre en-dessous de 20 Hz et ne peinera pas à reproduire un 32 pieds d'orgue, à condition que la pièce soit d'accord.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 16 Jan 2004 9:05

=> M. Philippe Muller

merci pour vos réponses comme toujours claires et précises
dede99
 
Messages: 186
Inscription: 15 Oct 2003 17:46
  • offline

Message » 16 Jan 2004 10:47

BPhil a écrit:
Archi a écrit:
BPhil a écrit:
J’ai essayer un Magnat omega 380 aussi, sans commentaire, mais pas du tout le même prix, ni a comparer, ce n est pas le même monde, d’ailleurs pour le prix je ne me sent pas du tout volé, car l’écart au States n ‘est pas si terrible que cela, l’importateur m’avais fait un prix canon chez lyrique ou je l’ai acheté.



Marrant cet Oméga 380, un des subs les plus adulés du forum et qui pour moi est juste un caisson comme les autres, càd décevant ! Son seul avantage est son prix accessible mais le jeu en vaut-il néanmoins la chandelle, pas sur ?

Archi qui aimerait enfin tester des Vélodyne et particulièrement 2 DD12 :D

Pour le moment ma référence en rapport qualité prix pour les subs clos est le Q400 ;) "pas vrai lolo et padawan" :lol:


oui l omega est parfait en HC 8) 8) mais en HIFI pas rapide du tout :o :o

sinon pour sonark 120db c est le passeport pour la sourdite, moi je prefere ecouter de la zigue tranquil kep cool :lol: :lol: :lol:

Philippe


L Omega est adule parcequ'il a ete poussé ici par Elecson et Hifissimo pour le HC. Et par la NRDS, qui lui a attribué de belles notes ( hum..., les revues allemandes sont bcp plus critiques)
Il present un bon rapport facilite de demo ( bruit) /prix.
En dehors du look, il est facile d impressioner avec cette machine. Plus facilement qu'avec un BW 675 par exemple ( tres bon produit à mon sens)
Franchement , distorsion ou pas, pour du LFE, on s'en moque.
Pas cher mon 38 cm pas cher ! Pour un Bw850 ou un DD15, on a plusieurs 380 ! et surement plus de volume sonore ( caisson plus grand et bass reflex) ! La vie est belle !
Reste qu'en Hifi....

Pour mon usage le choix a ete rapide
Je voulais un caisson clos ( je deteste le Bass Reflex dans le principe comme dans sa mise en oeuvre) et esthetique

Ensuitre le choix entre Velodyne HGS et BW a ete rapide. La qualite sonore est equivalente ( et pourtant je pense que Velodyne, via l asservissement produit bcp moins de distorsion), les prix aussi ( il n y a pas de cadeau).
Pour ceux qui ont travaille sur les asservissements, l'avantage de velodyne n est pas si net... un asservissement est difficile à mettre au point et genere ses propres contraintes ....
L'ideal c'est de disposer des le depart d'un tres bon HP ( lineaire) necessitant moins d'asservissement...
comme velodyne choisis des HP avec des debattements gigantesques, ils ne peuvent pas obtenir des HP lineaires je pense
Et puis la distorsion du grave n est pas perçue comme ds le medium.
10% de distorsion ds le medium , c'est insuportable, ds le grave cela passe inaperçue.

Pour ma part, J ai des Nautilus et l integration esthetique etait plus facile avec un caisson B&W . Il Manque quand meme l'egalisation. Velodyne a tres bien vu le pb. L'egalmisation des Velodyne se fait par attenuation des raisonnances ( jusqu'à -12db), le gain est limté à 6db ( ce qui est deja eénorme)
Je pense que dans ce domaine tout reste à faire
antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline

Message » 16 Jan 2004 12:52

L'égalisation et l'asservissement sont deux choses intéressantes quand elles sont appliquées avec soin.

Ancien chef de produit de chez Cabasse, à l'époque où des modèles tels que l'Albatros et le Goëland existaient encore, j'ai pu entendre des choses très bien réalisées sur ce point, d'autant plus que l'asservissement était double : vitesse et accélération. Les inconvénients étaient pourtant assez nombreux, ce qui fit progressivement abandonner cette technique en deux temps : suppression de l'asservissement dans le grave pour ne le conserver que sur le bas-médium puis disparition pure et simple de l'asservissement. Utilisé de façon rigoureuse, l'asservissement implique de concevoir des haut-parleurs absolument identiques, ce qui n'était pas possible. Il fallait donc règler le systèmeHP par HP et si l'on devait changer un haut-parleur, c'était retour direct à l'usine. Une solution aurait été de pousser un peu moins les choses pour s'en tenir à des valeurs moyennes permettant de digérer les tolérances de fabrication mais les résultats n'étaient pas aussi satisfaisants. L'autre désavantage de l'asservissement était qu'il était sensible au placement car tout phénomène acoustique présent dans l'environnement rapproché du haut-parleur était pris en compte par le système. Un ventre acoustique au niveau de l'enceinte était naturellement corrigé ; ceci avait pour effet de réduire le niveau qui devenait très insuffisant à la position d'écoute. Je possède encore une paire d'Albatros qui fait toujours merveille dans une très grande pièce mais devient rapidement impossible à gérer dans une petite. Ceci me conduit à penser qu'il faut que le constructeur fasse très attention à l'efficacité de son asservissement et jusqu'où peut-il aller pour quel gain en définitive ? Peu de constructeurs ont réellement insisté.

