Modérateurs: Staff Son, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

ADVANCE ACOUSTIC MAA 705

Message » 11 Nov 2007 22:45

:D Bonsoir,

Après quelques jours passés en compagnie de 2 blocs mono Advance Acoustic MAA 705, ci-après mes 1ères impressions :

Tout d'abord afin de cerner l'environnement de ces blocs :
Sources allant du DAT (Sony DTC 77ES), SACD/CD avec un SCD XA 777ES, en passant également par un ensemble HC et Hi-Fi multi canal via un Sony TA-P 9000ES + TA-E 9000ES, jusqu'aux sources HC comme un Panasonic DMP BD 10A, ou bien plus conventionnellement, une platine TD Thorens TD 147 + Cellule Shure V15 IV, cette dernière source étant connectée via un Technics SU A4 MK2, mon préampli de référence depuis 1988 8) ...

Câbles assez variés, mais comportant du Real Cable sur les liaisons "longues" (HC), et quelques unités comportant du cuivre OFC de bonne facture et d'assez grosse section, notamment la liaison TD / préampli.

Côté enceintes, style HR avec des HP Audax Pro + fostex, dérivées des enceintes dites "de Prestige" des années 85/88 (charge Onken Mahul en façade, et plus "conventionnelles" en surround, à savoir des Studio 4 Monitor, toujours avec des composants très similaires aux voies frontales).

Donc mon petit CR avec tout ce petit monde...

D'entrée de jeu ce qui m'a surpris et surprend encore, c'est une dynamique sur les transitoires assez impressionnante conjuguée avec une transparence assez poussée des messages sonores.
Les cuivres sont aériens et semble filer avec beaucoup d'aisance. De la niaque à en revendre sur les percussions en général et parfois, ça déménage grave...

Peut-être par moment un semblant de légère bosse sur le bas médium / haut grave, mais je retiens surtout des différenciations très marquées selon les sources écoutées (CD / DAT / Vinyles et bien sûr, selon les oeuvres).

Par rapport à mon bloc Technics SE A3 MK2 qui officiait jusqu'à lors, à puissance comparable et régime "politiquement" correct, les MAA 705 semblent plus brutaux et rapides, avec une sensation d'ampères plus nombreux et de poigne sur les HP.

Graves propres et détaillés, ne se mélangeant pas, pas d'effets "broom broom" confus.
Lignes de basse bien différenciées selon les oeuvres.
Le Technics avait ses qualités aussi, surtout une douceur relative et cette sensation de "force tranquille" que rien ne pouvait altérer, genre main de fer dans un gant de velours.

Mais la complexité de ces très (trop ?) nombreux circuits + contre réaction plus élevée nuisait un peu à la transparence du message sonore (micro détails parfois masqués ou absents).
Mais ne pas oublier ses 40 kg et surtout ses 2 X 300W réels avec crète-mètres affichant 1 kW à +5dB !!! Son devenir ??? Probablement pièce de collection à rajouter sur mes étagères...

Le 705 me rappelle un peu l'écoute de mes anciens NAD 208 THX (médium / aigu notamment), mais avec un surcroît de détails en sus, d'effets 3D beaucoup plus marqués, et surtout, un grave quasi tellurique par moment.

Les cuivres etc. sont parfois fabuleux et n'agressent jamais l'oreille.

En fait, la scène sonore et souvent placée hors enceintes et derrière.
Les prises de son de proximité, centrées par contre, ressortent avec accuité et virulence. Respects des phases et des positionnements de micros marqués.
Sons directs et réfléchis bien différenciés, ambiances très bien rendues.

Ecouter Santana (CD, Caravanserai, CBS 1972 je crois...), c'est une leçon vivante de percussions Live tellement c'est jouissif à entendre.
Toutes les frappes sont bien différenciées et les ambiances de studio avec ou sans réverb sont clairement rendues.

A la suite d'écoute prolongée de moult CD/DAT etc, je me surprends à redécouvrir certains titres, et de nombreux micro détails surgissent ici et là.
L'effet enveloppant et patent sur certaines oeuvres usant d'effets "holographiques sonores", comme des Toto par exemple (The Seventh One...)

