Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 18 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

CR : écoute rapide chez Ogobert

Message » 15 Juil 2003 22:01

Ben je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous.
Si la source d'Olivier reste le maillon faible (si on peut parler de maillon faible à ce niveau de qualité), depuis l'optimisation de son système avec les câbles qui vont bien, je trouve le système d'Olivier plutôt équilibré sur tous les plans. Certes, à mes oreilles ça manque encore un peu de chaleur et de matière ; par rapport à la première fois où j'ai écouté cette config avec les câbles qui n'allaient pas bien, le résultat est assez extraordianire.
Ce manque de matière et de chaleur ne doit pas être fait au détriment du détail et de la précision qui caractérisent ce système.
Bref le pari est difficile.
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Annonce

Message par Google » 15 Juil 2003 22:01

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Juil 2003 22:05

Marc G a écrit:Il a fallut 15 ans pour faire des platines CD convenables, donnons a Sony et consort, un peu de temps pour faire les choses bien, magnanimes que nous sommes ;)

Marc


C'est bien là le problème : on ne peut pas leur donner 15 ans pour sortir le produit miracle, parce qu'au niveau de vente où le SACD se traine, il n'est absolument pas rentable. Si les ventes ne décollent pas, les éditeurs et les constructeurs pourraient bien finir par jeter l'éponge.
Le CD a bénéficié d'un engouement providentiel peu de temps après sa sortie, à un moment où le vinyle était sur le déclin.

Si ça n'est pas le cas pour le SACD ou le DVD-A, ces formats pourraient devenir un échec commercial, comme le furent le Betacam et l'Advantix (format techniquement merdique, il est vrai) avant eux.

Le problème est là, pas sur la qualité intrinsèque de ces technologies, dont la supériorité sonore ne fait de doute dans aucun studio d'enregistrement digne de ce nom.
Ninja40
 
Messages: 1473
Inscription: 22 Aoû 2002 16:37
  • offline

Message » 15 Juil 2003 22:10

n.d.b a écrit:L'essai de Norah Jones en SACD était intéressant particulièrement parce que la voix semblait différente... Est-ce un vrai SACD ? Ou ont ils trouvé le moyen de changer légèrement la balance pour donner une différence aux deux supports ?

Je le répète la différence semblait minime en tout cas très différente de celle que j'avais pu sentir sur un DVD audio de Chesky (comparé sur deux platines différentes il faut dire...).

En fait on peut très bien imaginer qu'un autre mixage sur un support CD puisse donner le même résultat que le SACD qu'on a entendu !


Précisent-ils sur le livret que le master de cet enregistrement a été fait en DSD ? C'est à vérifier.

A mon avis, cet enregistrement n'a pas été fait en DSD, mais résulte d'un simple upsampling (suréchantillonnage) suivi d'une conversion PCM->DSD. Ce serait juste un coup d'arnaque marketing, permettant de vendre deux fois plus cher le même enregistrement.
Ninja40
 
Messages: 1473
Inscription: 22 Aoû 2002 16:37
  • offline

Message » 15 Juil 2003 22:45

Ninja40 a écrit:
Marc G a écrit:Il a fallut 15 ans pour faire des platines CD convenables, donnons a Sony et consort, un peu de temps pour faire les choses bien, magnanimes que nous sommes ;)

Marc


C'est bien là le problème : on ne peut pas leur donner 15 ans pour sortir le produit miracle, parce qu'au niveau de vente où le SACD se traine, il n'est absolument pas rentable. Si les ventes ne décollent pas, les éditeurs et les constructeurs pourraient bien finir par jeter l'éponge.
Le CD a bénéficié d'un engouement providentiel peu de temps après sa sortie, à un moment où le vinyle était sur le déclin.

Si ça n'est pas le cas pour le SACD ou le DVD-A, ces formats pourraient devenir un échec commercial, comme le furent le Betacam et l'Advantix (format techniquement merdique, il est vrai) avant eux.

Le problème est là, pas sur la qualité intrinsèque de ces technologies, dont la supériorité sonore ne fait de doute dans aucun studio d'enregistrement digne de ce nom.


On a mis 50 ans a faire marcher un vinyl
On a mis 20 ans a faire marchouiller une K7
On a mis 15 ans a faire marcher un cédé
Laissons 3 ans au SACD....
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 16 Juil 2003 2:23

Ninja40 a écrit:
n.d.b a écrit:L'essai de Norah Jones en SACD était intéressant particulièrement parce que la voix semblait différente... Est-ce un vrai SACD ? Ou ont ils trouvé le moyen de changer légèrement la balance pour donner une différence aux deux supports ?

Je le répète la différence semblait minime en tout cas très différente de celle que j'avais pu sentir sur un DVD audio de Chesky (comparé sur deux platines différentes il faut dire...).

En fait on peut très bien imaginer qu'un autre mixage sur un support CD puisse donner le même résultat que le SACD qu'on a entendu !


Précisent-ils sur le livret que le master de cet enregistrement a été fait en DSD ? C'est à vérifier.

A mon avis, cet enregistrement n'a pas été fait en DSD, mais résulte d'un simple upsampling (suréchantillonnage) suivi d'une conversion PCM->DSD. Ce serait juste un coup d'arnaque marketing, permettant de vendre deux fois plus cher le même enregistrement.


Il faudrait demander à Olivier mais il me semble qu'il m'a dit que ce SACD n'est pas DSD.

Ca me laisse alors dubitatif :

Le SACD est sensé apporter un plus par rapport au CD, sortir un SACD au même niveau qu'un CD c'est se foutre de la g...le des gens intéressés par la qualité. Ca va signer la mort de ce format.

La plupart des gens rêvent aujourd'hui d'autoradios mp3 capables de lire des compilations d'une centaine de titres sur un seul disque. Comment pensez-vous leur vendre un format qui n'apporte rien en quantité, dont la qualité est aléatoire et surtout dont la pérénité est équivalente (voire inférieure) à celle du CD ?

Je tiens à rappeler que la publicité du CD s'est faite avant tout sur sa résistance à l'usure avant même d'avancer le bond qualitatif qu'il représentait.

La seule solution de développement du SACD serait l'arrêt pur et simple du CD mais qui y a intérêt ?
n.d.b
 
Messages: 2076
Inscription: 19 Mar 2003 23:44
  • offline

Message » 16 Juil 2003 8:18

> as tu déja essayé une platine Cayin CD à sortie à tube ?

Nope. Dans les "CD à tubes", j'ai été particulièrement impressioné par la "Ah!".
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 16 Juil 2003 8:19

> Dans les 8500 euros ...

C'est pas la CD-1 qui vaut 8000 ??
Il me semblait que la 680 ne vallait "que" 3000 euros ?
Ou alors j'ai confondu et c'est l'inverse ?
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 16 Juil 2003 8:22

> vous pensez réellement que ce sera le standard de demain ????

No sé.
Mais je commence à avoir un petit stock de SACD. Et en comparaison directe avec le CD correspondant, le SACD "gagne" à chaque coup.
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 16 Juil 2003 8:28

> Précisent-ils sur le livret que le master de cet enregistrement a été fait en DSD ? C'est à vérifier.

Faudra que je vérifie, c'est effectivement la bonne question. Les autres SACD que j'ai sont des "remasterisations" de vieux standards de jazz donc fait à partir d'une bande master analogique numérisé en DSD. La, le gain est flagrant.
J'ai 2 SACD d'enregistrements récents ( Norah Jones & Diana Krall ) que je soupsonne d'avoir été fait en PCM. Pourtant, la encore, je trouve un mieux avec le SACD. C'est nettement moins flagrant, mais il y a un gain en aération, en détail, la scéne sonore est un peu + large et + profonde, ...
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 16 Juil 2003 8:29

> Ce manque de matière et de chaleur ne doit pas être fait au détriment du détail et de la précision qui caractérisent ce système.

On est d'accord. Ca va pas être facile :-?
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 16 Juil 2003 8:31

Marc G a écrit:
haskil a écrit:Hélas! Car la supériorité du SACD sur le CD est patente.

C'est là qu'est l'os, hélas, à ce jour, je n'ai pas pu la constater, ni en stéréo ni en multicanal, même à Franckfort, où l'artillerie lourde était de sortie,



Passe donc à la maison un de ses jours ;-)
En +, tu as un lecteur dvd à récupérer... ;-)
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 16 Juil 2003 9:14

ogobert a écrit:> Dans les 8500 euros ...

C'est pas la CD-1 qui vaut 8000 ??
Il me semblait que la 680 ne vallait "que" 3000 euros ?
Ou alors j'ai confondu et c'est l'inverse ?


comme on en parlait sur un autre post c'est bien l'ordre d'idée sur le marché aujourd'hui :
Sony CD-1 dans les 3000 euros (street price mais pas courant)
Lindeman CD1SE (pas SACD) dans les 3000 euros itou
Lindeman D680 dans les 8000 euros (7900 PP exactement - une occaze est passée récemment sur audiomarkt à 4200...)

C.
undweller
 
Messages: 1241
Inscription: 29 Oct 2002 13:36
Localisation: Paris / Seine & Marne
  • offline

Message » 16 Juil 2003 9:21

ogobert a écrit:> Ce manque de matière et de chaleur ne doit pas être fait au détriment du détail et de la précision qui caractérisent ce système.

On est d'accord. Ca va pas être facile :-?


[mode techniqueSACDjyconnaispasgrandchose on] ;)
en bicanal, y'a pas moyen de récupérer le signal SACD en numérique ? Si oui la solution du convertisseur qui va bien semble appropriée, avec l'avantage de prososer un vrai plus en écoute CD tradi + évolution en douceur :D
sinon, ben, euh, ça va effectivement pas être facile... ou un peu cher :-?

