Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

VO versus VF : le débat !

Message » 24 Avr 2015 13:22

les séries TV en VF c'est encore pire que le cinoche car les doublages sont faits ultra rapidement. Autant voir un film en VF j'y arrive parfois, autant une série TV c'est juste pas possible...

En parlant de Brad Pitt, j'ose à peine imaginer l'enfer du doublage et de la traduction pour son rôle dans Snatch :hehe:
Mr Eric
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 25304
Inscription: 19 Mai 2004 10:33
Localisation: GT Xbox One = Gugusse
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Avr 2015 13:22

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Juil 2015 9:41

Tiens, je pensais qu'il y aurait un petit sondage en page 1 pour voir un peu la proportion des uns et des autres dans ce débat VO vs VF...

Pour ma part, c'est VO, il n'y a même pas débat (à mes oreilles).

Il n'y a qu'à voir la préparation mentale dont font preuves les acteurs anglo-saxons pour se glisser dans la peau de leur personnage, la modulation de leurs voix, etc... Les grosses productions américaines redoublent pas mal de passages ensuite avec les acteurs en studio, et là encore ils sont bluffants de professionnalisme (certains diraient même qu'ils en font trop...). Ils sont incroyables.
D'ailleurs, ça fait partie du travaille d'acteur aux US de moduler sa voix d'un rôle à l'autre, ce qu'on ne fait pas en France sous peine de trouver ça "bidon", surjoué... Imaginez Jean Dujardin prendre une petite voix dans un de ses films ça nous paraîtrait risible... Différence d'approche culturelle.
Dans la culture anglo-saxonne et particulièrement à Hollywood depuis quelques décennies désormais, on prépare le rôle aussi avec la voix. Les répétitions en amont du film permettent notamment de placer les voix, de les travailler. Ensuite, sur le tournage, on rebosse sur les variations d'intonations, c'est impressionnant à voir faire. Idem, lorsqu'il faut redoubler en studio après (les ricains sont très tatillons là-dessus et ils redoublent beaucoup beaucoup beaucoup en post-prod des petits passages du film tourné, pour obtenir exactement le résultat attendu - d'ailleurs en France les ingénieurs du son ont tendance à se moquer des américains en disant qu'ils sont mauvais avec leur micro mais c'est bien entendu une moquerie facile, en réalité les techniciens ne sont pas moins bons qu'en France, juste les productions ont intégré depuis un moment qu'il est nécessaire parfois de redoubler un passage d'une scène pour obtenir une intonation meilleure, plus subtile, etc...). Le budget redoublage en post-prod est conséquent car s'il faut y passer du temps ils n'hésitent pas.
Bref, il passe par la VO un spectre d'émotions bien plus large et spectaculaire que par le doublage français.

Il faut bien dire, pour défendre nos professionnels du doublage, que les moyens ne sont pas les mêmes. Le doublage en France, c'est aussi souvent faire du cachet. Les acteurs ont très peu de temps, les studios qui le font ne peuvent se permettre d'y passer des plombes. Contrairement aux US où même lorsqu'ils redoublent des scènes ils vont faire et refaire jusqu'à obtenir la modulation exacte voulue sur un mot voire une syllabe, en France on se contente de "tronçons". Si ça semble correct, on valide et on enchaîne.
De plus les doubleurs français ne peuvent pas vraiment se mettre en condition, on ne leur montre pas le film à doubler plusieurs fois, on ne leur parle pas du rôle, ils n'ont pas le temps de le travailler, ils entrent, font le texte, ont des pauses régulières, et le film est dans la boîte.
Quand on a assisté à ça, on se rend compte de tout le mérite que les acteurs/doubleurs français ont a faire des doublages pourtant parfois de qualité ! Mais tellement en dessous des voix originales d'une VO pour les raisons évoquées ci-dessus. Jamais le panel d'émotions, de subtilités d'une VF "récente" n'atteindra le résultat de la VO. On ne peut comparer l'investissement et le travail sur sa voix d'un DiCaprio, avec le temps qui lui est donné pour ça, et l'assistance d'équipe à son service autour de son rôle et donc de ses émotions et de sa manière de les restituer, en particulier par la voix, avec le travail de son doubleur qui débarque à 8h30 dans le studio pour découvrir le film qu'il va devoir doubler dans la foulée, bout par bout, rapidement, parce que les budgets doublages sont minuscules... Pas le même travail, pas les mêmes conditions, et je ne parle là même pas du talent...

Reste les vieux films français, avec ces voix si caractéristiques. Je ne sais pas comment ils travaillaient à l'époque, je pense aussi que la façon de jouer des acteurs US n'était pas non plus la même, il n'y avait (globalement) pas le même travail qu'aujourd'hui où c'est presque devenu de la schizophrénie. :lol: Du coup la différence d'investissement émotionnelle, notamment sur les voix, n'était pas si éloigné de la VO à la VF.
J'aime bien les vieux doublages, ils passent plutôt bien. Et aussi les films cultes de mon enfance dont les voix françaises sont définitivement attachées au film dans ma mémoire, mais pour tout ce qui est découverte et films "récents" je ne me pose même plus la question : VERSION ORIGINALE !

