Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Laurent B. et 22 invités

Tout ce qui touche la Haute-Fidélité numérique

Qualité d'enregistrement des sources... et résultats

Message » 02 Jan 2017 19:37

Bonjour,
J'ai fait l'acquisition d'un nouveau système Hi-Fi que je trouve génial. Alors qu'on m'en avait prévenu, il ne pardonne pas sur la qualité des sources. Le problème qui me surprend le plus est que je constate régulièrement que c'est autant la qualité du support que la qualité d'enregistrement qui pose problème.

Un exemple parmi d'autres, j'ai un MP3 (128kbps!) de 2001 du groupe Archive qui est nettement meilleur qu'un CD d'Antonin Dvorak (datant de 1996). Sur le MP3, j'entends quelques grésillements et une saturation de certaines fréquences, mais le son reste aéré avec des aigus et des graves assez bien représentés. Sur le CD de Dvorak, les instruments sont étouffés, la mélodie ne respire pas (en général c'est la musique classique que je trouve la plus délicate). Pour Dvorak, j'ai deux enregistrements d'orchestres différents. Un est meilleur que l'autre, mais en général ça ne m'enchante pas.

Autre exemple, j'ai un très bon enregistrement de Bedrich Smetana (classique, datant de 2006 si je me souviens) et je trouve le dernier de Léonard Cohen relativement mauvais en ce qui concerne la reproduction de la voix.

Je commence même à me dire que la combinaison enceinte/ampli n'est qu'un paramètre parmi d'autres. Si j'avais pris une autre combinaison, certains autres morceaux m'auraient enchantés et d'autres moins. Il me semble que pouvoir profiter d'un bel enregistrement, c'est précieux car relativement rare!
orkestrark
 
Messages: 36
Inscription: 17 Mai 2013 8:51
Localisation: Prague
  • offline

Message » 02 Jan 2017 22:13

Je commence même à me dire que la combinaison enceinte/ampli n'est qu'un paramètre parmi d'autres. Si j'avais pris une autre combinaison, certains autres morceaux m'auraient enchantés et d'autres moins. Il me semble que pouvoir profiter d'un bel enregistrement, c'est précieux car relativement rare!


bonsoir ..complètement d'accord avec toi , je n'ai jamais trop compris cette obsession du "flacon " (contenant) chez les hifistes alors que c'est son contenu qui est le plus important et de loin !!
même sur mes petites et médiocres enceintes du pc ou de la voiture j'arrive a déceler une bonne prise de son et combien d’œuvres massacrés pas une prise bâclée devenues inécoutables sur n'importe quel système hdg ! :-?
fredoamigo
 
Messages: 3387
Inscription: 04 Déc 2010 10:21
Localisation: aix en provence
  • offline

Message » 03 Jan 2017 14:17

J'ai toujours eu ce problème jusqu'à ce que je commence à faire de l'égalisation paramétrique avec un micro de mesure (room correction) sur mon système.
A partir de là, j'ai commencé à ajuster très finement l'équilibre grave-medium-aigu au point d'écoute (pas pour qu'ils soient identiques à la mesure, mais pour qu'ils paraissent équilibrés subjectivement, moyennant un respect, autant que possible, de l'acoustique naturelle de la pièce).

Depuis, tous les enregistrements passent bien ! Ils ont chacun leur caractère, mais comme ma chaîne est réglée pour n'en pas rajouter, (du moins à mes oreilles, le micro de mesure, lui, trouve qu'il manque 2 dB dans le grave), le résultat n'est jamais excessif.

Avant, oui, il y en avait toujours qui étaient "inécoutables". Et pas toujours les mêmes en fonction des enceintes. Dans le style électro-pop, Front 242 ou Blutengel paraissaient criards sur des enceintes Dynaudio Gemini. Enregistrement pourri, disais-je. Avec des enceintes Kef R-300, c'était le folk qui passait mal : Erutan, Cécile Corbel ou L'Ham de Foc avaient trop de médium. Enregistrement pourri mais dans la direction opposée, pensais-je alors.
Avec les moniteurs Neumann KH-120 seuls, toutes les copies de vinyles faites avec la cellule Stanton Trackmaster avaient le grave trop lourd.

Mais avec les Neumann KH-120 + égalisation semi-manuelle, je n'arrive plus à trouver quoi que ce soit d'inécoutable. Electro-pop et folk paraissent tous deux corrects, et il est clair que j'avais tendance à accuser les enregistrements d'avoir des défauts qui, en fait, étaient dans mes enceintes.
Certains enregistrements montrent toujours un manque d'équilibre : mes vinyles ont toujours trop de grave, et les Star Wars IV - V - VI, que je viens de revoir en Blu-ray ont les cuivres de l'orchestre un peu trop aigus. Mais ça reste écoutable.

Vu l'hypersensibilité de l'égalisation (0.5 dB en plus ou en moins peuvent avoir un effet s'ils agissent sur plus de 3 octaves), tant qu'on n'a pas un système hyper-équilibré en fréquence, ses défauts se rajouteront toujours à tel ou tel enregistrement qui a les mêmes défauts au départ, et l'un plus l'autre donnent un résultat excessivement déséquilibré.
Pio2001
 
Messages: 6892
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline



Retourner vers Source dématérialisée et DAC

 
  • Articles en relation
    Dernier message