Quant à l'égalisation, je suis plutôt favorable mais je n'aime pas les systèmes automatiques qui travaillent sans intelligence. Tout ne doit pas être corrigé faute de quoi on obtient un résultat moins naturel qu'en soignant le placement. Certains modes ou accidents sont la conséquence directe d'une réflexion et leur présence fait partie de la nature. Les corriger, sans s'occuper de leurs harmoniques revient à faire une chose inutile car le cerveau continuera à percevoir le défaut même corrigé, les harmoniques se chargeant de lui indiquer quelle est la fondamentale tandis que la correction deviendra un autre défaut parce que le cerveau se demandera ce que cela vient faire là, ce rééquilibrage n'étant pas répété au niveau des harmoniques ; j'en passe et des meilleures. Donc OK pour l'égalisation mais avec beaucoup de savoir-faire et de temps (cela peut demander des mois).
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 16 Jan 2004 13:36

L'asservissement, basée sur l'acceleration, est tres représentée sur les caissons de basse :
Velodyne, Paradigm, Genesys... avec des reussites ... variables..
Les Velodyne fonctionnent bien.
tous sont à ma connaissance basé sur la mesure de l'acceleration.
Le schema de base est presente par ... Analogdevice
http://www.analog.com/Analog_Root/sitePage/mainSectionContent/0%2C2132%2Clevel4%253D%25252D1%2526ContentID%253D12043%2526level1%253D214%2526level2%253D215%2526level3%253D216%2C00.html


On retrouve l asservissement dans tous les domaines de la mecanique et les progrès ont été gigantesque.. grace aux progres de l'electronique
Et franchement stabilisé un 4x4 de 2.5 tonnes en derive, ( essayer disons...) en agissant sur les gaz, les freins, la suspension et la direction....
Je crois que c'est l avenir dans le grave parce que les phenomenes sont lents et les defauts des HP les plus importants : distorsion et compression.
Les elements necessaires à ces montages existent : ampli class D avec alimentation à decoupage ( rendement eleve) compensant les besoins enormes lié à ce mode de fonctionnement.
Accelerometre legers et de qualite
Calculateurs numeriques rapides ( permettant de s'affranchir des limites des asservissements analogiques)
antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline

Message » 16 Jan 2004 23:18

antonyantony a écrit:L'asservissement, basée sur l'acceleration, est tres représentée sur les caissons de basse :
Velodyne, Paradigm, Genesys... avec des reussites ... variables..
Les Velodyne fonctionnent bien.
tous sont à ma connaissance basé sur la mesure de l'acceleration.
Le schema de base est presente par ... Analogdevice
http://www.analog.com/Analog_Root/sitePage/mainSectionContent/0%2C2132%2Clevel4%253D%25252D1%2526ContentID%253D12043%2526level1%253D214%2526level2%253D215%2526level3%253D216%2C00.html


On retrouve l asservissement dans tous les domaines de la mecanique et les progrès ont été gigantesque.. grace aux progres de l'electronique
Et franchement stabilisé un 4x4 de 2.5 tonnes en derive, ( essayer disons...) en agissant sur les gaz, les freins, la suspension et la direction....
Je crois que c'est l avenir dans le grave parce que les phenomenes sont lents et les defauts des HP les plus importants : distorsion et compression.
Les elements necessaires à ces montages existent : ampli class D avec alimentation à decoupage ( rendement eleve) compensant les besoins enormes lié à ce mode de fonctionnement.
Accelerometre legers et de qualite
Calculateurs numeriques rapides ( permettant de s'affranchir des limites des asservissements analogiques)


Salut

Je rajouterais que Velodyne fabrique des caissons de grave depuis les années 80, me souvient plus quand ????? je parle du HGS12 des 1986 bien avant les autres, et bien avant la mode du HC pour une utilisation en pure HI-FI ce ne sont pas des arrivistes.

Voila pourquoi je leur fait confiance, mais a cette époque 3ª (art acoustique appliqué) en fesais aussis, et de bien bonne qualité, et toujours avec cette meme technique d’accelerometre incorporé dans le cone.

Rappelé vous des table basse en guise de caisson de grave et des andantes master controle, ou des reference de 3 A.

Sinon je n’ai pas eu le temps d’écoutais les derniers caissons de grave B&W, quoi que j’en ai écoutais certain qui ne mon pas laisser reveur, celui que tu possede je ne le connais pas, mais ce que j’en vois aujourd’hui c’est que tous copies beaucoup sur les Velodyne, ce qui n’est pas un mal vue le prix assez big, et permet enfin d’avoir une concurence serieuse ce qui vas certainement lisser un peut les tarifs prohibitif des Velodyne.