J'avais peur d'avoir investi un peu vite sur ces unités, mais force est de constater leur grande polyvalence et qualité d'écoute remarquable, que ce soit en mode Hi-Fi ou HC.

J'ai souvenir d'écoute d'un très gros ensemble Vincent Mono SP 991, lesquels ne sont restés que...8 jours chez moi :mdr: tellement paradoxalement leur manque de dynamique + manque de subtilités dans les timbres m'avaient déçus, malgré leur puissance démoniaque potentielle :o .
Mais beaucoup de chaleur diffusée pour rien :mdr: ...

Avec cette même façon de travailler, c'est à dire conception / étude techniques Européenne et assemblage en Chine, les Français Toulousains ont réussi le tour de force à produire des amplis au rapport qualité/performance/prix de tout premier ordre.

Le 406 est de cette même veine et le 705 transforme haut la main l'essai.

En résumé vous aurez compris mon entousiasme à l'égard de ces produits, à tel point que je me tâte pour l'achat d'une 4ème unité, en plus de la voix centrale, pour alimenter le Sub...

Je ferai des essais supplémentaires lors de son arrivée prochaine sur ce créneau, et j'aviserai sur l'opportunité ou non de remplacer le Nad S200 ponté mono sur le sub de 550L, comportant 2 X 38cm Audax PR 38 S100.

Pour ce qui est des ambiances HC et rendu avec tous les Advance actuels (705 en stéréo devant, un Technics SE A100 en centrale puis un mAA 406 sur les Surround), les améliorations ne se sont pas faits attendre.

Effets de profondeur accentuée, dynamique accrue, toujours ces détails autrefois partiellement enfouis dans la masse (comme par exemple les bruits accompagnants les pas de Sméagol dans le Seigneur des Anneaux 3, les ambiances dans la caverne de l'araignée géante etc.).
Impressionnant.
Le 406 fait merveille sur les surround et sa signature sonore se marie avec bonheur avec les 705, ce qui est somme toute, logique.

En résumé, en un mot comme en cent :
Ces blocs Mono Advance réussissent sur mon système à concilier l'inconciliable, à savoir assurer un rendu Hi-Fi d'excellente qualité tout en procurant un environnement sonore en HC qui n'a rien à envier aux salles de ciné publiques locales, toutes proportions gardées bien sûr...

Maintenant je m'interroge sur l'utilité ou non de passer par un MPP 505, ne serait-ce que pour bénéficier de liaisons XLR en lieu et place de RCA de 6m, bien que l'impédance ultra basse de mon préampli Technics à l'origine, était prévue pour le déport du placement de l'ampli associé (20 Ohms seulement).
D'après le manuel de l'époque, cette impédance permet un raccord sans pertes sur le rendu des HF auprès de l'ampli associé, pas forcément Technics d'aillleurs...

Voilà pour ce petit CR.

Je suis conquis par ces unités 705 et je puis les conseiller sans réserves à tout investisseur désirant se procurer un bon son pour un prix plus que raisonnable au demeurant.
Et à priori, ils sont construits pour durer...

Enfin, s'il y avait qq chose à faire dessus :
Améliorer le système d'éclairage des Vu-mètres (variateur, On/Off), indispensable en HC;

Revoir la sensiblité / mode de fonctionnement car en dessous d'1/2 Watt, l'aiguille ne bouge pas quasiment (!!!), et peut-être, plus tard, envisager d'augmenter la valeur des capacités de réserve/filtrage et installer les mêmes incluses dans le 406 (15000 µF X 4 pour 2 canaux sur le 406).

Ca ne devrait pas être compliqué à faire, il y a pléthore de modèles/marques dans ce domaine...

A faire si nécessaire sur un modèle pour voir et surtout, entendre !

Bref, des blocs à saisir sans hésiter et états d'âme vu leur prix et performances subjectives, en tout cas, sur mon système HR, ces blocs se régalent et je me régale aussi :wink: .

