Modérateurs: Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

Les installations HiFi des forumeurs de HCFR.

L'installation HIFI de angus2

Message » 17 Déc 2007 20:08

Coté casque j’avais donc une installation indépendante dédiée à l’ensemble Stax 4040 avec le lecteur YBA en source. Une upgrade était fortement envisagée mais nous en reparlerons plus tard.

Avec l’arrivée de la carte son j’avais ressorti de son carton mon vieux Beyer DT911 pour bidouiller tranquillement, branchement direct sur sa sortie casque.

L’influence néfaste de notre ami dub me poussait à me procurer un AKG K1000 qui passait d’occasion.

L’influence néfaste du forum me poussait sous forme d’une CG très attractive à me procurer un Ergo AMT.


Là je me suis inquiété, ça n’était pas encore trop grave mais ça prenait mauvaise tournure.

Ayant trouvé depuis longtemps mon bonheur avec les Stax je n’étais pas particulièrement passionné par le petit monde des casques dans son ensemble et pour un non passionné, quatre casques hifi (je vous fais grâce de tous les « petits » casques pour baladeurs qui trainent) ça commençait à faire.

La revente éventuelle d’un modèle ou deux n’étant pas propre à bouleverser ma situation je décidais de garder tout le monde en fin de compte mais je me suis promis d’en rester là hormis upgrade Stax programmée. A cette heure je n’ai pas encore craqué, ça devrait donc bien se passer maintenant, le coup de folie est passé et les risques de rechutes s’amoindrissent au fil du temps qui passe.

Deux petits accessoires sont venus rejoindre le K1000, un ampli Flying Mole CAS3 et un étage à tube Musical Fidelity qui associés à une borne Sonos font un point d’écoute radio mobile, discret et confortable.


Actuellement chaque casque a sa spécialité :
- Beyer --> carte son
- K1000 --> radio, assis (très confortable dans cette configuration)
- Ergo AMT --> hifi longue durée, à priori couché (très confortable dans cette configuration)
- Stax --> « grandes écoutes » mais relativement brèves, au bout d’une heure je trouve que ça devient inconfortable.

Je n’ai rien de spécial à ajouter sur les caractéristiques sonores de chacun de ces casques à ce que j’ai déjà succinctement dû écrire dans d’autres fils, les curieux devront user de la fonction recherche.
Je compte un jour me prendre par la main et faire un vrai comparatif de ce petit monde pendant que je l’ai sous le coude mais ça n’est pas dans mes priorités trés immédiates. :oops:

Beyer DT-911
Image

AKG K1000
Image

Ergo AMT
Image

Stax 4040
Image
Dernière édition par angus2 le 16 Jan 2008 20:33, édité 1 fois.
angus2
 
Messages: 5932
Inscription Forum: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 17 Déc 2007 20:08

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 17 Déc 2007 20:16

angus2 a écrit:L’influence néfaste de notre ami dub me poussait à me procurer un AKG K1000 qui passait d’occasion.


Ben voyons! c'est encore de ma faute!


[Mode "Image": on]

c'est vraiment trop injuste Image

[Mode "Image": off]

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35090
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 19 Déc 2007 12:06

N.B.

1) on peut écouter avec le K1000 en position couchée (je le sais: je le fais) — donc: tu as encore des progrès à faire :lol:

2) on attend ce CR comparatif avec impatience! :D

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35090
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 28 Déc 2007 14:36

dub a écrit: on attend ce CR comparatif avec impatience! :D
Et moi donc ! :mdr:
angus2
 
Messages: 5932
Inscription Forum: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 28 Déc 2007 14:37

Donc en ce début d’année 2007 j’étais un audiophile heureux, mes systèmes étaient enfin finalisés et j’avais même organisé quelques extras à base de casques et de bornes wifi comme je viens de vous le décrire.

Une petite veille technologique consistant en un petit coup d’œil une fois par mois sur le forum aurait du suffire pour vivre ma vie d’auditeur comblé mais la présence de gens sympathiques sur le dit forum me faisait m’y connecter à un rythme bien plus soutenu et la présence de gens tout aussi sympathiques dans une boutique toute proche de chez moi me faisait faire quelques écoutes « inutiles » à l’occasion.

A ce propos, la suite des événements pourra montrer aux commerçants de tous poils que les écoutes « inutiles » ne sont pas forcément qu’une perte de temps et que quand on voit plus loin que le bout de son nez et il est quelquefois très rentable de perdre son temps avec des clients « touristes ».

