Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: jepasse, nicobedin, pm57 et 15 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

sondage NRDS

Message » 16 Sep 2004 17:15

Babook a écrit:
Tu exagères. Une équipe son sur un film est réduite: le plus souvent deux personnes au tournage (ingé son et perche) et un mixeur pour la post-production.


et le perchman pour la post synchro ainsi que son ingé-son, les bruiteurs, les monteurs ils comptent pour du beurre? ;)
L'integration des post synchros depend bcp des gens qui bossent sur la post prod, mais en general y'a pas de souci majeur (avec de bons perchmans/ingésons pour les post synchros, au mixage le travail est grandement facilité)
Apres c'est comme tout, y'a toujours des trucs moins reussis que d'autres...
Pour le son direct, faut voir que sur un plateau de tournage, le son est un peu un des derniers interets que les gens ont, et comme ca coute TRES cher un tournage et que donc le temps est compté, on ne refera jamais (sauf exception) une prise pour le son...


Oui. Je t'invite à relire le contexte de ma réponse. Je ne vois pas où pourrait s'insérer un preneur de son de musique classique dans une équipe son cinéma comme "tireur de câbles". Je pointais l'aspect "caricatural" de cet argument. Selon le budget et les choix opérés pour le son, de quatre à huit ou dix personnes peuvent participer à la partie "son" d'un film.

Pour le reste, je suis bien d'accord avec toi. Et le problème du son au cinéma est en grande partie lié à la place que l'on veut bien lui accorder. Pour un court-métrage en costumes, j'avais choisi de tourner le film entièrement en son direct (et en évitant d'utiliser des hf)...Et je t'assure que nombre de prises ont été refaites juste pour le son!

Sinon une fois pour toutes, comme Haskil et toi j'imagine, je défends l'importance d'une restitution la plus fidèle possible de la bande-son du film. J'essayais de montrer pourquoi les enjeux de départ étaient différents dans le cas d'une prise de son classique et dans le cas d'une prise de son cinéma.

Cordialement
Polonsky
 
Messages: 222
Inscription: 15 Juin 2004 19:57
  • offline

Annonce

Message par Google » 16 Sep 2004 17:15

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 16 Sep 2004 21:24

Polonsky, c'etait en effet le mot subtil qui me genait, car si l'on se place dans l'optique d'une bande son cinema comme celles que l'on peut entendre dans les superproductions, je suis toujours fascine par... la subtilite du dosage des effets sonores quand bien meme il s'agit de melanger voix et bruit d'un propulseur de fusee au demarrage !

Dans les prises de son classique realisee en multimicros : le mixage en deux canaux est rarement plausible : des qu'un instrument a vent prend un solo, paf le voici qui se ramene au premier plan et sonne plus fort que les cordes... La harpe egrenne une gamme et la voila, elle aussi qui rapplique au premier plan... Les chanteurs sont enregistres en re recording dans un opera... mince, ils sonnent dans une ambiance differente du reste de l'orchestre et le collage ne se fait pas.

Un effet special est requis [machines a vent dans l'opera baroque, bruitages divers dans un opera, etc.]... mince et remince on entend que les acoustiques, les niveaux, le placement dans l'espace stereophonique ne sont pas convaincants du tout.

Pour ne rien dire des pianos dans les concertos qui sonnent ailleurs et avec un son decale du reste de l'orchestre d'un point de vue spatial... pianos sonnant comme des casseroles ou noyes dans la reverberation alors qu'ils sont captes de pres et un brin egalise [ parfois, c'est subtil :wink: dans ce cas la, c'est pour masquer le son un peu creux et petit d'un pianiste, par exemple maria Joao Pires chez DGG qui au naturel a un son pointu et raide des qu'elle passe le mezzo forte].

J'en passe et des meilleurs, enfin pires.

Si j'ai cite le Ring par Solti, comme unique exemple de mise en scene sonore aussi subtile que celle de nombreuses bandes sons de l'ere multicanal au cinema, c'est qu'il y a une reelle mise en espace sonore, avec des chanteurs qui entrent et sortent, bougent sur le plateau, des bruits ajoutes [effondrement du wallahala a la fin du crepuscule : les LS 3/5 A ne supportent pas plus que la marche funebre de Siegfried sur le Rhin :wink: ] qui sont integres avec une... subtilite aussi confondante que celle des bandes sons du Seigneur des Anneaux, par exemple. Ca c'est une prise de son et un mixage prodigieusement subtil, a la cinematographique et voulu pense comme tel.


Que les preneurs de son classique enregistrent en revanche des musiques souvent plus subtiles que les musiques de films nous sommes d'accord, mais que leur travail soit subtil : la non, la majorite des disques classiques qui sortent [et professionnellement j'en entend beaucoup] sont d'une mediocrite affligeante en regard des possibilites offertes en theorie aux preneurs de son classique.