Car ce qu’il y a dedans n’explique pas le prix, et encore moins la qualité du coffret qui est loin d’etre le top.

Mais bon, des qu’il est en fonction on oublies largement ses petits détails.

Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 16 Jan 2004 23:22

Qqun a déjà confronté les subs suivant > Q400 / HGS12 / DD12 ?

Si vous avez un avis sur cette question je vous écoute avec impatience, car je n'ai jamais eu la possibilité de tester des Vélodyne, tout du moins la gamme HGS ainsi que la dernière "Digital Drive".

Merci d'avance
Archi
 
Messages: 7171
Inscription: 08 Mar 2002 2:00
Localisation: Liège / Belgique
  • offline

Message » 16 Jan 2004 23:40

Philippe Muller a écrit:L'égalisation et l'asservissement sont deux choses intéressantes quand elles sont appliquées avec soin.

Ancien chef de produit de chez Cabasse, à l'époque où des modèles tels que l'Albatros et le Goëland existaient encore, j'ai pu entendre des choses très bien réalisées sur ce point, d'autant plus que l'asservissement était double : vitesse et accélération. Les inconvénients étaient pourtant assez nombreux, ce qui fit progressivement abandonner cette technique en deux temps : suppression de l'asservissement dans le grave pour ne le conserver que sur le bas-médium puis disparition pure et simple de l'asservissement. Utilisé de façon rigoureuse, l'asservissement implique de concevoir des haut-parleurs absolument identiques, ce qui n'était pas possible. Il fallait donc règler le systèmeHP par HP et si l'on devait changer un haut-parleur, c'était retour direct à l'usine. Une solution aurait été de pousser un peu moins les choses pour s'en tenir à des valeurs moyennes permettant de digérer les tolérances de fabrication mais les résultats n'étaient pas aussi satisfaisants. L'autre désavantage de l'asservissement était qu'il était sensible au placement car tout phénomène acoustique présent dans l'environnement rapproché du haut-parleur était pris en compte par le système. Un ventre acoustique au niveau de l'enceinte était naturellement corrigé ; ceci avait pour effet de réduire le niveau qui devenait très insuffisant à la position d'écoute. Je possède encore une paire d'Albatros qui fait toujours merveille dans une très grande pièce mais devient rapidement impossible à gérer dans une petite. Ceci me conduit à penser qu'il faut que le constructeur fasse très attention à l'efficacité de son asservissement et jusqu'où peut-il aller pour quel gain en définitive ? Peu de constructeurs ont réellement insisté.

Quant à l'égalisation, je suis plutôt favorable mais je n'aime pas les systèmes automatiques qui travaillent sans intelligence. Tout ne doit pas être corrigé faute de quoi on obtient un résultat moins naturel qu'en soignant le placement. Certains modes ou accidents sont la conséquence directe d'une réflexion et leur présence fait partie de la nature. Les corriger, sans s'occuper de leurs harmoniques revient à faire une chose inutile car le cerveau continuera à percevoir le défaut même corrigé, les harmoniques se chargeant de lui indiquer quelle est la fondamentale tandis que la correction deviendra un autre défaut parce que le cerveau se demandera ce que cela vient faire là, ce rééquilibrage n'étant pas répété au niveau des harmoniques ; j'en passe et des meilleures. Donc OK pour l'égalisation mais avec beaucoup de savoir-faire et de temps (cela peut demander des mois).



M. Philippe Muller

Je pense que dans la discuttion ont ne c’est pas tout a fait bien compris, nous ont parlent de de correction sur les eventuelles dérives et les eventuelles distortions de mambrane.

Je peux vous assurer que dans une petite piece comme la mienne, que le 38CM du Velodyne bien contrairement a d’autre caisson normale dont j’avais des grandes difficultés de placement et des resonnances a tout, vas le jours ou j’ai posé le Velo, dans ma piece a ma grande surprise je n’ai jamais entendus cela de ma vie, pratiquement plus rien comme si le HP etait tenus par une centrale nuceaire :o :o
Les sortes halos parasites sytematiques et pneumatique, qui accompagnais la musique avais totalement disparus, comme si le caisson n’existait plus :o je me suis meme demander s’il fonctionnais la premiere fois tellement il n’y avais tres peut de difference avec mes enceintes, mais voila quand un pied de 32 vient a point, il rutile et donne une force sans la moindre raisonnance, il est vrais que l’on ne l’entend pas sur tout les CD, mais c’est bien cela qui me plait, et surtout la facilité de le mettre dans le systeme, une rigolade croyais moi.

Philippe

PS: archi je ne connais pas le Q400, mais les autres avec le hp en bas ne fonctionne pas bien en hifi, peut etre ont t il enfin compris :) :) :) :)
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message