Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: athoriac, Google [Bot], Lucus, mariofan de triangle, MickeyCam, mimesis et 31 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Ecoute à niveau bas ou normal

Message » 16 Nov 2019 10:43

Et c'est quoi ton systéme ?

La configuration dans mon profil


CONFIG VIDEO
PIONEER KURO 6090H DVD : MARANTZ DVD 9600 BLU RAY FR : PIONEER BDP-320 BLU-RAY US : PIONEER BDP-320 LASERDISC : PIONEER DVL-919 Convertisseur / Switch : PIONEER PDA-V100H
hongkongfoufou
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 2653
Inscription Forum: 15 Avr 2006 15:34
Localisation: Sur la lune
  • offline

Annonce

Message par Google » 16 Nov 2019 10:43

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 16 Nov 2019 13:08

Bonjour et merci à tous d'avoir donné des pistes et des avis :wink:

Dans le désordre:
Mon système, ampli Musical Fidélity 3.5 enceintes sirocco Atohm, source dématérialisée, salle de 40 m2 environ, tapis devant les enceintes, meubles etc...la salle ne résonne pas trop (un peu comme moi :))

Oui, si l'on veut reproduire le niveau normal des instruments, ce n'est plus un écoute à bas ou moyen niveau !
nous sommes dans l'écoute réaliste de ce qui a été enregistré ! mais qui écoute comme cela ? c'est très rare ! de plus, pour pouvoir le faire faut une salle dédiée et corrigée, car les résonances à forts volume dans une pièce d'habitation seront insupportables !

Pour l'age et l'audition, je suis très conscients que je n'entends plus comme à 20 ans ! mais j'entends encore et sais analyser ce qui donne de bons ou de mauvais résultats ! je veux dire, ce qui se rapproche le plus d'une réalité de timbre bon ou pas !

Bien sur, il y a des corrections actifs...mais tout cela demande des connaissances que je n'ai pas !

CDl
jean GROS
 
Messages: 2668
Inscription Forum: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • online

Message » 16 Nov 2019 13:23

jean GROS a écrit:Bonjour et merci à tous d'avoir donné des pistes et des avis :wink:

Dans le désordre:
Mon système, ampli Musical Fidélity 3.5 enceintes sirocco Atohm, source dématérialisée, salle de 40 m2 environ, tapis devant les enceintes, meubles etc...la salle ne résonne pas trop (un peu comme moi :))

Oui, si l'on veut reproduire le niveau normal des instruments, ce n'est plus un écoute à bas ou moyen niveau !
nous sommes dans l'écoute réaliste de ce qui a été enregistré ! mais qui écoute comme cela ? c'est très rare ! de plus, pour pouvoir le faire faut une salle dédiée et corrigée, car les résonances à forts volume dans une pièce d'habitation seront insupportables !

Pour l'age et l'audition, je suis très conscients que je n'entends plus comme à 20 ans ! mais j'entends encore et sais analyser ce qui donne de bons ou de mauvais résultats ! je veux dire, ce qui se rapproche le plus d'une réalité de timbre bon ou pas !

Bien sur, il y a des corrections actifs...mais tout cela demande des connaissances que je n'ai pas !

CDl


Pose toi la question, au début ton système te donnais entièrement satisfaction, tu avais tout les détails que tu souhaitais.. L'émotion était la.

Qu'est-ce qui a changé ?

T'a bien 65 ans ?.. Ben détails a niveau sonore faible s'entendent moins, faut augmenter le volume..

Y arrive un jours ou ça n'a plus de raisons de changer de matériel pour combler la perte d'audition.. C'est dur à avaler.. Mais c'est une vérité
tonylb
 
Messages: 2425
Inscription Forum: 21 Déc 2016 16:33
  • offline

Message » 16 Nov 2019 13:36

tonylb a écrit:
jean GROS a écrit:Bonjour et merci à tous d'avoir donné des pistes et des avis :wink:

Dans le désordre:
Mon système, ampli Musical Fidélity 3.5 enceintes sirocco Atohm, source dématérialisée, salle de 40 m2 environ, tapis devant les enceintes, meubles etc...la salle ne résonne pas trop (un peu comme moi :))

Oui, si l'on veut reproduire le niveau normal des instruments, ce n'est plus un écoute à bas ou moyen niveau !
nous sommes dans l'écoute réaliste de ce qui a été enregistré ! mais qui écoute comme cela ? c'est très rare ! de plus, pour pouvoir le faire faut une salle dédiée et corrigée, car les résonances à forts volume dans une pièce d'habitation seront insupportables !