Car a la verite, si theoriquement ils ont des possibilites, le temps qui leur est imparti est tellement reduit qu'ils ne les mettent pas en oeuvre. Et cela depuis si longtemps que franchment je cherche et ne trouve pas.


Alors quand je dis qu'ils tireraient les cables, c'est une image pour dire qu'ils n'ont pas le metier necessaire pour venir a bout d'une bande son sophistiquee d'un film spectaculaire d'aujourdhui.

La reference au passe ? Il existe quelques films hollywoodiens des annees 40 et 50 qui racontent la vie des grands musiciens ou interpretes. Arthur Rubinstein doublant Katherine Hepburn dans la vie de Clara Schumann, Isaac Stern tenant le violon dans Rhapsodie, Effrem Zimbalist jouant tous les solos de violon mielleux des films sentimentaux de l'epoque, etc. ont un jeu qui sonne infiniment mieux que sur leurs disques de la meme epoque...

La pellicule contre le 78 tours et l'enregistrement magnetique naissant explique cela en partie... mais le talent des preneurs de son et la qualite des studios d'enregistrements explique aussi cela.

Et crois moi, en tant que melomane, ca m a toujours prodigieusement enerve...


En revanche, les prises en direct avec mixage des films de godard par exemple... dans ce cas la je ne parlerais pas de bande son... car le son et l'image sont indissociables. Et si la qualite en terme de definition, precision laisse a desirer c'est une volonte artistique et pas un aveu de faiblesse.

Quant a bresson : prefere pas en parler, c'est le cineaste qui me parle le plus. Au hasard balthazar, pickpocket et mouchette sont, pour moi, des chefs d'oeuvres de l'art occiental.

Au dela de tout ca : j'ai toujours plaide, depuis que je suis sur ce forum, l'idee qu'il ne devait y avoir aucune difference dans les appareils utilises pour ecouter du HC ou de la musique... Les appareils ne reconnaissent pas le genre de ce qu'ils diffusent...

Et pour bien reproduire un gros grave tonitruant ou baveux... il ne faut surtout pas que le caisson de basse soit tonitruant et baveux...


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 16 Sep 2004 21:26

Tu nre peux pas faire plus court, Alain ? :lol:
Alain
Brigitte Lahaie fan's club
Avatar de l’utilisateur
Winchestermann
Staff Bla bla
Staff Bla bla
 
Messages: 11716
Inscription: 27 Mar 2002 2:00
Localisation: Juste derrière Brigitte Lahaie
  • offline

Message » 16 Sep 2004 21:30

winchestermann a écrit:Tu nre peux pas faire plus court, Alain ? :lol:


Je reponds a Polonsky qui ne fait pas court... Faut dire que si l'on cause de subtilite, faut decliner quelques exemples :lol:

Alain :lol:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 16 Sep 2004 21:33

haskil a écrit:
winchestermann a écrit:Tu nre peux pas faire plus court, Alain ? :lol:


Je reponds a Polonsky qui ne fait pas court... Faut dire que si l'on cause de subtilite, faut decliner quelques exemples :lol:

Alain :lol:


Polansky ?
Il a fait court avec Sharon ! 8) :oops:
Alain
Brigitte Lahaie fan's club
Avatar de l’utilisateur
Winchestermann
Staff Bla bla
Staff Bla bla
 
Messages: 11716
Inscription: 27 Mar 2002 2:00
Localisation: Juste derrière Brigitte Lahaie
  • offline

Message » 17 Sep 2004 8:34

Dans les prises de son classique realisee en multimicros : le mixage en deux canaux est rarement plausible : des qu'un instrument a vent prend un solo, paf le voici qui se ramene au premier plan et sonne plus fort que les cordes... La harpe egrenne une gamme et la voila, elle aussi qui rapplique au premier plan... Les chanteurs sont enregistres en re recording dans un opera... mince, ils sonnent dans une ambiance differente du reste de l'orchestre et le collage ne se fait pas.
C'est devenu un standard cette façon de faire... :cry:

Que les preneurs de son classique enregistrent en revanche des musiques souvent plus subtiles que les musiques de films nous sommes d'accord, mais que leur travail soit subtil : la non, la majorite des disques classiques qui sortent [et professionnellement j'en entend beaucoup] sont d'une mediocrite affligeante en regard des possibilites offertes en theorie aux preneurs de son classique.

