Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

l'écoute est elle meilleure en muticanal qu'en stereo ?

Le sondage s’est terminé le 14 Juin 2004 22:10

OUI
35
42%
NON
49
58%
 
Nombre total de votes : 84

l'écoute est elle meilleure en muticanal qu'en stereo...

Message » 21 Mai 2004 14:19

kinesthésie :

Ensemble des sensations d'origine musculaire, tendineuse, articulaire, cutanée et labyrinthique qui renseignent sur les positions et les mouvements des différentes partie du corps.



(Le Petit Robert)
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Annonce

Message par Google » 21 Mai 2004 14:19

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Mai 2004 14:44

Je partage partilleemnt ton et son avis.

Je n'ai jamais aimé la centrale. Difficile d'en avoir une du niveau des principales, diffcile de la placer, etc....
Et surtout tres souvent, le son est trop "centré".

Par contre pour le .1, tout le monde n'a pas la chance d'avoir des principales qui savent chanter en bas. Et pour le commun des mortel (celui qui n'a pas des 800 on va dire ;) ), renvoyer ou envoyer ou prevoir d'envoyer le bas vers un HP qui sait le faire (ou sait MIEUX le faire que les autres enceintes) n'est pas denué de bon sens.

Qd aux surrounds, c'est bien evidemment indisepnsable pour recreer chez un particulier qui n'a pas une salle traitée acoustiqueemnt a la perfection ce fameux "volume" sonore.

Donc, dans MA concpetion de la chose, je verrai, por la majorité des gens du 4.1 ;)

Henri
Henri ....La liberté de chacun s'arrête là où commence celle des autres....
Et au fait, t'as pensé a utiliser la fonction Rechercher ??? ;-)
Avatar de l’utilisateur
henri66
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 36293
Inscription: 07 Déc 2001 2:00
Localisation: Toulouse (mais catalan d'origine...)

Message » 21 Mai 2004 14:58

En dehors de cette petite remarque (ceci rappelle sans méchanceté que la plupart d'entre nous emploie un langage simple), je remarque le résultat assez effrayant du sondage : 60% de non !

Cela démontre que le malaise est grand et qu'il y a un énorme travail à réaliser.

Ce que je lis ne me rassure pas car ce que je lis ne me donne pas envie.

Cela fait dix ans que j'enregistre en multicanal, selon le principe de Huygens que m'ont enseigné Georges Cabasse et Bernard Neveu (et que certains chercheurs payés par l'état découvrent 40 ans après ces deux lascars...on peut dire que notre argent est bien utilisé :lol: ) et je vois que le public n'a toujours pas accès à des écoutes dignes de ce nom.

Cela fait dix ans que les musiciens et les luthiers qui les accompagnent parfois s'enthousiasment à l'écoute du multicanal, jugeant la stéréo bien inférieure et plate.

Au multicanal, qui ne signale rien d'autre que l'utilisation de plusieurs canaux, préférons l'holophonie, terme utilisé par les scientifiques qui désigne la notion de relief. (Je ne conseille pas de se fatiguer sur le sens réel de stéréophonie car le réflexe remonte à trop loin et on a des choses plus urgentes à faire que de discuter du sexe des anges).

Et si l'on devenait concret.

Je ne pense pas que nous tomberons tous d'accord mais en faisant part de nos expériences les plus heureuses, nous donnerons envie à d'autres d'en profiter. Après, il sera bien temps de savoir ce qui doit passer dans le canal LFE. Je pense que nous devons savoir rester modestes car si la reproduction multicanale était si bien définie, nous ne passerions pas notre temps à nous lamenter sur la nullité (des autres cela va sans dire).

J'avais beaucoup apprécié l'humilité de Haskil, voilà quelques temps, qui nous faisait part de son plaisir d'écouite alors que ses enceintes sont placées à l'arrière alors que pour ma part, j'exprimais ma préférence pour le demi-cercle, voire même moins. Voilà un exemple concret : ni l'un ni l'autre n'avons cherché à imposer notre point de vue et je suis sûr que c'est très bon chez chacun d'entre nous mais vraisemblablement sur des enregistrements très différents.