Me Yoda.
Maitre Yoda
 
Messages: 608
Inscription: 02 Avr 2003 8:57
Localisation: Nord-Isère.
  • offline

Annonce

Message par Google » 11 Nov 2007 22:45

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 11 Nov 2007 22:50

superbe cr :D et ya pas des photos pour illustrer tout ce beau monde :mdr:
Ulver
 
Messages: 147
Inscription: 27 Oct 2007 11:05
  • offline

Message » 11 Nov 2007 23:01

Plus tard, mon nouveau boîtier photo numérique devant arriver en Décembre...

Me Yoda.
Maitre Yoda
 
Messages: 608
Inscription: 02 Avr 2003 8:57
Localisation: Nord-Isère.
  • offline

Message » 12 Nov 2007 0:08

Je suis surpris que ce bloc mono fasse mieux que le SEA3 MKII...Non pas que le ADVANCE ACOUSTIC soit mauvais mais je possède un SEA5 Et un SEA1 et je n'ai rien entendu chez ADVANCE ACOUSTIC qui me fasse dire qu'il font mieux. Cela dit le seul que je n'ai pas écouté c'est le bloc mono dont tu parles.

Il est possible que le SEA5 soit plus transparent que le SEA3 car plus simple côté circuit?
cela arrive souvent que le modèle supérieur soit moins bon bien que plus puissant
NOIR
 
Messages: 21778
Inscription: 21 Déc 2004 17:31
  • offline

Advance Acoustic MAA 705

Message » 12 Nov 2007 18:14

Bonjour Noir,

Es-tu celui qui connaissait une personne qui m'avait revendu il y a un an environ un SE A5 ???

Cette personne m'avait dit qu'elle connaissait quelqu'un qui avait trouvé aux puces un SE A1 ?
Bref, ayant eu en main toutes les versions des séries SE A3 et A5, à puissance raisonnable le SE A5 MK2 était mon préféré avec le recul du temps (gardé de 1988 à 1995/96.), puis un SE A3.

Mes 3 SE A5 sont partis il y a 1 mois et c'est sans regrets.

Pour le SE A3 MK2, c'est une belle bête de course, avec une tessiture très Hi-Fi, mais un manque de nervosité (relative) + transparence assez marquée à écoute domestique.

Je pense que ce type d'ampli doit mieux s'accomoder sur des enceintes "anémiques" et plutôt descendante subjectivement.
Le fait de booster un peu l'ampli devrait sûrement le "décoincer" un peu tout en l'ouvrant davantage sur les scènes sonores.

Cela dit je n'ai pas dit qu'il était mauvais , bien au contraire.
Il a un son assez typé, mais dont ses caractéristiques se prêtent mal à un usage mixte Hi-Fi et HC.

Cela dit c'est une bête plus que respectable et sa rareté en fait une belle pièce de collection.
Par ailleurs, je pense qu'il ferait même du tort malgré son grand âge à bon nombre d'amplis récents et très onéreux qui plus est.

Mais les goûts et les couleurs dans ce domaine sont difficiles à cerner...
Tout est question d'association et tout le monde connait les difficultés rencontrées afin de faire sonner correctement un ensemble Hi-Fi, des sources aux enceintes en passant par toutes les électroniques, et je ne parle pas des connectiques qui y sont associées !

Pour revenir aux 705, même s'ils en imposent moins qu'un SE A3 MK2, sur le plan subjectif et auditif, je dois reconnaître qu'ils assurent sous des régimes corrects, compte tenu d'un rendement moyen approchant les 98 dB sur l'ensemble des voies.

Concrètement, je tourne en dessous de... 1 Watt, et je commence à l'atteindre en mode HC avec des crètes à 10...!

Mais comme on le dit assez souvent, qui peut le plus peut le moins.
Une alimentation surdimensionnée est toujours préférable, même si la puissance utilisée reste toujours en deçà des possibilités maximum de l'ampli.

Enfin, le SE A3 MK2, sur chaque canal a des transfos totalisant 400VA et 2 X 22000 µF .
Or, L'advance acoustic a un transfo de 700 VA et 40 000 µF pour seulement un canal.
En terme de rapport poids/puissance, c'est kif kif, voire même supérieur au Technics car censé développer 2 X 300W sinus, contre 1 X 200W pour l'advance.

Par ailleurs, un banc de 4 X 10 000 %F récupère plus vite qu'un gros banc de 2 X 22000 µF (pour 1 canal bien sûr), chose que nombre de constructeurs appliquent en professionnel en établissant des cascades de capacités de valeurs différentes.