Car a la verite, si theoriquement ils ont des possibilites, le temps qui leur est imparti est tellement reduit qu'ils ne les mettent pas en oeuvre. Et cela depuis si longtemps que franchment je cherche et ne trouve pas.
Pour la musique, si les preneurs de sons manque déja de temps pour la "simple" stéréo, comment vont-il faire pour le multicanal ?
Antony
 
Messages: 389
Inscription: 14 Oct 2002 18:05
Localisation: Beauvais (Oise)
  • offline

Message » 20 Sep 2004 0:04

Moi je suis d'accord avec Haskil et aussi content qu'il fasse long. J'écoute beaucoup de classique et de jazz. C'est irritant d'entendre des enregistrements nuls avec une fausse réverbération ajoutée. Les enregistrements des années 50-60 spnt souvent meilleurs que ceux d'aujourd'hui. Chez Columbia les Mingus, on 'a rien fait de mieux ou presque. C'est vrai que le ring de Solti est très bien enregistré. Aujourd'hui il y a aussi des choses pas mauvaises (heureusement) mais on a un peu tendance à surexposer. Après la réverb on se met à l'analytique. ce qui est bien dans certains disques électroniques, c'est que le son est réellement pris en compte comme une donnée musicqale. Dans le genre je vous recommande le Nicolas Repac swing swing. Que du sample ou des instruments aussi, je ne sais pas mais le résultat est musicalement intéressant.
pandème
pandème
 
Messages: 537
Inscription: 09 Sep 2004 0:10
Localisation: nantes
  • offline

Message » 20 Sep 2004 0:17

ah oui une chose à rajouter sur la NRDS que je lis sporadiquement depuis longtemps. Je trouve qu'elle s'est plutôt améliorée. Le hc ne m'intéresse pas trop alors je saute les pages. J'aimerais une plus grande attention au rapport qualité prix. Je sais que pour des testeur habitués aux matériels très coûteux, ce n'est pas la priorité. Mais les superlatifs s'usent. Un produit d'une qualité comparable à des produit 3 ou 4 fois plus chers, sérieusement? Et puis quand même le phénomène cattylink,ça devrait interroger! Des marques qui font fabriquer en Chine pour vendre 4 à 10 fois plus cher en Europe. Exemple le casque Grado le plus cher est vendu 3x plus cher en france qu'aux US. Je ne demande pas le High End au low cost mais il y a quand même un problème sur les prix. Jamais lu une ligne là dessus dans la NRDS. OK c'est pas Que choisir mais c'est aussi un guide d'achat, non?

pandème
pandème
 
Messages: 537
Inscription: 09 Sep 2004 0:10
Localisation: nantes
  • offline

Message » 20 Sep 2004 0:29

OK c'est pas Que choisir mais c'est aussi un guide d'achat, non?


Pas a proprement parler un guide d´achat. Cependant, le devoir des journalistes qui le redigent est d´informer les lecteurs. Parmi cette information, il y a le signalement du fait que des disparites de prix importantes sont patentes. les journalistes se doivent alors d´enqueter pour donner les raisons de ces differences.

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 20 Sep 2004 11:47

haskil a écrit:
OK c'est pas Que choisir mais c'est aussi un guide d'achat, non?


Pas a proprement parler un guide d´achat. Cependant, le devoir des journalistes qui le redigent est d´informer les lecteurs. Parmi cette information, il y a le signalement du fait que des disparites de prix importantes sont patentes. les journalistes se doivent alors d´enqueter pour donner les raisons de ces differences.

Alain :wink:

Hello

Les Taxes et la stratégie importateur (qui souvent prennent les "audiophile" français pour des Gogos) doit-être a l'origine de cette disparité, quasiment tout est plus en cher en France qu'ailleurs en Europe et Dans le monde, Audio, Vidéo, Voiture, Fringues, etc...
Commander par Internet permet de palier un peu à ce problème, mais tous le monde n'y a pas accès et/ou n'ose pas franchir le pas. :(
Antony
 
Messages: 389
Inscription: 14 Oct 2002 18:05
Localisation: Beauvais (Oise)
  • offline

Message » 13 Oct 2004 20:21

J'ai du mal à comprendre pourquoi on veut toujours associé HI-FI et Home cinéma.
Ce sont deux choses complètement différentes aux intentions et objectifs antinomiques.
Le seul point point commun c'est que ce sont des appareils éléctriques alors pourquoi les revues audiophiles ne testerait pas aussi l'électroménager.
Vous imaginez un peu J.HIRAGA commenter le dernier lave linge Philips :mdr:

Trève de plaisanterie. On dit que le home cinéma est un marché porteur mais les seuls ensembles qui se vendent sont les packs très bas de gamme vendus en grande surface.
c'est un peu normal aussi car les amateurs de Hc sont souvent modestes et n'ont pas envie de dépenser une fortune pour voir les muscles de Rambo et autres niaiseries du cinéma actuel.
En effet on regarde avec effroi que les prix pour du matériel HC de qualité frôle la démesure, les constructeurs ont d'ailleurs flairé le bon filon, c'est pourquoi même les marques dites audiophiles et les petits artisans facteurs d'enceintes s'y sont engouffrés parmis les multinationales japonaises.
En revanche le passionné d'hifi (audiophile et mélomane) même modeste n'hésiteras pas à casser son budget pour du matériel performant et haut de gamme.
Cela montre déjà que la hifi est hautement plus porteuse de rêve que le home cinéma.
On peut repasser en boucle le même CD avec le même plaisir pendant plusieurs heures tandis qu'un DVD on le regarde une fois et il fini par croupir au fin fond d'un meuble.