Ce qui est concret, c'est de vous dire comment nous avons écouté tel ou tel disque (type et disposition des enceintes, réglages éventuels). Cela permettrait à beaucoup d'entre nous de pouvoir revivre et partager cette expérience. Donnons envie et ne nous lamentons-pas.

Si cela intéresse quelqu'un, je peux vous expliquer comment écouter les plages à 5 canaux du disque de la Revue du Son. C'est facile, j'y étais et j'ai tout vu.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 21 Mai 2004 15:11

Philippe Muller a écrit:Si cela intéresse quelqu'un, je peux vous expliquer comment écouter les plages à 5 canaux du disque de la Revue du Son. C'est facile, j'y étais et j'ai tout vu.


On veut bien :D Surtout pour l'avant dernier CD avec les percussions, redoutable pour tester la transparence.
A priori effectivement cela n'a pas été enregistré pour une configuration type HC avec les surrounds derrière :cry: mais bien en arc de cercle, configuration peu usitée il me semble pour 99% des particuliers.

henri66 a écrit:Donc, dans MA concpetion de la chose, je verrai, por la majorité des gens du 4.1 ;)

+1
Avatar de l’utilisateur
hounddog
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1633
Inscription: 24 Oct 2000 2:00
Localisation: Gard
  • offline

Message » 21 Mai 2004 15:19

Si tu pouvais aussi detailler l'appelation "arc de cercle", je suis preneur.

Henri (surrounds laterales, un poil derriere)
Henri ....La liberté de chacun s'arrête là où commence celle des autres....
Et au fait, t'as pensé a utiliser la fonction Rechercher ??? ;-)
Avatar de l’utilisateur
henri66
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 36293
Inscription: 07 Déc 2001 2:00
Localisation: Toulouse (mais catalan d'origine...)

Message » 21 Mai 2004 15:24

TMS a écrit:J'ai vu une interview d'un ingé son américain réputé (celui qui a mixé les Diana Krall pour ne pas le citer) qui disait les choses suivants :

1) il commence par faire un mix stéréo 2 canaux
2) il ajoute les surrounds
3) Il ajoute un peu de centrale et de LFE, juste pour que les diodes de ces canaux s'allument afin d'éviter que les gens ne crient (ce n'est pas du 5.1 !!)

Marrant non :wink:


Si on parle du premier CD ( et pas du DVD ) multicanal DTS, c'est en effet l'impression que j'ai eu en l'écoutant. Et je pense que c'est la raison pour laquelle si peut de gens apprécie le multi canal. On en est au balbutiement.
Comme à l'époque des début de la stéréo où les mixages faisait vraiment "ping pong" d'une enceinte à l'autre ( genre les gens ont 2 enceintes, faut que ca s'entende ! ). A l'époque certains préféraient le mono, et ce n'était pas forcémment sans raison...
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 21 Mai 2004 15:26

henri66 a écrit:Je partage partilleemnt ton et son avis.

Je n'ai jamais aimé la centrale. Difficile d'en avoir une du niveau des principales, diffcile de la placer, etc....
Et surtout tres souvent, le son est trop "centré".

Par contre pour le .1, tout le monde n'a pas la chance d'avoir des principales qui savent chanter en bas. Et pour le commun des mortel (celui qui n'a pas des 800 on va dire ;) ), renvoyer ou envoyer ou prevoir d'envoyer le bas vers un HP qui sait le faire (ou sait MIEUX le faire que les autres enceintes) n'est pas denué de bon sens.

Qd aux surrounds, c'est bien evidemment indisepnsable pour recreer chez un particulier qui n'a pas une salle traitée acoustiqueemnt a la perfection ce fameux "volume" sonore.

Donc, dans MA concpetion de la chose, je verrai, por la majorité des gens du 4.1 ;)

Henri


Tout à fait d'accord avec toi Henri sur le 4.1 à condition d'avoir un caisson adapté à la musique (= sans traînage, relaxation ou retard intempestifs), sinon le 4.0 est suffisant (comme développé par Alan Parsons au Forum du son multicanal il y a deux ans).

J'ai un enregistrement de Guy Seneaux (Radio France) en reportage avec 2 couples ORTF : WOAOWWW !! ça décoiffe terrible, quel naturel, quel sensation d'immersion totale dans la scène sonore, et il est en 4.0 tout simplement, mais pour donner un effet de "ressenti" physique sur certains passages et "faire plus réel", j'aime bien renvoyer une partie du grave de cet enregistrement dans un LFE qui est enterré en estrade sous les canapés : effet garanti :wink:

La remarque d'Al Schreiner est toutefois interressante sur la volonté de faire croire que les 6 canaux fonctionnent (on a payé pour du 5.1 !!)

Maintenant il y a besoin de convaincre les producteurs de musique de faire du 4.1, en attendant, le standard le plus utilisé est celui du cinéma, marketing oblige :cry:

Et toute notre approche chez TMS est de faire de la musique avec un système pensé au départ pour du film 8) et ça marche :wink: , même avec une centrale qui fonctionne (je dirais même d'autant plus qu'elle fonctionne)

Jacques
:wink:
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 21 Mai 2004 15:45

L'arc de cercle n'a rien de mystérieux. On en trouve une illustration dans sa version intégriste sur le site d'Audiotop :

http://www.audiotop.com/site%20home%20c ... tation.htm

La photo correspond à la photo du studio et c'est comme cela que nous avions procédé pour le multicanal du volume 15 de la Revue du Son.

Comme on peut le remarquer, les enceintes sont placées à pas constant le long d'un arc de cercle dont le centre est représenté par l'auditeur.

Ce principe ne correspond pas au setup du home-cinéma
Ce principe évite le sweet spot
Ce principe ne cherche pas à restituer l'ambiance de la salle car je trouve qu'il y a mieux à faire avec cinq canaux (avec sept, c'est autre chose). Ceci est un point de vue personnel mais la disposition officielle ne me convient pas du tout parce que je n'aime pas écouter avec une minerve.

On peut parfaitement déployer les enceintes le long d'un demi-cercle complet (180°) au lieu des 150° de la photo, à condition de respecter la régularité des écartements.

La disposition d'Henri est très intelligente de ce point de vue et cela ne m'étonne pas qu'il soit content des résultats. Le mieux est de ne rien faire du canal central dans le cas de mes enregistrements car l'enregistrement est réalisé en différence de phase et d'intensité et ne supporte pas le mélange.

Pour ma part, l'utilisation de sept enceintes, selon le schéma donné par Audiotop permet de recréer un grand nombre de situations, y compris en 5.1

5.1 avant type DSR (Direct Soundfield Recording)
5.1 avec ambiances arrières type home-cinéma (je pense que les enregistrements de Lyrinx et beaucoup d'autres doivent être reproduits de cette façon là).

Pour contrôler la cohésion d'un ensemble multicanal, je vérifie toujours si chaque paire stéréophonique est capable de reproduire un centre virtuel parfait (cela se vérifié aisément).
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 21 Mai 2004 16:51

Concept très interressant, comme le 6.0 de Chesky ou le système Telarc.

Ce qui m'embête un peu dans cette approche est l'abscence de normalisation.

L'avantage de l'approche 5.1, même si elle peut paraître moins performante en musique car issue du cinéma, est d'être normalisée, ce qui veut dire que les éditeurs de musique peuvent produire selon ce format qui va être compatible (tant que faire se peut) avec le matériel des clients.

Les systèmes de prises de son "naturelles" en Delta I - Delta T commencent à se développer (le double couple ORTF de G seneaux en est un exemple), et j'ai de superbes prises faites en système OCT qui m'a été donné par le directeur technique de Schoeps. Brauner a également son système et même des français proposent des systèmes innovant qui enregistrent du MC compatible 5.1.

Le client, ultimement s'y retrouve :lol:
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 21 Mai 2004 16:52

Philippe Muller a écrit:L'arc de cercle n'a rien de mystérieux. On en trouve une illustration dans sa version intégriste sur le site d'Audiotop :

http://www.audiotop.com/site%20home%20c ... tation.htm

La photo correspond à la photo du studio et c'est comme cela que nous avions procédé pour le multicanal du volume 15 de la Revue du Son.

Comme on peut le remarquer, les enceintes sont placées à pas constant le long d'un arc de cercle dont le centre est représenté par l'auditeur.

Ce principe ne correspond pas au setup du home-cinéma
Ce principe évite le sweet spot
Ce principe ne cherche pas à restituer l'ambiance de la salle car je trouve qu'il y a mieux à faire avec cinq canaux (avec sept, c'est autre chose). Ceci est un point de vue personnel mais la disposition officielle ne me convient pas du tout parce que je n'aime pas écouter avec une minerve.

On peut parfaitement déployer les enceintes le long d'un demi-cercle complet (180°) au lieu des 150° de la photo, à condition de respecter la régularité des écartements.

La disposition d'Henri est très intelligente de ce point de vue et cela ne m'étonne pas qu'il soit content des résultats. Le mieux est de ne rien faire du canal central dans le cas de mes enregistrements car l'enregistrement est réalisé en différence de phase et d'intensité et ne supporte pas le mélange.

Pour ma part, l'utilisation de sept enceintes, selon le schéma donné par Audiotop permet de recréer un grand nombre de situations, y compris en 5.1

5.1 avant type DSR (Direct Soundfield Recording)
5.1 avec ambiances arrières type home-cinéma (je pense que les enregistrements de Lyrinx et beaucoup d'autres doivent être reproduits de cette façon là).

Pour contrôler la cohésion d'un ensemble multicanal, je vérifie toujours si chaque paire stéréophonique est capable de reproduire un centre virtuel parfait (cela se vérifié aisément).


J'ai pas inventé grand chose :oops:
Juste recopié cette idée de cercle (avec les surrounds au plus bas de la zone a 60°) et essayer de combiner un salon existant un suysteme HC et multicanal (que DTS pour l'nstant, ilme tarde d'essayer le SACD).

Je demandait des details sur l'arc de cercle car j'avais peur de cette dispo avec "tout devant". Et c'est pourtant ce qui est installé dans votre studio, non??

Mais je suis comme toi, j'ai du mal a concevoir les surrounds "devant". Ca fait plus elargissement de la scene sonore (donc du plan frontal) que "immersion" (dans un volume).

Ce qui m'a posé le + de pb (vous allez rire), c'est que le canapé peut "couper" l'arrivée de l'onde sonore entre l'enceinte et mes oreilles.

Rigolez, rigolez.... Mais avec 4 colonnes (les "surrounds" sont les meme que devant) et un grand gabarit => grand dossier de canapé, c'est pas super facile.
J'ai meme a un moment songé a surrelever mes colonnes arrieres ;)

Mais bon, vivement le SACD ;)
Henri ....La liberté de chacun s'arrête là où commence celle des autres....
Et au fait, t'as pensé a utiliser la fonction Rechercher ??? ;-)
Avatar de l’utilisateur
henri66
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 36293
Inscription: 07 Déc 2001 2:00
Localisation: Toulouse (mais catalan d'origine...)

Message » 21 Mai 2004 17:09

Et maintenant la suite, qui conforte les divers échanges et points de vues précédents for intéressants :wink:

L'écoute est-elle meilleure en multicanal qu'en stéréo… Partie III

Nous venons de voir précédemment une certaine antinomie dans la conception classique des systèmes "son" en MC, car le "formatage" 5.1 (ou plus) vient du monde du film (et donc du cinéma), avec son système de production peut être imparfait, mais qui est dans une certaine logique en ce qui concerne un diffusion des média au niveau planétaire, et la diffusion musicale qui a un système de production totalement différent!

Et reproduire de la musique en MC avec un haut niveau de qualité (au moins aussi bon qu'en deux canaux) avec un système étudié pour les films (DVD) relève presque de la quête du Graal…

Si on regarde de plus prêt le mode "cinéma" de reproduction sonore, nous trouvons des enceintes qui utilisent des chambres de compressions équipées de pavillons assez long pour pouvoir être raccordé assez bas (800 Hz ou moins) avec des haut-parleurs de grand diamètre pas vraiment à l'aise dans le médium. Or cette technologie possède la caractéristique de projeter le son (la vitesse de phase est variable en fonction de la fréquence dans un pavillon), ce qui est un avantage au cinéma parce qu'il faut traverser une toile d'écran et atteindre le public qui est éloigné des enceintes. Autre avantage, ce phénomène augmente l'intelligibilité des dialogues, donc est très utile en mode film.
Il faut également noter que l'arrivée des aigus avant le reste du spectre donne une illusion de précision qui n'est bien sûr pas réelle mais qui leurre beaucoup de personnes dans le monde de la HIFI dite "ésotérique" (même des professionnels du son se font "avoir" par ce phénomène peu connu...).