Nad par exemple applique ce concept sur pas mal de leur ampli de puissance, avec le légendaire THX 208 (Sextuple de Mos-Fet), qui comportait une triple alimentation, dont une double sur les seuls étages de puissance.

Bref, je ne veux pas démonter les vénérables ancêtres qu'étaient ces Technics de THDG, mais force est de constater que le temps a fait son oeuvre et que surtout, la qualité des composants + rigueur des circuits axés sur l'audio font la différence actuellement.
Dans les années 70 à début 90, on persistait à faire chuter des taux de distorsion à la hue et à la dia, mais subjectivement, on provoquait une perte de transparence à l'écoute (cf écoute d'amplis à tubes où les THD etc. frisent l'insolence !).

Le surajout de circuits complexes, notamment sur le SE A3 MK2, a certes amené un surcroît de fiabilité (relais supplémentaires de sécurité, polarisation assistée par processeur, circuits linéaires de puissance à détection d'impédance automatique et j'en passe...), mais au passage, les petits signaux en patissent et se noient dans la masse des composants. CQFD

Enfin, comparez un SE A5 et un Advance MAA 406, sur plusieurs jours de préférence, et je vous garantie que vous garderez le 406 au final.
Par contre le SE A5 est doux et offre une chaleur assez flatteuse sur les scènes musicales.
Après, question de mariage avec les enceintes comme toujours.
Ca peut-être une qualité recherchée dans ce domaine et alors là, c'est une toute autre histoire.

Maintenant je serais heureux de faire connaissance avec des nostalgiques de la marque Technics des années 80/90, ayant connu par expérience des SU 8600, 9200, SE A3, A5 versions MK2, SE A 100, 2000 et les préamplis associés.

Pour l'heure un SE A100 + SU A200 sont en "sursis", donc s'il y a des personnes intéressées à leur sujet, merci de me contacter par mp.
Pour info, j'utilise toujours un SU A4 MK2 et je ne suis pas prêt de m'en séparer !

Bon, c'était une petite digression, mais je me devais d'éclaircir un peu le terrain.
Ne pas oublier que j'étais un fervent défenseur de cette marque qui a été, à mon humble avis, injustement évaluée et reconnue lors de la sortie de ces mythiques blocs.

Un de mes souhaits eut été d'écouter une version SE A1 justement, qui doit être redoutable et surtout, qui doit chauffer comme une chaudière !
Et je ne parle pas du SU A2, un préampli hors normes avec une connectique ahurissante + générateur BF intégré pour l'époque !

Mais l'horloge tourne, et le matériel de temps en temps doit connaître un renouvellement justifié, surtout en terme de transparence et de rapidité.

Les composants évoluent aussi et c'est tant mieux.

Maintenant, si on peut "tweaker" un SE A3 MK2 et revoir sa partie entrée et mettre hors service quelques circuits "en trop" nuisant à la qualité du signal (...), nul doute qu'il pourraît être démoniaque avec sa puissance disponible !
Mais bon, on chipotte.

On est sur des niveaux tels que certains émettraient des doutes ou des préférences sur tel ou tel appareil.
Question de goût dans ce domaine.

Longue vie aux Advance MAA 705 et profonds respects pour leurs ancêtres qui leur ont servis de modèle ainsi que de base de réflexion / élaboration.

Me Yoda.
Maitre Yoda
 
Messages: 608
Inscription: 02 Avr 2003 8:57
Localisation: Nord-Isère.
  • offline

Message » 13 Nov 2007 0:00

Ce n'est pas moi qui connait la personne qui t'a vendu le SEA5 ;)

Sinon, je comprend mieux ce que tu voulais dire. Par contre ayant pu écouter longuement des MAP 305 ou le 406 , je ne les trouve pas meilleurs que le SEA5. un peu moins détaillés , moins ouvert mais surtout moins fluide , plus crispés. avec en plus une coloration bien réelle surtout le MAP305. La puissance du 406 est bien au rendez-vous.
Il se peut très bien que le 705 soit tout à fait différent et largement au dessus de ces deux là. C'est même probable.

