Modérateurs: Modération Forum Haute-Fidélité, Le Bureau de l’Association HCFR • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 32 invités

Les Lecteurs CD & SACD

La mort du CD ?

Message » 30 Déc 2003 16:36

THRAK a écrit:Bon, j'en connaît qu'y vont rigoler rien qu'à la lecture du titre de mon thread... mais quand même. :roll:
On peut se poser légitimement la question : le CD audio va t-il disparaitre et être relégué au même rang que le vinyle (objet de collection) ou pire que la K7 (obsolete) ?


Parce que tu trouves que le vinyle est relégué :o :o

Va faire un tour chez les disquaires :roll: :D :wink:

La configuration dans mon profil


Qui habet aures audiendi, audiat
Avatar de l’utilisateur
boudZe
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 18216
Inscription Forum: 17 Avr 2002 17:17
Localisation: Pas loin de Barbara
  • offline

Message » 30 Déc 2003 16:52

Nous entrons ici dans le vif d'un sujet qui tourmente l'ensemble de la profession.

Selon moi, toute évolution n'est durable que si elle représente une forme de progrès capable d'être à la base d'un développement économique durable.

N'oublions-pas qu'au-delà ne nos convictions, rien ne peut se développer si les constructeurs ne fabriquent rien. Et les constructeurs ne volent qu'au secours d'un succès prévisible ou annoncé.

Sommes-nous vraiment certains que la guerre des formats SACD/DVD-A soit le véritable responsable du manque d'action caractérisé qui laisse les bacs des disquaires quasiment vides?

Je crois sincérement que l'un des gros problèmes de la haute-définition tient dans le fait que trop peu de gens dans le monde possèdent le matériel et/ou la culture indispensables à la perception flagrante et incontestable de la différence.

Soit des centaines de milliers de gens déclarent ne plus pouvoir vivre sans ce progrès et la machine peut se mettre en marche ; soit les différences ne sont pas si flagrantes que cela et nul ne peut prédire ce qui se passera (probablement rien de bon).

Je crois que le multicanal représente une voie de développement indispensable, à condition que les enregistrements disponibles nous donnent à entendre des réalisations vraiment très convaincantes. Pour le moment, les bons enregistrements en multicanal sont trop rares. La position des anti multicanal se justifie donc pleinement au vu de ce qu'on leur propose aujourd'hui. Tout est à revoir de ce côté-là.

Pourquoi les chances de la haute-définition passent-elles par le multicanal ? Que les irréductibles de la stéréo ne s'en offusquent pas : tant qu'il restera une piste stéréo de très haute qualité, ils trouveront de quoi être satisfaits ; le multicanal permettra simplement d'étendre le marché en multipliant les raisons de fabriquer du SACD ou du DVD-A ou encore autre chose encore car, de ce côté-là, rien ne nous dit que nous avons tout vu.

Aujourd'hui, tous niveaux confondus, les équipements en multicanal (très majoritairement le home-cinéma) représentent plus de 60% du marché. Il y a beaucoup de mauvaises choses là-dedans et peu sont les acquéreurs qui comptent écouter de la haute-définition car, pour une grande majorité de la population : le CD et, mieux encore le DVD de base, c'est déjà de la haute-définition.

Il y a peu de chances pour que nous assistions à un raz de marée comparable à celui du CD.

A 3 contre 97, il est possible de gagner une guerre mais il vaudra mieux savoir s'entendre et être rusé. Je ne sais pas si le monde audiophile actuel en est capable.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4405
Inscription Forum: 14 Déc 2003 22:20
  • offline

Message » 30 Déc 2003 16:55

Tchou a écrit:C'est comme en Photo, aujourd'hui peu de photographes utilisent l'ektachrome et les appareils numériques sont légions, la qualitié n'est pas la même pourtant...
Il en fut ainsi lors de l'apparition des magnétoscopes, c'est le VHS qui a conquis les marchés alors que c'était un des plus mauvais systèmes...
Le Betamax est incomparablement meilleur, et le V2000 n'était pas mal non plus..