Ma modeste contribution à la discussion et aux avis.
Un peu de matos pour se faire plaisir... Oppo203 Ultimate, Amp&Préamp Onkyo, Klipsch THX Ultra2 en Atmos, Velodyne, JVC Z1... dans la salle qui va bien.
ketzal
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1022
Inscription: 01 Déc 2003 1:01
Localisation: Mon antre.
  • offline

Message » 21 Fév 2016 23:58

hydrosaure
 
Messages: 5951
Inscription: 12 Sep 2005 14:49
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 28 Fév 2016 3:01

Vu la pauvreté des bandes son en français c'est VO (7.1, hd et tout et tout..) sauf quand c'est un film français bien évidemment...
Vu ce soir "un voyage inattendu" en VO ST 7.1 c'est autre chose dis donc, pardis.... :D
lobs7052
 
Messages: 4563
Inscription: 12 Avr 2007 0:19
Localisation: Au pays de la cancoillotte...
  • offline

Message » 28 Fév 2016 10:24

Au rayon des incongruités lié à la pratique du doublage, voici un exemple récent, entaché de tristesse pour l'explication, du pourquoi une actrice change de voix en cours de route:

http://www.telestar.fr/2016/photos/x-files-pourquoi-dana-scully-a-t-elle-change-de-voix-photos-195784#offset0
hydrosaure
 
Messages: 5951
Inscription: 12 Sep 2005 14:49
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 05 Mar 2016 19:47

La V.O. un truc de snob ?... je sais pas....

Par contre la V.O. à géométrie variable ça c'est marrant.
Ça m'amuse toujours de voir le public des cinéphiles français plébisciter "Hunger Games : the mocking Jay" quand dans le même temps ils conspuent la V.O.
Comprennent-ils d'ailleurs seulement ce qu'ils disent quand ils prononcent mécaniquement ces titres ?... :roll:
.... voir la dernière pétition en date contre Warner pour imposer la VF, le pourcentage est très révélateur du goût du public, le même qui va dire : "Ineday pendance daye" francisé parce que ça fait branchouille....

D'ailleurs Dee Jee ? Dee Jay ?... Jee Star... Gé Star ?... on finit même par plus rien comprendre à ce qu'ils se disent entre eux.... :roll:
chicken run
 
Messages: 2526
Inscription: 18 Aoû 2002 10:29
Localisation: The not too distant future...
  • offline

Message » 24 Avr 2016 13:36

yoyolito44 a écrit:Juste un ptit mot à ceux qui ne jure que par la VO : tant mieux pour vous si vous causez english mais pas moi, :wink:
donc ça me gonfle de lire les sous titres au détriment de me concentrer et de profiter des images et du son :evil:


Je ne suis pas polyglotte... J'ai la chance que mes parents ne s'en soient pas remis à l'éducation nationale dans mon apprentissage de l'anglais ceci dit (activités en anglais animées par des associations le mercredi après-midi quand j'étais en école primaire au lieu de glander devant la télé), donc oui je ne fais pas partie de ces sacrifiés de l'école française de sorte que aujourd'hui je comprends parfaitement l'anglais....

Cependant je ne parle ni japonais, ni chinois, ni indien etc... et ça ne m'empêche pas de préférer la VO systématiquement... C'est pas un problème de compréhension de la langue la VO... c'est un problème de paresse de lecture !
Je reconnais cependant que, puisque sur l'anglais je n'ai pas besoin des sous-titres, et comme en tant que photographe je suis avant tout sensible à la beauté de l'image, je reconnais que les sous-titres ça me gâche la lecture de la photographie... C'est pour ça que en V.O. anglais (soit 99% des films que je regarde en V.O. n'étant pas particulièrement branché production HK...), je ne mets les sous-titres que lorsque ma compagne est là et je préfère autant que faire se peut regarder les films avant elle en VO non sous titrée pour profiter d'avantage du film.

D'ailleurs un ami très proche équipé d'un HC, le seul équipé d'un HC en fait dans mon entourage, avoue à 50 ans qu'il a eu beaucoup de mal à se mettre à la VO mais que c'est devenu pour lui une nécessité qualitative (il a la faiblesse de penser qu'un film en 7.1 c'est mieux et s'est équipé en conséquence, du coup il est un peu tenu par le format de la bande son qui le plus souvent en VO est en 7.1...). Il reconnait encore aujourd'hui que sur les films avec beaucoup de dialogues complexes il cède à la VF mais reconnait que les 2 sont difficillement comparables, il voyage beaucoup ceci dit... peut être le secret de son ouverture, je le rappelle à 50 ans, donc rien n'est impossible.