Ton enthousiasme a aiguisé mon intérêt et je vais surement aller écouter ces blocs mono pour me rendre compte de leur potentiel.
Quand on regarde leur placement tarifaire, il s'avère qu'il coutent le double du MAA406, ce qui justifie surement de plus grandes qualités.
NOIR
 
Messages: 21778
Inscription: 21 Déc 2004 17:31
  • offline

Advance Acoustic MAA 705

Message » 13 Nov 2007 16:49

En préambule de tes écoutes des MAA 705, bien être vigilant sur le choix des enceintes d'une part, et peut-être privilégier un préampli le plus droit ou neutre possible d'autre part.

Etant en liaison RCA + SU A4 MK2 en amont, cette mise en avant du secteur Médium / aigu peut être perçu comme envahissant, voire désagréable parfois.

En fait ces blocs mettent bien en évidence les "couleurs" sonores de chaque enregistrement et n'enrobent pas les oeuvres.
Par contre il procure un effet de loupe indiscutable et si l'enregistrement est métallique, voire criard, cela ressortira d'autant avec accuité.

Je pense qu'en liaison XLR, avec un MPP 505 par exemple, que sa courbe serait subjectivement plus linéaire, mais c'est une supposition gratuite.

Il est possible que l'association avec le Technics, vu sa très faible impédance de sortie, favorise un caractère plutôt montant sur le rendu sonore.
En HC c'est l'idéal car les bandes son en DD et DTS, étant plus "pauvres" en harmoniques que le PCM, cela permet de faire resortir des détails avec plus de réalisme et de présence.
Sinon, les effets enveloppants des 705 sont patents et le respect des mises en phase est plus rigoureux.

Cela dit, effectivement les Technics SE A5 notamment ont leur typologie sonore qui peut plaire pour moult raisons et surtout en usage Hi-Fi.
Mais en HC, leur manque notoire de nervosité et d'attaque pêchent sur le rendu général et cela nuit à la précision "holographique" des scène sonores.

Les sons d'orage par exemple sur l'épisode II de la guerre des Etoiles sont très crédibles et réalistes, mélange harmonieux du craquement du tonnerre + la suite harmonique grave et des infras.
Localisation plus poussée et dynamique nettement plus présente lors des déflagrations.
En fait le 406 ressemble à s'y méprendre au SE A5 MK2, avec semble-t-il, un surcroît de profondeur et transparence + luminosité dans le haut médium / aigu.
Possible même par contre que le grave et infra aient été meilleurs sur la Technics SE A5 MK2.
Ne pas oublier qu'il était un peu plus puissant et qu'il disposait en plus "léger", de la technologie du SE A3 MK2.

Quant au prix effectivement, si un bloc mono fait 710E / pièce en moyenne, soit légèrement plus qu'un 406 stéréo, l'ensemble fait son double.

Je pense que seule la logique de l'offre / demande a justifié d'une telle tarification car industriellement, le 705 n' est peu ou prou qu'un 406 bridgé moyennant quelques adaptations (capacités, Vu-mètre unique et circuits légèrement modifiés).
Je ne pense pas être dans le faux car c'est écrit en toute lettre sur l'arrière du 705 (attention !!! Ne pas brancher cet unité sur un dispatching ou élément partageant une masse commune sous risque de détruire l'appareil, amplificateur fonctionnant en mode bridgé !).

Personnellement je trouve ce mode de production remarquable car rentabilise à donf le prix des composants + conception du produit pour 2 usages et vocations différentes.
Advance a raison d'ailleurs, autant utiliser des composants qui assurent et les implanter dans un maximum de versions possibles.

Mais malgré tout, je pense que pour l'usage mixte que je leur assigne, le jeu en vaut la chandelle moyennant au besoin quelque ajustement à appliquer pour corriger leur physionnomie sonore particulièrement en Hi-Fi, où on peut ressentir parfois, le besoin de "calmer" un peu le registre à partir de 2.5 kHz.

Mais cela n'est applicable que sur mon système HR où ce secteur est reproduit par des transducteurs très sensibles et à haut rendement (100 dB le PR 170 MO Audax et 105 dB pour le tweeter Fostex FT 66H Alnico).
Je reste persuadé que sur des enceintes plus conventionnelles, ils doivent procurer une écoute de très bonne qualité sans avoir ces menus "inconvénients" ressentis chez moi.