Pour l'age et l'audition, je suis très conscients que je n'entends plus comme à 20 ans ! mais j'entends encore et sais analyser ce qui donne de bons ou de mauvais résultats ! je veux dire, ce qui se rapproche le plus d'une réalité de timbre bon ou pas !

Bien sur, il y a des corrections actifs...mais tout cela demande des connaissances que je n'ai pas !

CDl


Pose toi la question, au début ton système te donnais entièrement satisfaction, tu avais tout les détails que tu souhaitais.. L'émotion était la.

Qu'est-ce qui a changé ?

T'a bien 65 ans ?.. Ben détails a niveau sonore faible s'entendent moins, faut augmenter le volume..

Y arrive un jours ou ça n'a plus de raisons de changer de matériel pour combler la perte d'audition.. C'est dur à avaler.. Mais c'est une vérité



en fait, c'est plus complexe :)

Je n'ai jamais vraiment été satisfait des systèmes que j'ai eu ! j'ai changé peu de fois de système par rapport à ce que je lis ici ou là !!!
je pense ne pas être seul dans ce cas quand on voit le matériel HDG dans les petites annonces...

Je sais, cela s'appel la "changite aigüe" :roll: mais c'est pas mon cas !

non j'ai 74 ans c'est bien pire :oldy:

ouiii, c'est ma réflexion aussi d’arrêter de chercher le saint Graal ! mais parfois, quand j'entends un système qui me plait lors d'une démo. je me dis que je ne suis pas totalement fichu :P
mais c'est souvent voir tjrs. à fort niveau d'écoute :oops:
jean GROS
 
Messages: 2668
Inscription Forum: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • online

Message » 16 Nov 2019 13:47

jean GROS a écrit:Bonjour et merci à tous d'avoir donné des pistes et des avis :wink:

Dans le désordre:
Mon système, ampli Musical Fidélity 3.5 enceintes sirocco Atohm, source dématérialisée, salle de 40 m2 environ, tapis devant les enceintes, meubles etc...la salle ne résonne pas trop (un peu comme moi :))

Oui, si l'on veut reproduire le niveau normal des instruments, ce n'est plus un écoute à bas ou moyen niveau !
nous sommes dans l'écoute réaliste de ce qui a été enregistré ! mais qui écoute comme cela ? c'est très rare ! de plus, pour pouvoir le faire faut une salle dédiée et corrigée, car les résonances à forts volume dans une pièce d'habitation seront insupportables !

Pour l'age et l'audition, je suis très conscients que je n'entends plus comme à 20 ans ! mais j'entends encore et sais analyser ce qui donne de bons ou de mauvais résultats ! je veux dire, ce qui se rapproche le plus d'une réalité de timbre bon ou pas !

Bien sur, il y a des corrections actifs...mais tout cela demande des connaissances que je n'ai pas !

CDl



Je ne connais pas du tout ton système.
Les enceintes sirocco Atohm, il y a pleins de modèles.
Si tu as des modèles bibliothèques, je pense que pour 40 m2, ça fait short pour sonoriser la pièce...

An plus, je ne connais pas tes goûts musicaux, ç'est donc difficile de se prononcer...