Or il faut également préciser que cet effet appelé dispersif, fait que psychologiquement on a l'impression qu'il y a plus d'aigu parce qu'ils arrivent avant le médium et le grave. Pour compenser ce déséquilibre tonal, l'ingé son compense par un atténuation progressive des aigus (la fameuse courbe ISO X), ce qui crée un retard qui compense en partie l'avance temporelle crée par le pavillon.

Ceci étant dit, si on reproduit un son mixé avec des monitors décrits précédemment (pavillon + correction ISO X) sur un système type HIFI, avec des enceintes équipées de haut parleurs à membrane et à dômes (je ne parlerai pas d'enceintes type panneau planar ou électrostatique, qui sont en mode dipolaire, très plaisant à l'oreille, mais qui n'ont rien de Haute Fidélité au sens étymologique du terme car elles rajoutent acoustiquement moult choses non incluses dans le signal original qui leur est appliqué) le son va paraître complètement déséquilibré, et avec des dialogues difficiles à comprendre!
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 21 Mai 2004 22:12

Petite question à TMS et P Muller:

Quel type d'enceintes pour la diffusion du SACD multicanal?

J'ai posé la question il y a un mois à Mr P-E Léon qui visiblement ne semble pas croire au multicanal, car pour lui 2 enceintes ce n'est pas facile d'un point de vue acoustique, alors 5!!!!!!!!!!!! Il m'a dit pour assoir ses propos qu'il était difficile de sonoriser une église :roll:


Il m'a dit qu'il faudrait des sources de petite taille.

Enceintes bibliothèques? petites colonnes? monitor? n'importe quelle enceinte?

N'ayant jamais entendu de SACD en multicanal, je n'ai pas répondu au sondage, mais possédant une soixantaine de SACD que je n'ai écoutés qu'en stéréo (diphonie :wink: ) je vais m'acheter prochainement une platine multicanale, mes enceintes sans être identiques sont cohérentes car il s'agit de 4 colonnes et d'une centrale de la même marque avec pratiquement les mêmes HP.
KurtLil
 
Messages: 2264
Inscription: 24 Oct 2000 2:00
Localisation: Compiègne ou Lille j'sais plus!
  • offline

Message » 21 Mai 2004 23:29

olivier Lenaerts
 
Messages: 550
Inscription: 10 Déc 2002 21:22
Localisation: Liege (Belgique)

Message » 22 Mai 2004 0:33

Bonjour Philippe Muller,

Sur la page Home Concert d'Audio Top on apprend... a écrit:En partenariat avec le STUDIO ACOUSTIQUE DE PASSAVANT, AUDIOTOP propose, la commercialisation d'albums doubles, comprenant 1 CD stéréo et 1 CD DTS Audio multicanal. Différents genres de musique sont prévus: jazz manouche, classique, chorale, percussions,etc...

Le prix de ces albums doubles est fixé à 20 euros, soit l'équivalent d'un album simple. Le 2éme CD DTS Audio multicanal vous est donc offert, afin d'apprécier les qualités d'un enregistrement multicanal de qualité.

En effet, le 2éme CD contenu dans chaque coffret est enregistré selon le procédé DSR (Direct Sound field Recording) employé par le STUDIO ACOUSTIQUE DE PASSAVANT. Ce procédé consiste à utiliser 5 micros placés judicieusement par rapport aux musiciens, afin de capter le plus naturellement possible, la musique jouée par l'orchestre dans un lieu donné.

Le résultat est contrôlé dans un studio de monitoring dans lequel, les cinq enceintes sont bien entendu, disposées à l'avant, en arc de cercle.


Quelle est la composition de ces CD et peut on les trouver ailleurs ou il y l'obligation de passer par Audio Top ?

Et quel est le rendu pour quelqu'un qui a une disposition mixte HC-SACD avec les deux surrounds à 220° ?

A +.
Gérard.
Alpes94
 
Messages: 3792
Inscription: 16 Avr 2002 1:08
Localisation: Val de Marne (94)
  • offline

Message » 22 Mai 2004 0:47

KurtLil a écrit:Petite question à TMS et P Muller:

Quel type d'enceintes pour la diffusion du SACD multicanal?

J'ai posé la question il y a un mois à Mr P-E Léon qui visiblement ne semble pas croire au multicanal, car pour lui 2 enceintes ce n'est pas facile d'un point de vue acoustique, alors 5!!!!!!!!!!!! Il m'a dit pour assoir ses propos qu'il était difficile de sonoriser une église :roll:


Il m'a dit qu'il faudrait des sources de petite taille.

Enceintes bibliothèques? petites colonnes? monitor? n'importe quelle enceinte?

N'ayant jamais entendu de SACD en multicanal, je n'ai pas répondu au sondage, mais possédant une soixantaine de SACD que je n'ai écoutés qu'en stéréo (diphonie :wink: ) je vais m'acheter prochainement une platine multicanale, mes enceintes sans être identiques sont cohérentes car il s'agit de 4 colonnes et d'une centrale de la même marque avec pratiquement les mêmes HP.


Bonne question, mais il m'est difficile de répondre en général, chaque personne étant un cas particulier (type de musique écouté, de pièce, etc.)

D'abord le SACD est une système de diffusion (médium) qui utilise une technique donné, le DSD, mais il existe d'autres média comme le DVD Audio, les CD et DVD Vidéo en Dolby Digital ou DTS pour véhiculer de la MUSIQUE en multicanal.

olivier Lenaerts a également donné un lien où l'on trouve des choses intéressantes.

je vais néanmoins vous donner mon éclairage de la chose qui va vous orienter sur une piste qui devrait vous satisfaire (ce qui vous intéresse en fait ultimement).

Une première chose à tenir compte dans TOUTE installation, quelle soit HC ou HIFI, c'est les normes et procédures d'enregistrement !!!

Il est en effet primordial d'être conformes à ces normes (si elles existent bien sûr, et les normes pro sont bien plus complètes que les normes en usage pour les systèmes grand public). Pourquoi? Simplement parce que les studio d'enregistrements sont conformes à ces normes (ITU par ex.) et que les ingénieurs du son "monitorent" (contrôlent) leur travail avec du matériel conforme à ces normes. Le fait d'êtr econformes aux normes vous garanti une meilleure reproduction (plus fidèle) de ce que l'ingénieur du son a voulu créer.

Deuxième chose, il faut définir le type de musique que vous écoutez. Si vous écoutez principalement de la musique classique, qui en règle générale est enregistrée "conventionnellement" avec les musiciens devant et que des ambiances (sans fort niveau de grave) sur l'AR, ce ne sera pas la même chose si vous voulez aussi écouter de la musique contemporaine qui va exploiter tous les canaux ou de la pop type Pink Floyd où vous aurez aussi des sons précis et en large bande venant de l'arrière !!!

En partant d'un principe de précaution 8) , j'opterais pour 5 enceintes large bande (40HZ à 30kHz) avec quelques caractéristiques complémentaires que j'abordrai plus tard, comme leur placement, dans la suite de l'essai...

Vous pouvez aussi avoir 5 enceintes type bibliothèque avec 1 ou 2 caissons de grave, mais cela nécessite un bass management performant avec des fréquences de coupure ajustables pour chaque enceinte, plus de l'ajustement temporel. Ajustement également nécssaire si votre point d'écoute n'est pas équidistant des 5 enceintes.

Voilà concernant votre question, mais vous aurez d'autre réponse dans la suite... :idee:

La remarque de P.E. Léon est pertinante, car hormis une adaptation Physiotemporelle au local, un système à 3 canaux et plus ne peut pas générer de stéréophonie :cry:

NB: pour ce qui est de sonoriser les églises (= lieux difficile à sonoriser car temps de réverbération très long) notre ami et associé est en général appelé à la rescousse pour s'occuper de la sonorisation, et ce depuis plus de 11 ans. Les soltuions existent donc bel et bien, et sont applicable dans un salon qui est quand même moins terrible à sonoriser qu'une église :wink:
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message