Mais comme beaucoup de chose, il faut se roder soi-même en sus des appareils eux-même...L'habitude parfois nous joue des tours et on est persuadé de la justesse de nos choix initiaux.

Parfois il faut se remettre en cause et ces Advance m'ont rappelé avec vigueur les impératifs et évidences de la reproduction musicale avec toutes leurs complexités.

Dans ce domaine tout est affaire de compromis, l'ampli 100% parfait est pour moi une utopie, comme pour tout le reste d'ailleurs.

Replaçant ces appareils dans leur contexte et vocation, je pense qu'ils vont marquer durablement le public et que leur carrière ne fait que commencer.

En tout cas, ils méritent une attention particulière et doivent s'associer avec des système exigents, tant en sources qu'en diffuseurs.
En CD par exemple, des sources comme une SCD XA777ES Sony sont un minimum afin d'en tirer toute la quintessence.

Tester ces amplis avec des platines basiques CD, voire DVD "Universels" n'a pas de sens à mon avis car ces blocs mettent en avant tout le réel potentiel situé en amont.

Si le son n'est pas bon, le problème est situé ailleurs mais pas au niveau des amplis 705, ça j'en suis convaincu !

Pour info et précisions.

Me Yoda.
Maitre Yoda
 
Messages: 608
Inscription: 02 Avr 2003 8:57
Localisation: Nord-Isère.
  • offline

Message » 13 Nov 2007 17:13

Merci pour tes explications ;)

Je pense aussi que le technics SEA5 est plus adapté à une reproduction hifi. De ce que j'en ai vu le 705 semble bien interessant.
C'est vrai qu'en HC le SEA5 va descendre très bas mais plus "mollement" ( ça reste relatif car nombre d'amplis ne sont pas capable des mêmes perfomances)
Par exemple, le pioneer SPEC2 présentait ce grave/extrème grave "tellurique" avec des montées en puissance effrayantes.
Juste une dernière question ; ne crains tu pas que cet "effet de loupe" que tu mentionnes ne sois pas "irritant" sur le long terme?
NOIR
 
Messages: 21778
Inscription: 21 Déc 2004 17:31
  • offline

Message » 13 Nov 2007 17:40

Ben ça dépend des sources et des softs...en plus du matos situé en amont.

Je viens de réécouter un Jacques Higelin (Illicite), et là c'est redoutable ! Les sons avec réverb sont clairement différenciés de ceux en direct et de proximité (tablas, percussions diverses).
Tears For Fears également, un régal.

Et je ne parle pas des Dire Straits, Pink Floyd, Toto, Supertramp, Weather Report (SACD), Francis Cabrel, Véronique Sanson, Claude Nougaro...

Avec le temps je préciserai si je mets en oeuvre ou non des corrections en usage Hi-Fi.
Par ailleurs, je referai un CR plus orienté HC une fois le 3ème exemplaire installé.

Pour revenir aux SE A5, leur idée d'éteindre les vu-mètres hélas n'a pas été reprise sur les Advance, dommage !

Sinon, tentez un jour d'essayer l'écoute des 705 avec toutes les chances de votre côté (sources de qualité, préampli ad-hoc etc.), et tenez-moi au courant de vos impressions.
Venir avec ses CD / SACD de référence pour se faire une meilleure idée.

Me Yoda.
Maitre Yoda
 
Messages: 608
Inscription: 02 Avr 2003 8:57
Localisation: Nord-Isère.
  • offline