La configuration dans mon profil


CONFIG VIDEO
PIONEER KURO 6090H DVD : MARANTZ DVD 9600 BLU RAY FR : PIONEER BDP-320 BLU-RAY US : PIONEER BDP-320 LASERDISC : PIONEER DVL-919 Convertisseur / Switch : PIONEER PDA-V100H
hongkongfoufou
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 2653
Inscription Forum: 15 Avr 2006 15:34
Localisation: Sur la lune
  • offline

Message » 16 Nov 2019 13:59

hongkongfoufou a écrit:
jean GROS a écrit:Bonjour et merci à tous d'avoir donné des pistes et des avis :wink:

Dans le désordre:
Mon système, ampli Musical Fidélity 3.5 enceintes sirocco Atohm, source dématérialisée, salle de 40 m2 environ, tapis devant les enceintes, meubles etc...la salle ne résonne pas trop (un peu comme moi :))

Oui, si l'on veut reproduire le niveau normal des instruments, ce n'est plus un écoute à bas ou moyen niveau !
nous sommes dans l'écoute réaliste de ce qui a été enregistré ! mais qui écoute comme cela ? c'est très rare ! de plus, pour pouvoir le faire faut une salle dédiée et corrigée, car les résonances à forts volume dans une pièce d'habitation seront insupportables !

Pour l'age et l'audition, je suis très conscients que je n'entends plus comme à 20 ans ! mais j'entends encore et sais analyser ce qui donne de bons ou de mauvais résultats ! je veux dire, ce qui se rapproche le plus d'une réalité de timbre bon ou pas !

Bien sur, il y a des corrections actifs...mais tout cela demande des connaissances que je n'ai pas !

CDl



Je ne connais pas du tout ton système.
Les enceintes sirocco Atohm, il y a pleins de modèles.
Si tu as des modèles bibliothèques, je pense que pour 40 m2, ça fait short pour sonoriser la pièce...

An plus, je ne connais pas tes goûts musicaux, ç'est donc difficile de se prononcer...


sirocco 3 dsl
http://www.atohm.com/produits/enceintes ... co-30.html
jean GROS
 
Messages: 2668
Inscription Forum: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • online

Message » 16 Nov 2019 14:26

jean GROS a écrit:
tonylb a écrit:
Pose toi la question, au début ton système te donnais entièrement satisfaction, tu avais tout les détails que tu souhaitais.. L'émotion était la.

Qu'est-ce qui a changé ?

T'a bien 65 ans ?.. Ben détails a niveau sonore faible s'entendent moins, faut augmenter le volume..

Y arrive un jours ou ça n'a plus de raisons de changer de matériel pour combler la perte d'audition.. C'est dur à avaler.. Mais c'est une vérité



en fait, c'est plus complexe :)

Je n'ai jamais vraiment été satisfait des systèmes que j'ai eu ! j'ai changé peu de fois de système par rapport à ce que je lis ici ou là !!!
je pense ne pas être seul dans ce cas quand on voit le matériel HDG dans les petites annonces...

Je sais, cela s'appel la "changite aigüe" :roll: mais c'est pas mon cas !

non j'ai 74 ans c'est bien pire :oldy:

ouiii, c'est ma réflexion aussi d’arrêter de chercher le saint Graal ! mais parfois, quand j'entends un système qui me plait lors d'une démo. je me dis que je ne suis pas totalement fichu :P
mais c'est souvent voir tjrs. à fort niveau d'écoute :oops:


Je je vois une échappée pour toi.. Le casque.
De ce fait tu pourras toujours t'intéresser au matériel, avoir une écoute à volume qui te convient et si tu choisis un dac ampli casque avec corrections de tonalités, peaufiner le son tes oreilles..

Penses y..

Et tes siroco 3, si tu les brades pas trop cher.. Je suis preneur :love:
tonylb
 
Messages: 2425
Inscription Forum: 21 Déc 2016 16:33
  • offline

Message » 16 Nov 2019 14:58

jean GROS a écrit:
hongkongfoufou a écrit:

Je ne connais pas du tout ton système.
Les enceintes sirocco Atohm, il y a pleins de modèles.
Si tu as des modèles bibliothèques, je pense que pour 40 m2, ça fait short pour sonoriser la pièce...

An plus, je ne connais pas tes goûts musicaux, ç'est donc difficile de se prononcer...


sirocco 3 dsl
http://www.atohm.com/produits/enceintes ... co-30.html



J'essaierais bien de me faire prêter un lecteur CD juste pour voir...ou entendre...

La configuration dans mon profil


CONFIG VIDEO
PIONEER KURO 6090H DVD : MARANTZ DVD 9600 BLU RAY FR : PIONEER BDP-320 BLU-RAY US : PIONEER BDP-320 LASERDISC : PIONEER DVL-919 Convertisseur / Switch : PIONEER PDA-V100H
hongkongfoufou
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 2653
Inscription Forum: 15 Avr 2006 15:34
Localisation: Sur la lune
  • offline

Message » 16 Nov 2019 15:07

tonylb a écrit:Je je vois une échappée pour toi.. Le casque.
:

Mais non, si l'audiogramme est dégradé ça ne changera rien
il faut corriger la source avant l'amplification

La configuration dans mon profil


Ma ménagerie: JBL 4680A, Magnat quantum 1003, JMR Studio 2, Tannoy sensys DC 1,TI TPA 3255, SMSL AD 18, I AMD V 200, Atoll IN 100, Indeed TDA7498E, Sansui AU 555a, Audiophonics PGA 2310, Dac Loxgie D10 , Thorens 166MK 5. My name is Niol, Guy Niol
Avatar de l’utilisateur
guyniol
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3335
Inscription Forum: 26 Fév 2015 20:31
Localisation: Le Mans
  • offline

Message » 16 Nov 2019 15:10

jean GROS a écrit:
Oui, si l'on veut reproduire le niveau normal des instruments, ce n'est plus un écoute à bas ou moyen niveau !
nous sommes dans l'écoute réaliste de ce qui a été enregistré ! mais qui écoute comme cela ? c'est très rare ! de plus, pour pouvoir le faire faut une salle dédiée et corrigée, car les résonances à forts volume dans une pièce d'habitation seront insupportables !


Qui parle d'écouter à fort volume ? Le point est que tu souhaites manifestement, pour des raisons qui t'appartiennent, pouvoir écouter plus bas que le juste volume sonore.

N'importe quel enregistrement a un volume sonore de référence. Lorsqu'il s'agit d'un enregistrement en haute fidélité, il est relativement aisé de le déterminer, puisqu'une personne habituée à aller au concert sait par expérience à peu de chose près quel est le volume sonore des formations musicales en fonction de la distance d'écoute et des caractéristiques de la salle. Lorsqu'il s'agit d'un enregistrement fabriqué par des moyens artificiels (rerecording, mixage, console, effets, compression, etc...), il y a également un niveau sonore de référence : celui auquel l’ingénieur a écouté son travail pour le finaliser. Mais ce niveau, on ne peut pas le connaître : c'est un éternel mystère.

Dans les deux cas, si on écoute plus bas que le juste volume, il faut pouvoir rééquilibrer la courbe de réponse de la chaîne pour compenser la perte subjective de niveau dans les graves et les aigus pour se rapprocher de l'équilibre des niveaux entre grave, médium et aigu du programme lorsque ce dernier est écouté à son niveau correct (niveau correct, et pas niveau trop fort : écouter trop fort produit aussi un déséquilibre des rapports de niveaux entre grave, médium et aigu).

Avoir 22 ans ou 72 ans est complètement indifférent à l'affaire. Une personne de 22 et une personne de 72 ans qui vont au concert écouter un piano entendent le même piano. Si ces deux personnes reproduisent sur leur chaîne l'enregistrement de ce piano de concert à un niveau moins fort ou à un niveau plus fort que celui du concert, cet enregistrement ne sonnera pas correctement pour l'une et l'autre personne dans les deux cas.

Cette idée que les personnes âgées devraient faire leur deuil d'une reproduction sonore de qualité a aussi peu de pertinence que l'idée, par ailleurs assez nauséabonde sur le plan moral mais qui a fait florès il y a quelques années, qu'il y aurait un "son anglais", un "son français", un "son japonais" et que, bien sûr, il y aurait parmi ceux-ci des sons plus musicaux que d'autres.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10987
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 16 Nov 2019 15:22

Scytales a écrit:
jean GROS a écrit:
Oui, si l'on veut reproduire le niveau normal des instruments, ce n'est plus un écoute à bas ou moyen niveau !
nous sommes dans l'écoute réaliste de ce qui a été enregistré ! mais qui écoute comme cela ? c'est très rare ! de plus, pour pouvoir le faire faut une salle dédiée et corrigée, car les résonances à forts volume dans une pièce d'habitation seront insupportables !


