Compte-rendu d’utilisateur HCFR du Sony VPL-VW870ES, projecteur laser 4K

Compte-rendu d’utilisateur HCFR du Sony VPL-VW870ES, projecteur laser 4K

Le VPL-VW870ES est-il un VPL-VW760ES avec une grosse optique ?

Non car le VPL-VW870ES est bien plus que cela.

Il ne faudra pas tomber dans le piège de la simplification technique car si l’optique ARC-F est l’atout principal de ce nouveau vidéoprojecteur laser, le VPL-VW870ES offre bien d’autres avancées technologiques.

Mais puisque nous y sommes, développons cet aspect technique. Tout d’abord preuve que le VPL-VW870ES est un produit bien né et que sa base sera pérenne, le VPL-VW760ES n’a pas donné naissance qu’à ce nouveau vidéoprojecteur 4k laser destiné aux HomeCinéphiles.

Le VPL-GTZ240 est déjà un dérivé issu du châssis partagé par le VPL-VW760ES et le PL-VW870ES. Comme le sont les VPL-GTZ280/270 avec le VPL-VW5000ES. Cette version destinée aux simulateurs propose aussi un choix d’optique, les mêmes que l’on trouve sur le VPL-VW870ES. La notion de matériel professionnel commence à se faire sentir et se confirmer fortement sur cette nouvelle gamme de vidéoprojecteur !

VPLL-Z7013 et VPLL-Z7008, optiques de compétions

Le VPL-VW870ES dispose d’une optique en standard, il n’est pas possible de la choisir au moment de l’achat. Nous disposons donc de la fameuse optique ARC-F full verre de référence VPLL-Z7013. Il s’agit de la même optique qui équipe le VPL-VW5000ES et qui avait déjà été éprouvée sur les VPL-VW1000/1100ES. Autant dire une pièce connue et reconnue qui a fait ses preuves durant des années. A titre de positionnement tarifaire, cette pièce est vendue pour la bagatelle de 7200 €/TTC. Il faut se pencher plus en détail sur celle-ci afin de comprendre pourquoi une telle somme et pourquoi il s’agit d’une optique faite pour la 4k.

Tout d’abord dans son domaine d’utilisation, la VPLL-Z7013 permet un usage typé HomeCinéma avec un placement du vidéoprojecteur en fond de salle grâce à un rapport de focale de 1,27:1 jusqu’à 2,73:1. Le rapport de zoom s’apparente à ce que l’on connait et permet une intégration confortable mais pas sans incidence sur la puissance lumineuse. Le lens-shift de +/- 80% en vertical et +/- 31% en horizontal est également classique et très confortable mais pas sans incidence sur les extrêmes, ce qui est prévisible et normal (Sony à prévu une parade avec le Digital Focus Optimiser, nous y reviendrons plus tard).

Cette optique est de grande taille comparée aux optiques connues avec une lentille externe de 91mm de diamètre.

Ce seul élément technique bien qu’important, ne suffit pas à expliquer la performance de l’acutance et de définition de cette optique. Vous vous en doutez, il y a du monde dans ce tube optique. Pas moins de 18 éléments disposés en 15 groupes composent cette optique dont 6 éléments à très faible dispersion. Il en résulte une uniformité et des convergences optimales (suivant l’alignement des matrices et du reste du moteur optique bien entendu). Cette construction vise également à limiter au maximum la perte de netteté aux extrêmes du lens-shift.

Sony nous explique l’importance d’une bonne optique et pourquoi sa conception est complexe. Trois enjeux relèvent le challenge. La combinaison des lentilles de sortie de focus et de floating assure le maintien de l’uniformité en fin d’optique. Cet étage va conserver la netteté y compris aux extrêmes de l’image.

Les jeux de lentilles à faible dispersion placés à différents endroits réduisent les problèmes de convergence. C’est un problème récurent sur certaines optiques : la déconvergence n’est pas homogène et nécessite une correction numérique par zone avec un effet non linéaire. Outre la perte d’acutance optique, le travail numérique peut accentuer la perte de netteté. Ce qui est irrattrapable à partir d’un processing de sharpness, le défaut n’étant pas linéaire. Avec le VPL-VW870ES et son optique VPLL-Z7013 il n’y a pas de risque que cela arrive.

Enfin, la forte acutance et la précision de l’optique combinée à la puissante source de lumière laser permet de reproduire les blancs avec une bonne intensité tout en conservant les noirs. Les panneaux SXRD jouent également un rôle important, cette particularité technique explique également le contraste ANSI très performant pour un vidéoprojecteur équipé de panneaux de type LCOS. La MTF est donc aussi d’un bon niveau.

L’impact sur les hautes fréquence est également positif, c’est la conséquence qui permet d’obtenir des images précises et détaillées. Grace à sa conception, l’optique VPLL-Z7013 délivre donc de très belles images, précises, détaillées et surtout de manière homogène sur la surface de l’écran.

Notez que cette performance dépendra aussi de l’alignement des matrices. Il s’agit d’un étage du moteur optique indépendant du bloc optique lui-même. N’oublions pas la complexité des vidéoprojecteurs tri-matriciels qui impliquent un alignement de trois matrices, de trois filtres polarisants, de jeux de miroirs et d’un prisme qui assemble les trois composantes primaires. Autant d’étapes qui peuvent créer un décalage optique et qui peuvent pénaliser les convergences.

Si l’optique VPLL-Z7013 est livrée d’origine et déjà installée, Sony propose une alternative avec une optique à courte focale afin de positionner le VPL-VW870ES en milieu de salle voir proche de l’écran. La VPLL-Z7008 vendue en option et à posteriori est une optique encore plus volumineuse et par conséquent plus coûteuse. Il faudra débourser pas moins de 12.600€/TTC soit la moitié de la valeur du VPL-VW870ES pour ce l’offrir. Heureusement que l’optique VPLL-Z7013 est incluse dans le prix de départ. Passer à cette optique optionnelle nécessite un retour atelier car son montage implique des interventions complexes et des manipulations propriétaires. Nous l’avions découverte au PAVS 2018 lorsque Maxime Lemoine nous a présenté le VPL-VW870ES dont le modèle statique était équipé de cette courte focale, très impressionnante !

Côté caractéristique la VPLL-Z7008 dispose d’un rapport de zoom de 0,80:1 à 1,02:1. Le lens shift vertical table sur +/- 50% et horizontal sur +/- 18% ce qui est assez réduit mais logique quant à l’usage de cette optique.

Les rapports de zoom et la position du VPL-VW870ES dans la salle suivant l’optique choisie :

Notez que le Dual Contrast Engine laser plus iris est désactivé avec l’usage de l’optique optionnelle VPLL-Z7008. La gestion de contraste dynamique passe alors au laser seul comme sur le VPL-VW760ES.

 

– Lien vers le sujet HCFR dédié au projecteur Sony VPL-VW870ES : https://www.homecinema-fr.com/forum/projecteurs-uhd-4k/sony-vpl-vw870es-4k-laser-test-hcfr-en-cours-post-1-t30089693.html

 

 

 

Partager :