Comme je l'ai dit sur un autre topic, Coluche plaisantait dans un de ses sketchs : "Ce que je déteste le plus à l'étranger c'est que les gens ne parlent pas français... et selon les pays où l'on va, ils parlent pas le même étranger"...

J'ai acheté le Bluray de Belphégor, le film avec Sophie Marceau... je ne disserterais pas des qualités artistiques du film, c'est le genre de film que j'avoue avoir honte d'aimer... C'est un peu le souvenir de ce que je vivais au moment où je l'ai vu qui compte pour moi et que je peux revivre par procuration quand je le regarde... Sur Amoncoin.fr il n'est disponible que dans une seule édition, italienne et une fois passé la rigolade de la jaquette (qui de toute façon finira dans une poubelle puisque je garde rarement les boitiers... et non, je ne suis pas fétichiste de la boiboite non plus... J'ai décidément rien compris au cinéma... :roll: ), sur laquelle il est écrit : Belfagor, j'ai eu la désagréable surprise de constater au déballage que le film est en 2.0 en VF....
Voilà le résultat d'une façon étriquée de considérer l'oeuvre.... dommage pour le public italien, ça doit être drôle Sophie Marceau doublée en italien... dommage pour moi aussi, mais ça ne m'empêchera pas de le regarder... :roll:
chicken run
 
Messages: 2526
Inscription: 18 Aoû 2002 10:29
Localisation: The not too distant future...
  • offline

Message » 24 Avr 2016 13:55

En même temps, c'est en forgeant qu'on devient forgeron. C'est qu'en lisant des ST 1 fois tous les 2 ans, on ne va ni améliorer sa vitesse de lecture ni habituer ses yeux à faire les allers retours. Mais ça, c'est un peu toujours le même réflexe culturel franco-français.

A l'opposé, perso, ca fait 10 ans que j'ai complètement laissé tomber les doublages, et je n'ai jamais la sensation de rater une miette des images.

Et comme chicken, ça implique aussi de regarder des films dans des langues que je ne comprends absolument pas (Hindi, russe, danois, suédois, coréen, japonais, ...).
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 3681
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 24 Avr 2016 19:35

chicken run a écrit:C'est pas un problème de compréhension de la langue la VO... c'est un problème de paresse de lecture !

Magnifique punchline dans laquelle, il faut le souligner, il y a du vrai ;)
Secrétaire Général de l'Association - Staff Œuvres & Relations Pro
Ecoutez les émissions d'HCFR en Podcast !
SnipizZ
Secrétaire Général de l'Association
Secrétaire Général de l'Association
 
Messages: 8670
Inscription: 04 Déc 2005 13:07
Localisation: Alès (Gard)

Message » 06 Mai 2016 22:07

Pourquoi les doublages sont ils toujours enregistrés tres pres du micro, lorsque l on change a la volée vo-vf c est très frappant et je trouve tres souvent la vf assez mal integrée.
Fre.Mo
 
Messages: 3176
Inscription: 19 Déc 2002 10:42
Localisation: Corse
  • offline

Message » 06 Mai 2016 22:29

J'ai remarqué cela en effet hier sur le BD d'"un voyage inattendu". De plus ce qui est bizarre c'est que la piste VF non compressée est plus forte que la piste VO 7.1 HD. Obligé de monter le son sur la VO.
lobs7052
 
Messages: 4563
Inscription: 12 Avr 2007 0:19
Localisation: Au pays de la cancoillotte...
  • offline

Message » 07 Mai 2016 9:26

C'est une question de mixage dans les 2 cas. L'un pour l'integration du doublage dans le reste de la piste (on a toujours eu une tendance à mettre les dialogues en avant en France). Et le fait d'avoir une piste lossless semble permettre une meilleure amplitude dynamique, là où la VF lossy est souvent mixée "tout à 11".
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 3681
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 07 Mai 2016 17:43

Tout a 11?
Fre.Mo
 
Messages: 3176
Inscription: 19 Déc 2002 10:42
Localisation: Corse
  • offline

Message » 08 Mai 2016 13:16

Globalement, quand je compare VO lossless VS VF lossy, le volume de référence VF est souvent plus élevé que celui de la VO, mais la VF est beaucoup moins dynamique, beaucoup plus plate, comme wallbrickée. D'où l'impression du mixage tout à 11 comme dans Spinal Tap.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 3681
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 09 Mai 2016 2:04

Je n'arriverais pas à le retrouver sur le forum mais j'avais gardé en tête de discussions qui datent du début du support que les codecs HD sont mixés 10db plus bas (mais l'ampli est censé compenser au décodage).
Ton impression vient peut être simplement de là.
Phil
Dialhot
Administrateur Forum Général
Administrateur Forum Général
 
Messages: 25118
Inscription: 25 Aoû 2005 13:26
Localisation: Waltham, MA
  • online


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD