Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Ecoute des JBL DD66000 + open DRC chez un particulier.

Message » 13 Jan 2016 9:22

domaud a écrit:Surprenant le peu d'intérêt pour ce sujet,il est pourtant question d'une amélioration décisive de l'écoute,...


Par curiosité, j'aimerais bien essayé chez moi. Malheureusement, je ne connais personne (avec le savoir) à proximité avec ce type de matériel.
ozata1
 
Messages: 2303
Inscription: 29 Jan 2006 20:04
  • offline

Annonce

Message par Google » 13 Jan 2016 9:22

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Jan 2016 9:56

totololo a écrit:
domaud a écrit:Surprenant le peu d'intérêt pour ce sujet,il est pourtant question d'une amélioration décisive de l'écoute,sans entreprendre de coûteux travaux dans une pièce non dédié,au prix d'un cable de moyenne-haut de gamme,et sans changer pour autant d'électronique!
Étonnant!


Iorn a écrit:C'est moins vendeur que le changement d'amplis ou de câbles, il faut croire


Pas que.

J'ai écouté des sytème comportant des Trinnov et, si le gain en lisibilité dans des pièces assez pourries était sensible, je n'ai pas été convaincu totalement par ce que j'écoutais, particulièrement sur les voix.
C'est difficile à expliquer sans se faire railler ici mais j'ai trouvé le rendu bien plus lisible mais moche sur les voix.

Je préfère largement travailler sur la pièce et le système et envisager la correction en dernier ressort.

Si on se fait plaisir sans, je ne vois pas l'intérêt d'y venir.

Plusieurs en sont revenu. Mais peut être parce qu'ils avaient la possibilité d'accéder à quelque chose de suffisamment satisfaisant.

Faire croire que la correction transforme les amplis médiocres en bons fait sourire...


De toute façon la gestion de l'acoustique est prépondérante.

Et ce n'est pas les regles un peu bidons 1/3, 2/3 de la salle qui vont aider.
D'ailleurs genelec recommande plutot si on ne peut éloigner les enceintes de 2m du mur arrière , cela évite les annulations en plein milieu du spectre

Quant à la question de l'ampli tu déplaces le débat là où je n'ai pas évoqué une telle chose.

Et la correction possible des bosses sur la bande passante et de la phase amenera toujours un mieux qu'un changement d'ampli ne pourra pas faire.
Iorn
 
Messages: 4762
Inscription: 28 Juin 2014 20:07
  • offline

Message » 13 Jan 2016 10:03

cela évite les annulations en plein milieu du spectre

C'est quoi le milieu du spectre, et/ou quel rapport avec une longueur de 2 mètres.
thierryvalk
 
Messages: 4967
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique

Message » 14 Jan 2016 12:59

Hello,

Petit réflexion du jour concernant un des aspect de ce topic : la correction de type DRC et la manière de la mettre en oeuvre.

Finalement, on peut rapprocher le type de correction mis au point par Jean-Luc, de ceux de Trinnov, Audyssey, Dirac, etc ... Tout cela procède de la même famille de procédés, consistant à mesurer une RF au point d'écoute puis par une série d'opérations mathématiques, en calculer une impulsion et une réponse en phase afin de comparer le signal mesuré par rapport à son modèle théorique. De là, on en déduit un certain nombre de corrections que l'on applique au signal d'origine par le biais d'une opération mathématique appelée convolution. Cette opération mathématique se faisant grâce à la puissance informatique d'un hardware de type Open DRC, Mini DSP ou autre hardware dédié ou embarqué dans un ampli AV.

L'avantage de cette méthode résiderait dans les promesses qui sont faites au client concernant :
- la simplicité et la reproductibilité de la prise de mesure,
- la confiance dans le résultat obtenu.

Hors, les témoignages sont nombreux de forumeurs qui sont insatisfaits de leurs Home Cinema et lorsque l'on creuse un peu en leur posant des questions, on s'aperçoit que Audissey donne des résultats aberrants en mode automatique. De même j'ai pu assister à des démo Trinnov de grande qualité, comme l'inverse où le résultat était caricatural. Une écoute désastreuse des Océan de Cabasse (calibration automatique faite par le magasin, je suppose) à mettre en regard à plusieurs écoutes mémorables des Sphère de Cabasse (calibration manuelle par les ingés de Cabasse).

Je retire de toute ces expériences que le DRC n'est pas une solution miracle qui va transformer à coup sûr un canasson en cheval de course. L'emploi d'un DRC dans une chaine HiFi ou Home Cinema n'exonère pas leurs propriétaire d'un investissement personnel pour dans un premier temps s'équiper de matériels corrects, comprendre comment ils fonctionnent et comment les régler du mieux possible dans un local donné. Ce n'est qu'après ces étapes correctement réalisées que l'on pourra espérer tirer le meilleur parti d'un DRC. Mais s'imaginer, comme cela est pris un peu trop au pied de la lettre par certain amateurs, que l'on peut poser ses enceintes un peu n'importe où, puis lancer une autocalibration sur son ampli et que le résultat sera forcément bon car c'est "l'appareil qui l'a fait", risque d'être source de déconvenue. Plus généralement et en guise de conclusion, un DRC fonctionnera d'autant mieux que l'intervenant sait ce qu'il fait.
syber
 
Messages: 10216
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message