Conclusion : les amateurs de HC ont des revues uniquement consacrées à celui ci alors je vois pas pourquoi nous audiophile et mélomanes on aurait pas le droit d'avoir une revue 100% consacrée à la hifi.

J'ai lu avec effroi le questionnaire de DIAPASON où la question sur la présence du HC sur la revue susnomée était posé. J'espère que les lecteurs y ont mis leur véto car si DIAPASON se met aussi au HC c'est la fin des haricots (Plasma machin truc de chez XXX diapason d'or :( ).
logos
 
Messages: 196
Inscription: 08 Oct 2004 13:36
  • offline

Message » 13 Oct 2004 20:26

Belle caricature !! :D

--Patrice
Adherez à l'association HCFR pour que le site vive et reste indépendant... HCFR for ever...
Avatar de l’utilisateur
laric
Membre d'Honneur - iAdmin HC & HiFi
Membre d'Honneur - iAdmin HC & HiFi
 
Messages: 25218
Inscription: 19 Juil 2000 22:13
Localisation: Nîmes

Message » 13 Oct 2004 21:13

laric a écrit:Belle caricature !! :D


+1 :mdr: :roll:
Bastien Cluzet
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 7774
Inscription: 26 Aoû 1999 2:00
Localisation: Essonne

Message » 14 Oct 2004 9:07

logos a écrit:J'ai du mal à comprendre pourquoi on veut toujours associé HI-FI et Home cinéma.
Ce sont deux choses complètement différentes aux intentions et objectifs antinomiques.
Le seul point point commun c'est que ce sont des appareils éléctriques alors pourquoi les revues audiophiles ne testerait pas aussi l'électroménager.
Vous imaginez un peu J.HIRAGA commenter le dernier lave linge Philips :mdr:

Trève de plaisanterie. On dit que le home cinéma est un marché porteur mais les seuls ensembles qui se vendent sont les packs très bas de gamme vendus en grande surface.
c'est un peu normal aussi car les amateurs de Hc sont souvent modestes et n'ont pas envie de dépenser une fortune pour voir les muscles de Rambo et autres niaiseries du cinéma actuel.
En effet on regarde avec effroi que les prix pour du matériel HC de qualité frôle la démesure, les constructeurs ont d'ailleurs flairé le bon filon, c'est pourquoi même les marques dites audiophiles et les petits artisans facteurs d'enceintes s'y sont engouffrés parmis les multinationales japonaises.
En revanche le passionné d'hifi (audiophile et mélomane) même modeste n'hésiteras pas à casser son budget pour du matériel performant et haut de gamme.
Cela montre déjà que la hifi est hautement plus porteuse de rêve que le home cinéma.
On peut repasser en boucle le même CD avec le même plaisir pendant plusieurs heures tandis qu'un DVD on le regarde une fois et il fini par croupir au fin fond d'un meuble.

Conclusion : les amateurs de HC ont des revues uniquement consacrées à celui ci alors je vois pas pourquoi nous audiophile et mélomanes on aurait pas le droit d'avoir une revue 100% consacrée à la hifi.

J'ai lu avec effroi le questionnaire de DIAPASON où la question sur la présence du HC sur la revue susnomée était posé. J'espère que les lecteurs y ont mis leur véto car si DIAPASON se met aussi au HC c'est la fin des haricots (Plasma machin truc de chez XXX diapason d'or :( ).


Salut logos ,

il était temps que tu viennes sur ce forum .... :o ....!.......mais prend un peu le temps de le visiter :idee: , et tu verras que le HC et la HIFI ne sont pas opposés ! :wink:
As tu déjà regardé/écouté un DVD de concert ( ex : Eric Clapton , one more care....) sur une bonne instal. HC ? ben , pour moi , çà fait de la musique...aussi ! :D
Bon Ok , çà ne lave pas le linge..... :mdr:

@+
bébert :wink:
bébert
 
Messages: 380
Inscription: 21 Nov 2003 18:48
Localisation: NAONED 44
  • offline

Message » 14 Oct 2004 9:14

Désolant :cry: :cry: :cry:
Hoian
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1000
Inscription: 05 Mai 2003 14:34
Localisation: PARIS
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message