Qui parle d'écouter à fort volume ? Le point est que tu souhaites manifestement, pour des raisons qui t'appartiennent, pouvoir écouter plus bas que le juste volume sonore.

N'importe quel enregistrement a un volume sonore de référence. Lorsqu'il s'agit d'un enregistrement en haute fidélité, il est relativement aisé de le déterminer, puisqu'une personne habituée à aller au concert sait par expérience à peu de chose près quel est le volume sonore des formations musicales en fonction de la distance d'écoute et des caractéristiques de la salle. Lorsqu'il s'agit d'un enregistrement fabriqué par des moyens artificiels (rerecording, mixage, console, effets, compression, etc...), il y a également un niveau sonore de référence : celui auquel l’ingénieur a écouté son travail pour le finaliser. Mais ce niveau, on ne peut pas le connaître : c'est un éternel mystère.

Dans les deux cas, si on écoute plus bas que le juste volume, il faut pouvoir rééquilibrer la courbe de réponse de la chaîne pour compenser la perte subjective de niveau dans les graves et les aigus pour se rapprocher de l'équilibre des niveaux entre grave, médium et aigu du programme lorsque ce dernier est écouté à son niveau correct (niveau correct, et pas niveau trop fort : écouter trop fort produit aussi un déséquilibre des rapports de niveaux entre grave, médium et aigu).

Avoir 22 ans ou 72 ans est complètement indifférent à l'affaire. Une personne de 22 et une personne de 72 ans qui vont au concert écouter un piano entendent le même piano. Si ces deux personnes reproduisent sur leur chaîne l'enregistrement de ce piano de concert à un niveau moins fort ou à un niveau plus fort que celui du concert, cet enregistrement ne sonnera pas correctement pour l'une et l'autre personne dans les deux cas.

Cette idée que les personnes âgées devraient faire leur deuil d'une reproduction sonore de qualité a aussi peu de pertinence que l'idée, par ailleurs assez nauséabonde sur le plan moral mais qui a fait florès il y a quelques années, qu'il y aurait un "son anglais", un "son français", un "son japonais" et que, bien sûr, il y aurait parmi ceux-ci des sons plus musicaux que d'autres.


voilà une sage analyse :oldy:
jean GROS
 
Messages: 2668
Inscription Forum: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • online

Message » 16 Nov 2019 15:40

Scytales a écrit:
jean GROS a écrit:
Oui, si l'on veut reproduire le niveau normal des instruments, ce n'est plus un écoute à bas ou moyen niveau !
nous sommes dans l'écoute réaliste de ce qui a été enregistré ! mais qui écoute comme cela ? c'est très rare ! de plus, pour pouvoir le faire faut une salle dédiée et corrigée, car les résonances à forts volume dans une pièce d'habitation seront insupportables !


Qui parle d'écouter à fort volume ? Le point est que tu souhaites manifestement, pour des raisons qui t'appartiennent, pouvoir écouter plus bas que le juste volume sonore.

N'importe quel enregistrement a un volume sonore de référence. Lorsqu'il s'agit d'un enregistrement en haute fidélité, il est relativement aisé de le déterminer, puisqu'une personne habituée à aller au concert sait par expérience à peu de chose près quel est le volume sonore des formations musicales en fonction de la distance d'écoute et des caractéristiques de la salle. Lorsqu'il s'agit d'un enregistrement fabriqué par des moyens artificiels (rerecording, mixage, console, effets, compression, etc...), il y a également un niveau sonore de référence : celui auquel l’ingénieur a écouté son travail pour le finaliser. Mais ce niveau, on ne peut pas le connaître : c'est un éternel mystère.