C’est donc les mains dans les poches que je passais un samedi de février faire une écoute d’une petite nouvelle arrivée récemment chez nos amis d’Elecson.
angus2
 
Messages: 5932
Inscription Forum: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 28 Déc 2007 14:39

Les bibliothèques Duettes de Wilson Audio
Image

Je ne saurais dire grand-chose de plus que ce que j’ai écrit à l’époque, je vous y convie :
http://www.homecinema-fr.com/forum/viewtopic.php?p=170528387#170528387

Cette première écoute m’avait particulièrement inspiré. Je n’y prêtais pas grande importance tout d’abord il m’arrive souvent de beaucoup aimer une écoute un jour ou je suis particulièrement d’humeur et d’être ramené sur terre par la suite.

Là par contre au fil de nombreuses écoutes suivantes mes impressions se confirmaient, c’était quasiment « magique » à chaque fois et, bien plus révélateur, même les jours ou je n’étais pas « d’humeur » c’était bien quand même alors qu’en général ces jours là je n’aime rien.

Au vu du prix des bestioles j’aurais surement quand même fait l’impasse en me contentant de noter leur existence si elles n’avaient eu en plus une particularité extrêmement intéressante pour moi.

Les Duettes sont conçues pour des environnements difficiles, on n’hésite pas à les coller au mur et beaucoup de démonstration Wilson Audio en salon sont faites comme ça alors qu’on pourrait faire autrement, elles ont même été étudiées pour être poser carrément en bibliothèques, la notice d’installation fournit toutes les explications pour adapter divers accessoires (pointes d’inclinaison, câbles reliant filtre externe et enceintes, résistances sur le filtre externe) en fonction de leur positionnement, selon leur hauteur et leur écartement par rapport aux murs latéraux.

Ce positionnement en bibliothèque et leur capacité exceptionnelle à « imager » gros point fort de ces biblio me laissait espérer une vraie belle scène stéréo dans mon clapier si tout se passait bien.

Deux mois s’écoulaient en réflexions diverses et écoutes « négatives » à la recherche du défaut rédhibitoire qui me permettrait d’oublier ces Duettes, sans succés.

Finalement convaincu, je craquais et décidais de ramener ces belles à la maison.
Dernière édition par angus2 le 28 Déc 2007 14:40, édité 1 fois.
angus2
 
Messages: 5932
Inscription Forum: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 28 Déc 2007 14:40

J’aurais attendu surement l’été pour diverses raisons mais un deal que je passais avec Ronan avançais cette date au mois de mai : je lui prenais les Duettes tout de suite et il entrait dans son stock un VS55, petit frère du VS110 de chez Audio Research, pour que je puisse tester la bestiole.

Car outre l’arrivée des Duettes, une autre décision avait été prises, elles seraient alimentées par des électroniques nouvelles, je reprenais la route de plus belle. :lol:
angus2
 
Messages: 5932
Inscription Forum: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 04 Jan 2008 15:29

Donc il devait y avoir de nouvelles électroniques.
Sur le moment c’est à peu prés tout ce que j’avais comme élément concret.

Ça, et très concrètement aussi un compte en banque que les Duettes avaient quelque peu asséché.

Cet aspect financier des choses me donnait à réfléchir et attirait mon attention sur quelques électroniques particulières :

- mon lecteur YBA CD1 dédié à l’écoute casque Stax était un peu sous employé surtout avec l’arrivée des casques Ergo AMT et AKG K1000.

- mon ampli Lavardin IT, réfugié en Normandie ne servait pas de façon optimale non plus.

- Pour le pré ampli j’avais depuis quelques mois un KTR en cours de construction chez Haskil mais ce dernier semblait avoir du mal à le finaliser mois après mois.


Pour l’YBA, ses deux blocs d’alims demandaient que je revoie mon installation pour des problèmes de place mais ça ne demandait qu’un peu d’huile de coude et j’en venais à bout.
Je ne me faisais pas trop de souci quand à son intégration en terme de sonorité avec le reste des éléments à venir.

Pour le Lavardin, j’étais plus circonspect, sa sonorité un peu éthérée était pratiquement à l’opposé des ARC qui m’avaient plu avec les Duettes. Son retour sur Paris me confirmait après test que ça n’était pas ce que je voulais pour les Duettes et je le vendais donc, un vieux NAD 320BEE qui trainait prenant provisoirement sa place en Normandie.

A sa place, après pas mal d’écoutes diverses et variés je voyais deux possibilités :

- un ARC VS110, ampli à tubes qui ressortait régulièrement du lot de mes comparaisons, sonnant surement trop bien en termes de matière et de timbres pour être tout à fait honnête mais au rapport qualité/prix qui ne me satisfaisait pas vraiment.

- un classe D, un poil plus droit, Gemincore ou Rotel 1072 pour ceux que je pouvais écouter le plus facilement et qui m’avaient plu, dont le rapport qualité prix me semblait sans égale (à mes oreilles).