re blocs aa 705

Message » 13 Nov 2007 18:22

bonjours à tous specialement à maitre yoda
enfin un avis interessant et en français sur les blocs 705
j'ai les mèmes depuis 8 mois en remplacement d'une merveille qui m'a lachée à savoir un ONKYO grand integra M 510 un canal grillé impossible à réparer piece apparamment introuvables (j'ai pleuré)
Mon budget de l'epoque ne me permettait pas de reprendre du THG j'aurais aimé du MAC INTOCH j'ai du chercher moins cher mais je suis amoureux des gros totors puissants et des gros vu metres et je suis tombé sur ces gros blocs 705 que j'ai achete sans les ecouter simplement apres une discussion au tel avec son concepteur Mr JC GESSON il est vrai que je connais le monde de la HIFI depuis pres de 40 ans
les blocs 705 alimentent donc des panneaux electodynamiques TRIANGLE latitude ( 6 x 17 cm en ligne acoustique baffle plan dont 1 pour le medium en large bande et un tweeter à compression technics 5hh10) pour le reste lecteur cd ONKYO grand integra gx 10 en base lecture (27 kilos !) preampli à tout faire pour l'instant DENON 3803 surround lat KLIPSH et arr CABASSE
je m'attendais à une grosse regression apres le M510 mais j'ai ete surpris en bien
coté puissance pas deçu ça pousse fort (les triangles font 95 db )
les basses tres tendues de l'impact comme j'aime
le médium là je craignais le pire et bien non clair limpide defini juste un poil peut etre trop dans le haut
l'aigu tres propre fin ciselé là aussi avec de l'impact
là ou j'ai été surpris c'est dans la répartition de l'image plus large moins centrée que l'onkyo et surtout cette impression de presence les instruments ou les voix ont ce coté de palpable moins au loin en fait la qualité essentielle beaucoup plus "live" on ferme les yeux on est au concert et ça vraiment j'ai aimé
Au total pas de reel regret mieux que l'onkyo tout registre confondu NON mais peut etre tout simplement gai, vivant n'est ce pas là ce que finalement on recherche pour se faire plaisir ?
un defaut oui les vu metres tres beaux mais un reglage d'attenuation aurait été judicieux et je pense simple à faire
pour le prix j'ai écouté beaucoup de matériel certainement pas tout mais cet ampli est remarquable pour ceux qui cherchent laissez de coté vos prejugés sur certains produits chers et/ou ésotériques ecoutez vos oreilles soignez vos associations
cordialement à tous et toutes à disposition pour toute remarque ou avis (voire conseil)
pedro
LANNOY Pierre
 
Messages: 13
Inscription: 28 Oct 2002 18:20
Localisation: pas de calais
  • offline

Message » 13 Nov 2007 18:45

bonsoir!
merci a vous pour ces superbes cr ! je suis deja un possesseur comble d un ensemble mpp 206et maa 406 que je fait tourner avec de modestes focal jmlab 726s ( avec beaucoup de bonheur) et j envisageait pour alimenter mes futures enceintes ( electra 1027, mais vraiment dans le futur )ces blocs mono !
j ai eu une foi l occasion de les ecouter chez farom ,de plus sur des electra 1037 avec le pre mpp505 et un lecteur nad m5 et cela semblait plus que correct ,malheureusement,je n avais pas avec moi mes cd de reference et surtout les electra etaient neuves et pas rodees ! :-? :-?
cela prouve que l on peut alimenter des bonnes enceintes sans etre oblige de taper dans du materiel a prix stratospherique ! :o
bonnes ecoutes ! :D
hifi :advance acoustic maa 705 x2 mpp 206 ,mcd 403 , mda 503 , focal chorus 826 w , cables modul tara labs spectrum 2a ,sommer galileo xlr , cable enceintes athom zef
incubator
 
Messages: 112
Inscription: 17 Mar 2007 20:47
Localisation: BANNALEC
  • offline

Message » 13 Nov 2007 20:15

merci Maitre Yoda pour ses CR détaillés et remarquables ! merci pour le temps que tu as pris pour les écrire ! C'est un plaisir de te lire... au même titre que les nombreuses écoutes que j'ai fait chez toi...

Avant d'acheter les yeux fermés le préampli advance, peut être ça vaut le coup de patienter un peu pour tester les blocs avec mon Préampli Mélody 1688II... après je ne sais pas s'il le mariage sera bon, mais le préampli de la marque lui l'est !

Dès que je serai rétabli, promis je passe te voir avec... Peut être déb le weekend du 9/12... je sais c'est loin c'est dans un mois mais bon... peut pas avant...