Dans les deux cas, si on écoute plus bas que le juste volume, il faut pouvoir rééquilibrer la courbe de réponse de la chaîne pour compenser la perte subjective de niveau dans les graves et les aigus pour se rapprocher de l'équilibre des niveaux entre grave, médium et aigu du programme lorsque ce dernier est écouté à son niveau correct (niveau correct, et pas niveau trop fort : écouter trop fort produit aussi un déséquilibre des rapports de niveaux entre grave, médium et aigu).

Avoir 22 ans ou 72 ans est complètement indifférent à l'affaire. Une personne de 22 et une personne de 72 ans qui vont au concert écouter un piano entendent le même piano. Si ces deux personnes reproduisent sur leur chaîne l'enregistrement de ce piano de concert à un niveau moins fort ou à un niveau plus fort que celui du concert, cet enregistrement ne sonnera pas correctement pour l'une et l'autre personne dans les deux cas.

Cette idée que les personnes âgées devraient faire leur deuil d'une reproduction sonore de qualité a aussi peu de pertinence que l'idée, par ailleurs assez nauséabonde sur le plan moral mais qui a fait florès il y a quelques années, qu'il y aurait un "son anglais", un "son français", un "son japonais" et que, bien sûr, il y aurait parmi ceux-ci des sons plus musicaux que d'autres.


Va expliquer cela à un ORL... Une personne de 22 et 72 entendent de la même manière ???? C'est vraiment un dialogue de sourds..
tonylb
 
Messages: 2425
Inscription Forum: 21 Déc 2016 16:33
  • offline

Message » 16 Nov 2019 15:45

tonylb a écrit:
Scytales a écrit:
Qui parle d'écouter à fort volume ? Le point est que tu souhaites manifestement, pour des raisons qui t'appartiennent, pouvoir écouter plus bas que le juste volume sonore.

N'importe quel enregistrement a un volume sonore de référence. Lorsqu'il s'agit d'un enregistrement en haute fidélité, il est relativement aisé de le déterminer, puisqu'une personne habituée à aller au concert sait par expérience à peu de chose près quel est le volume sonore des formations musicales en fonction de la distance d'écoute et des caractéristiques de la salle. Lorsqu'il s'agit d'un enregistrement fabriqué par des moyens artificiels (rerecording, mixage, console, effets, compression, etc...), il y a également un niveau sonore de référence : celui auquel l’ingénieur a écouté son travail pour le finaliser. Mais ce niveau, on ne peut pas le connaître : c'est un éternel mystère.

Dans les deux cas, si on écoute plus bas que le juste volume, il faut pouvoir rééquilibrer la courbe de réponse de la chaîne pour compenser la perte subjective de niveau dans les graves et les aigus pour se rapprocher de l'équilibre des niveaux entre grave, médium et aigu du programme lorsque ce dernier est écouté à son niveau correct (niveau correct, et pas niveau trop fort : écouter trop fort produit aussi un déséquilibre des rapports de niveaux entre grave, médium et aigu).

Avoir 22 ans ou 72 ans est complètement indifférent à l'affaire. Une personne de 22 et une personne de 72 ans qui vont au concert écouter un piano entendent le même piano. Si ces deux personnes reproduisent sur leur chaîne l'enregistrement de ce piano de concert à un niveau moins fort ou à un niveau plus fort que celui du concert, cet enregistrement ne sonnera pas correctement pour l'une et l'autre personne dans les deux cas.

Cette idée que les personnes âgées devraient faire leur deuil d'une reproduction sonore de qualité a aussi peu de pertinence que l'idée, par ailleurs assez nauséabonde sur le plan moral mais qui a fait florès il y a quelques années, qu'il y aurait un "son anglais", un "son français", un "son japonais" et que, bien sûr, il y aurait parmi ceux-ci des sons plus musicaux que d'autres.


Va expliquer cela à un ORL... Une personne de 22 et 72 entendent de la même manière ???? C'est vraiment un dialogue de sourds..


ce n'est pas ce qu'il a voulu dire....
jean GROS
 
Messages: 2668
Inscription Forum: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • online

Message » 16 Nov 2019 15:56

Le plus sage.. Et économique... Serait d'aller voire un ORL.. À 74 ans, pourquoi pas, ça fait de mal à personne. Le docteur te sort ton audiograme.. Tu es fixé.