Une promotion de CL3 tombée à point nommé pour le lancement de leur nouvel ampli Gemincore me décidait, et le passage d’une occasion chez mon revendeur me faisait sauter sur un ARC LS2B pour donner la touche finale et compléter le Gemincore, ne voyant rien venir du coté du KTR en construction.

Ampli Gemincore de CL3
Image

Pré LS2B de Audio Research
Image
Dernière édition par angus2 le 05 Jan 2008 13:08, édité 2 fois.
angus2
 
Messages: 5932
Inscription Forum: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 04 Jan 2008 15:43

j'ai retrouvé un texte de l'époque que je reprends ici, il est plus clair et plus détaillé sur les motivations des choix il me semble.
angus2 a écrit:Pour les électroniques, j’avais déjà un YBA CD1 delta double alim un peu sous exploité que j’ai ramené.
J’ai ensuite trouvé assez rapidement l’amplification. J’ai à ce sujet un avis assez précis sur l’utilité de l’amplification hors de prix, pour ne fâcher personne on va dire que ma pièce ne me permet pas d’en profiter, mais le résultat est que je ne souhaitais pas dépasser un budget assez réduit.

J’ai hésité un instant comme certains se le rappellent peut être sur le VS110 mais les problèmes pratiques posés par cet appareil (encombrement/chauffe/gestion des tubes …) m’en ont dissuadé et je me suis orienté sur la classe D bien plus souple et d’un rapport qualité/prix sans pareil à mes oreilles limitées.

J’ai été très impressionné par le Rotel 1072 à vraiment pas cher et je l’ai envisagé très sérieusement un instant mais le syndrome du « pas assez cher mon fils » à certainement œuvré car j’ai fini par choisir un Gemincore (son repositionnement tarifaire chez CL3 est arrivé à point nommé) alors qu’avec le recul je ne vois rien à lui reprocher.

Pour le Gemincore je m’étais fendu d’un CR il y a peu
http://www.homecinema-fr.com/forum/viewtopic.php?t=29857229
Je n’ai pas grand-chose à rajouter si ce n’est des remerciements et félicitations à la société CL3 qui suite à la panne d’une voie est venue illico faire la réparation sur site, la classe.
angus2
 
Messages: 5932
Inscription Forum: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 04 Jan 2008 15:45

La suite ou on apprend tout de suite que ma nouvelle installation ne fait pas long feu
angus2 a écrit:Restait le pré ampli et là ça a été plus laborieux.

Après pas mal d’écoutes je partais sur la piste d’un pré ARC et n’arrivant pas à avoir un rapport qualité prix dans la gamme actuelle je passais au vintage et récupérais un ARC LS2B.

Ce fut une déception, s’il marchait assez bien lors de mes écoutes de recherche je me suis rendu compte qu’elles avaient été faites en XLR et que chez moi en RCA je récupérais une pointe de souffle, de plus il se mariait assez mal avec le Gemincore pour lequel si j’avais fait gaffe à l’impédance je ne m’étais pas méfié du gain assez important et le potard se retrouvait utilisé sur une partie assez courte. Comme c’était en plus un potard à cran, il y avait assez peu de marge de réglage et pour les écoutes à faible niveau de fin de soirée je n’avais que deux niveaux de réglage utilisables !

De plus l’usage enfin possible de mon installation m’avait fait découvrir deux points :
- je m’étais remis aux écoutes bas niveau et une fonction Loudness aurait été sympa.
- j’avais un deuxième point d’écoute en soirée assez décalé du point d’écoute optimisé et une fonction balance n’aurait pas été inutile non plus.

J’hésitais à faire installer des entrées XLR sur le Gemincore qui auraient permis d’utiliser les sorties du LS2B et qui auraient aussi amélioré le problème du potard, ces entrées réduisant le gain d’une dizaine de db mais plutôt que de modifier du matériel neuf qui fonctionnait très bien je préférais éliminer le problème à la source et chercher un pré plus adapté et qui me permettrait tant qu’a faire d’avoir les fonctions loudness et balance qui me manquaient.

Cette deuxième recherche a été assez rapide faute de combattants, une fois passé les premiers prix les pré avec réglages se comptent sur le bout des doigts et pour les pré, pas de classe D miracle, les quelques tests que j’ai fait sur des pré Rotel/Nad/Atoll m’ont montré que ça pouvait faire très facilement bouchon, la montée en gamme n’est pas inutile.

En posant un niveau qualitatif minimal je me trouvais avec comme candidat possible un tact avec des réglages existants mais guère sympa/pratiques à l’usage, un Shaman dont les retours forums ne semblaient pas trop me correspondre mais auquel j’aurais bien donné une chance d’écoute et les gammes Mc Intosh et Accuphase.

Mc plus j’écoute de matériel chez eux plus je me dis que ça n’est pour moi.

Accuphase pourquoi pas mais les tarifs français sont délirant.