Je ne sais pas ce que ces blocs (406 ou 705) peuvent donner avec mes Electra 936 et mon préampli... mais déjà l'écoute chez toi sera interessante... après je verrai si je pars sur les blocs mono mélody ou sur les advance...

En tout cas je suis heureux de voir que tu es tombé amoureux tes blocs de puissances !

Amitiés

Bertrand
Citronvert69
 
Messages: 650
Inscription: 13 Juil 2002 15:08
Localisation: 38
  • offline

Message » 14 Nov 2007 14:42

Bonjour à vous tous,

Merci de ces réponses entousiastes et positives.

Pour Pierre, effectivement LA grosse surprise est cette notion de profondeur inhabituelle, d'effets 3D sonore que je ne percevais pas de manière aussi nette qu'auparavant.

De même, comme vous le dites si bien, les concerts Live sont retranscrits de très belle manière et la présence des voix / proximité des instruments est patente sur certains enregistrements.

Plus je les écoute et plus je me rends compte de leur performance musicale vu l'investissement réalisé.

Pour diverses raisons je suis plus "totors" que tubes, mais force est de constaté certains aspects de leur écoute font penser à du tube (profondeur, présence, clarté du médium), tout en conservant la niaque salutaire des bipolaires dans le grave.

En toute franchise j'aimerais avoir une conversation avec JC GESSON, ne serait-ce que pour faire aimablement connaissance et partager notre passion, mais surtout m'entretenir avec lui des possibilités d'évolution de ces blocs, tant du point de vue pratique (Vu-mètres...), que du point de vue plus technique, comme par exemple le choix des valeurs des capacités de filtrage et/ou alimentation générale.

Tel quel il (705) assure déjà de manière exemplaire, mais je suis persuadé qu'encore un ou 2 petits détails corrigés pourraient en faire un bloc irréprochable.

Ayant eu une fin de non recevoir de chez Advance (doc technique non divulguée), c'est plus ennuyeux dans l'hypothèse de vouloir éventuellement le "tweaker" et d'essayer qq solutions pouvant améliorer tel ou tel aspect.

Tel quel je serais tenté de porter les capacités à 4 X 15000 µF, les mêmes que sur le 406, et insérer un commutateur On/Off sur le circuit d'éclairage du Vu-mètre (des 2 sur le 406).

Accessoirement, peut-être modifier légèrement aussi le circuit concernant l'allimentation de commande des Vu-mètres, sur 2 modèles possédés (première série ?), les aiguilles connaissent des sautes assez fortes lors de l'extinction des appareils notamment.
Sur un 705, même à l'allumage l'aiguille bouge aussi.
On m'a rétorqué qu'il s'agissait d'une fuite de courant provenant du circuit de veille et que ce n'était pas "dangereux" à terme sur la vie de l'unité.

Pendant que j'y pense, à l'heure où l'on part à la chasse au gaspillage de courant, une mise en veille systèmatique des amplis va à l'encontre de toute logique actuelle.
Je serais pour l'implantation d'un bouton On/Off classique sur la ligne secteur, et exit le circuit de veille et ça fera toujours 1 ou 2 Watts de moins de consommés 24H/24H...

Mais bon, je chipotte, tel que, cet ampli 705 est une réussite et il gagnerait à être davantage distribué et appuyé au vu de ses performances et rapport qualité / prix indiscutable.

Et pour faire aussi bien voire mieux qu'un Intégra Onkyo M510, c'est dire le chemin parcouru par la firme française...

Pour ceux qui auraient encore des doutes, je conseille les yeux fermés, tant pour usage Hi-Fi que HC, et ce n'est pas donné à tout le monde !

Me Yoda.
Maitre Yoda
 
Messages: 608
Inscription: 02 Avr 2003 8:57
Localisation: Nord-Isère.
  • offline

Message » 18 Nov 2007 22:27

est-ce qu'ils font du bruit ces 705 ?

enfin beaucoup de bruit ?
Ulver
 
Messages: 147
Inscription: 27 Oct 2007 11:05
  • offline

Message » 18 Nov 2007 23:28

du bruit de quoi?
NOIR
 
Messages: 21778
Inscription: 21 Déc 2004 17:31
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés Haute-Fidélité

 
  • Articles en relation
    Dernier message