Soit la vie t'a épargné, et ta des oreilles de jeunot, auquel cas fait toi plaisir autant que ta retraite te le permet.. Soit ton ouïe n'est plus aussi fine que par le passé et dans ce cas tu sera fixé qu'il ne sert à rien de nager à contre courant.. Ton manque de détail perçus ne sera pas du à ta chaîne hi-fi, excellente soit disant passant
tonylb
 
Messages: 2425
Inscription Forum: 21 Déc 2016 16:33
  • offline

Message » 16 Nov 2019 15:57

jean GROS a écrit:
Scytales a écrit:
Qui parle d'écouter à fort volume ? Le point est que tu souhaites manifestement, pour des raisons qui t'appartiennent, pouvoir écouter plus bas que le juste volume sonore.

N'importe quel enregistrement a un volume sonore de référence. Lorsqu'il s'agit d'un enregistrement en haute fidélité, il est relativement aisé de le déterminer, puisqu'une personne habituée à aller au concert sait par expérience à peu de chose près quel est le volume sonore des formations musicales en fonction de la distance d'écoute et des caractéristiques de la salle. Lorsqu'il s'agit d'un enregistrement fabriqué par des moyens artificiels (rerecording, mixage, console, effets, compression, etc...), il y a également un niveau sonore de référence : celui auquel l’ingénieur a écouté son travail pour le finaliser. Mais ce niveau, on ne peut pas le connaître : c'est un éternel mystère.

Dans les deux cas, si on écoute plus bas que le juste volume, il faut pouvoir rééquilibrer la courbe de réponse de la chaîne pour compenser la perte subjective de niveau dans les graves et les aigus pour se rapprocher de l'équilibre des niveaux entre grave, médium et aigu du programme lorsque ce dernier est écouté à son niveau correct (niveau correct, et pas niveau trop fort : écouter trop fort produit aussi un déséquilibre des rapports de niveaux entre grave, médium et aigu).

Avoir 22 ans ou 72 ans est complètement indifférent à l'affaire. Une personne de 22 et une personne de 72 ans qui vont au concert écouter un piano entendent le même piano. Si ces deux personnes reproduisent sur leur chaîne l'enregistrement de ce piano de concert à un niveau moins fort ou à un niveau plus fort que celui du concert, cet enregistrement ne sonnera pas correctement pour l'une et l'autre personne dans les deux cas.

Cette idée que les personnes âgées devraient faire leur deuil d'une reproduction sonore de qualité a aussi peu de pertinence que l'idée, par ailleurs assez nauséabonde sur le plan moral mais qui a fait florès il y a quelques années, qu'il y aurait un "son anglais", un "son français", un "son japonais" et que, bien sûr, il y aurait parmi ceux-ci des sons plus musicaux que d'autres.


voilà une sage analyse :oldy:


C'est la bonne analyse... pertinente et sage comme tu dis.

Si tu écoutes le plus souvent à un niveau très bas, plus bas en tout état de cause que le niveau des instruments ou des voix quand ils furent enregistrés, tu dois bien évidemment rééquilibrer les fréquences pour qu'elles correspondent à la sensibilité de l'oreille aux fréquences en fonction du niveau sonore tel que ce fut démontré dans la première partie du XXe siècle : le bon vieux loudness ou un réglage de grave et d'aigu perfectionné qui a été abandonné par les amplis sous de fallacieuses raisons.

Dans ton cas, ce sera difficile à régler si tu n'investis pas dans un égaliseur, un préampli muni des réglages qui manquent au tiens...

A noter que l'un des DAC les plus accomplis du moment conçu par un fabricant de matériels professionnels dispose d'un loudness réglable en fonction du niveau puis automatique après réglage : pas pour rien. A noter aussi que certains amplis Yamaha disposent d'un loudness réglable en fonction, lui aussi, du niveau...

Il se trouve que j'écoute chez moi à un niveau très modéré la plupart du temps et que je vois bien quel est le problème que tu rencontres...
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message