C.
undweller
 
Messages: 1241
Inscription: 29 Oct 2002 13:36
Localisation: Paris / Seine & Marne
  • offline

Message » 16 Juil 2003 9:33

quelques petites remarques :

- si les ventes des SACD ne décollent pas, c'est bien la faute aux éditeurs et aux distributeurs qui ne mettent pas le paquet sur ce format. Une fois de plus, si le format était arrêté, ce serait le consommateur qui en paierait les frais, niveau qualité. Pourquoi SONY continue-t-il à être le seul éditeur à ne sortir QUE des SACD non hybrides, c'est débile de chez débile... d'ailleurs ces SACD ne doivent pas intéresser grand-monde, à juste titre, puisque dans les rayons de la FNAC ce sont qui ont l'air de se vendre le moins et dont certains sont là depuis facile 2-3 ans....

- il faut également reconnaître que l'apport en qualité du SACD est assez ténu par rapport au CD, tout du moins sur une config de qualité standard.... il va donc être encore plus difficile de faire admettre au "grand public" de privilégier ce format là plutôt que le CD. A moins que les tarifs soient strictement identiques, ce qui, pour le moment, n'est pas vraiment le cas (sauf certaines ré-éditions en bloc comme les Peter Gabriel ou les Stones), je ne vois pas comment les éditeurs vont appâter le consommateur....

- autre chose aussi qui m'énerve un peu : la sortie de lecteurs 'universels'.... sauf chez certains fabricants comme Denon, qui ont sorti des lecteurs de qualité à un tarifs élevé mais qui reste honorable, on commence à voir fleurir des lecteurs dits HDG, mais à des prix totalement délirants. Dernier en date, le Linn Unidisk (CD, SACD, DVD-audio et vidéo) à plus de 10.000 euros.. Idem chez Goldmund, idem chez Accuphase, idem chez Lindemann, encore pire chez Audio-Aero.... alors qu'on n'arrête pas de nous seriner qu'en fait, la conception des circuits propres au SACD est largement simplifiée par rapport à ceux du CD.... A croire que la juxtaposition dansd la même boîte de ces différents standards fait grimper par 10 le prix de la bécane. On nous prend vraiment pour des cons....

- pour finir, je suis assez d'accord avec l'avis de ceux qui ont trouvé l'apport du SACD plus flagrant sur des bandes analogiques (exemple, Miles Davis chez Sony. je l'ai écouté sur les Offrande en version CD lors de mon passage à l'auditorium perception. Le son était bien moins naturel et beaucoup plus agressif qu'avec la version SACD stéréo ré-éditée récemment par Sony). De plus, les quelques SACD 'pur' DSD que j'ai ne me semblent pas vraiment naturels, notamment sur le haut du spectre qui comporte une sorte de grain, un peu comparable à ce qu'on a longtemps reproché à l'aigu du CD........
Invité
 
Messages: 1455
Inscription: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 16 Juil 2003 9:43

Oui le SACD est meilleur encore qu'on puisse parfaitement imaginer un petit coup d'équalizer pour lui donner un avantage apparent certain face à un CD...

Il n'en reste pas moins que le "plus" n'intéresse pas grand monde... à l'heure des formats compressés et des "jukebox" de poche.

Par rapport aux supports de l'époque, le CD apportait :
- un format simple et portable qu'on peut utiliser en balade.
- un coût de support minimal.
- une durée d'enregistrement accrue : jusqu'à 72 minutes.
- une durée de vie indépendante de la lecture.
- une qualité relativement stable (on peut toujours mettre en avant le vinyl, mais les lecteurs CD sont de plus en plus performants).

Et en marketing les notions de "support indestructible" et de "son numérique" ont fait un carton.

Je résume :
-L'artiste peut vendre plus d'oeuvres pour un coût de support moindre (un album fait aujourd'hui 12 morceaux au minimum, c'était rare avant).
-Le distributeur fait plus de marge sur le support.
-Le client est prêt à payer plus cher un support indestructible et qu'il peut mettre dans un lecteur portable ou un autoradio.

Ne pas oublier que le CD est venu se substituer à la cassette audio plus qu'au vinyl. Et l'avantage qualitatif du CD sur la cassette ne fait aucun doute.

Alors qu'apporte le SACD ?

-Pas d'avantage pour l'artiste.
-Pas d'avantage pour le distributeur (la production est plus chère si les studio doivent s'équiper pour une qualité différente).
-Un avantage qualitatif minime pour le client. La différence dans un autoradio ou un walkman n'est pas significative. En tout cas il ne justifie pas l'investissement supplémentaire.

Conséquence : j'ai des doutes sur le développement d'un tel support s'il ne vient pas en substitution totale du CD pour des raisons d'accord de la profession.
n.d.b
 
Messages: 2076
Inscription: 19 Mar 2003 23:44
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message