En attendant de voir pour organiser, guère motivé, une écoute du Shaman je surfais un peu du coté du japon pour tâter des possibilités d’importations directes sans guère plus de motivation (100V et absence de garantie oblige) et discutait un peu de mes problèmes métaphysique autour de moi quand un ami me signalait une occasion chez une de ses relations, le hasard fait bien les choss et il ne fallut pas longtemps pour que je ramène à la maison quelques jours plus tard l’Accuphase C2000 qui vient compléter ma configuration.

Je dois vivement l’en remercier car cette électronique s’est merveilleusement intégrée à ses petites sœurs, ses fonctions me rendent les services espérés avec efficacités notamment le loudness (dont je me demande chaque soir comment j’ai pu m’en passer jusque alors) et la sortie casque que je suis en train de tester et qui m’impressionne également.

Quand aux problèmes précédent, pas un poil de souffle, un potard continu et hyper précis au centième de millimètre prés, font que le LS2B est oublié sans regrets aucun.
angus2
 
Messages: 5932
Inscription Forum: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 04 Jan 2008 16:09

Pour en finir avec le LS2B, j'étais dans ce post assez remonté contre ce pré, passé la période d'agacement je me suis rappelé que dans mes écoutes magasin il ne marchait pas si mal et j'ai creusé un peu.

Le problème du souffle a été résolu par un changement de cable avec un blindage correct ( :oops: ).

Je l'ai écouté à nouveau associé au Rotel 1072, plus adapté en terme de gain et l'association faisait merveille, le LS2B apportant au Rotel juste la touche qu'il lui faut pour lui éviter de tomber dans le décharné ou froid qui est toujours le risque pour un appareil trés droit sur une mauvaise association.

Au final je finissais donc, non pas par me débarasser du LS2B, mais par acquérir cet étonnant 1072 et les envoyais tous deux relayer le vieux NAD 320BEE qui repris sa retraite bien méritée.

Depuis lors, la situation en Normandie n'a plus bougé, les écoutes n'incitent guère à se poser plus de questions. :wink:

Rotel RB-1072
Image

Ensemble week end
Platine Thorens 295 mkiii
Pré RIA Project tubebox
Lecteur CD Quad 99 cdp2
Pré ampli Audio Research LS2B
Ampli Rotel RB-1072
Enceintes Elipson tradition 4240
Dernière édition par angus2 le 04 Jan 2008 23:28, édité 3 fois.
angus2
 
Messages: 5932
Inscription Forum: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 04 Jan 2008 16:14

Pré ampli Accuphase C-2000
Image

Les plus attentifs qui auront eu le courage de lire le quote d'il y a deux posts jusqu'au bout savent donc que finalement c'est cet Accuphase qui prend la place du pré pour les Duettes.

Quelques mois aprés, avec un peu de recul, je ne cache pas que je le considère comme le point central des électroniques qui alimentent les Duettes. J'aurais maintenant beaucoup de mal à me passer des fonctions que j'utilise régulièrement (loudness, balance) et cerise sur le gateau j'ai découvert une sortie casque de grande qualité.

Et bien sûr c'est un excellent pré ampli. :lol:
angus2
 
Messages: 5932
Inscription Forum: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 04 Jan 2008 17:01

Par contre il a un défaut terrible, il m'a fait pénétrer dans le monde Accuphase.
La personne qui me l'a cédé voulait aussi se débarrasser d'un DP78, sur le moment ça ne m'avait fait ni chaud ni froid mais les jours passant l'idée de le prendre aussi s'infiltrait tendancieusement.:lol:

Petite écoute de controle pour vérifier que je ne perdais pas au change par rapport à mon YBA, pas de différences notables à mon oreille, et je cédais aux sirènes.

Accessoirement le DP-78 est aussi un lecteur SACD et, avec ses entrées numériques, le meilleur dac que j'ai pu tester pour mon Sonos, le changement ne se résume pas qu'a l'étiquette constructeur malgré ce que je peux laisser entendre. :mdr:
Mais il est vrai que je ne peux honnètement pas justifier ce changement sur le plan du son seul en lecture CD et la partie "plaisir" et "bel objet" y est aussi pour une bonne part.

Image
angus2
 
Messages: 5932
Inscription Forum: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 04 Jan 2008 22:26

hébé.... :D
fgero
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3851
Inscription Forum: 23 Oct 2004 23:44
Localisation: 78
  • offline

Message » 04 Jan 2008 23:13

Un cheminement tout à fait passionnant Angus :D

Ça doit être bien sympa ces 2 écoutes :P
Goan
 
Messages: 3032
Inscription Forum: 01 Avr 2007 23:31
  • online


Retourner vers Installations Haute-Fidélité

 
  • Articles en relation
    Dernier message