Le marketing joue énormément c'est clair. Et puis, surtout il y a l'aspect pratique, ergonomique. L'individu lambda veut de moins en moins se compliquer la vie même si ça doit être au détriment de la qualité. L'appareil numérique est un bon exemple : on visualise direct ses photos et puis on peut en plus les retoucher sur PC, y mettre des effets. C'est sûr que c'est plus complexe d'avoir un bon cliché avec un Leika et de développer soi-même ses photos ; voire de faire une solarisation ou un virage... pas à la portée de tous... Mais la passion n'a pas de prix ! vive les puristes !
La majorité des gens veulent tout et tout de suite, sans le moindre effort. Le marketing leur offre...
THRAK
 
Messages: 484
Inscription Forum: 24 Sep 2003 20:48
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 30 Déc 2003 17:05

Tchou a écrit:A mon avis au niveau marketing, le cd mp3 a plus de chances de s'imposer au grand public que le sacd, les platines de salon lisant le mp3 sont sorties apres les platines sacd mais à mon avis leur potentiel de développement est bien supérieur, n'en déplaise aux puristes....


L'un n'empèche pas l'autre ;-)
Le CD se fait grignoter par le haut par des formats à + haute résolution comme, par exemple mais pas uniquement, le SACD.
Et par le bas par des formats basse résolution comme le mp3.
C'est clair que la position est de + en + inconfortable.
Ceci dit, on a encore quelques années devant nous à mon avis...

La configuration dans mon profil


Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
ogobert
Fondateur et Membre d'Honneur
Fondateur et Membre d'Honneur
 
Messages: 48651
Inscription Forum: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 30 Déc 2003 17:08

boudZe a écrit:
Parce que tu trouves que le vinyle est relégué :o :o

Va faire un tour chez les disquaires :roll: :D :wink:


Hummm.... d'un certain point de vue, oui, je trouve que le vinyle est relégué. Pas d'un point de vue de l'écoute : je ne remet pas en question le fait que le vinyle peut procurer dans certains cas un plus grand plaisir que certains CD.
On en trouve chez les disquaires car il y a toujours de la demande. Mais cette demande ne concerne pas tous les styles musicaux. C'est ce qui me chagrine, même en voulant faire preuve de bonne volonté pour écouter du vinyle, je ne parviens pas à trouver les disques qui m'intéressent. Alors, bien sûr, peut être que mes écoutes sont atypiques (c'est vrai que mes écoutes ne portent pas sur les artistes les plus répandus) mais toujours est-il que pour cette raison, l'éditeur ne les fera pas figurer dans son catalogue et je ne les trouverais pas chez un disquaire, du moins pas en version vinyle.
THRAK
 
Messages: 484
Inscription Forum: 24 Sep 2003 20:48
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 30 Déc 2003 17:23

Je peux me tromper, mais il me semble que le facteur limitant de la qualité sonore actuellement est plus la qualité des enregistrements que le support (CD ou DVD-A ou SACD).
Les progrès sont considérables en Mp3, et ça ne coûte pas cher d'en obtenir.. mais ceci va t'il durer longtemps???


Charles
moirasc
 
Messages: 2829
Inscription Forum: 11 Déc 2001 2:00
Localisation: (Balle de) 6-3
  • offline

Message » 30 Déc 2003 17:38

Il y a un signe qui ne trompe pas : le nombre d'autoradio compatibles MP3. Le jour où on en verra proposant du SACD, alors qu'on en est au DVD dans la voiture, on pourra peut être penser que le CD est mal. :)
Xéna
 
Messages: 2072
Inscription Forum: 09 Oct 2001 2:00
Localisation: ROQUEVAIRE ( 13 )
  • offline

Message » 30 Déc 2003 17:44

moi meme "defenseur" de ce support, j'hesite a franchir le pas vers le SACD. J'ai une grosse collection de CD, ma source precedente etait pas terrible, je me suis offert un meilleur lecteur CD, une valeur sure disons, je voulais me limiter dans le budget pour voir venir les platine SACD, ou l'offre est encore trop "changeante" nombre d'appareils, prix en chute libre, etc.
C'est en fait similaire au probleme des appareils numeriques, d'ici peu la technique sera mature en photo num, avec des reflex évolués a prix raisonnable.

Pour le SACD, malheureusement, il me semble que le prochain "pas" vers un nouveau support risque d'etre plutot la musique téléchargeable sur disque dur, carte memoire, etc, pour sa qualité suffisante pour une majorité de gens.
palm
 
Messages: 5732
Inscription Forum: 30 Nov 2003 1:34
Localisation: Nord
  • offline

Message » 30 Déc 2003 17:44

Attention, c'est du DVD-Video. Et pour les passagers des places arrières ( et heureusement ! ).
Le SACD est quand même beaucoup + orienté "haut de gamme" ( quoi qu'il y ai des autoradios à des prix qui laissent réveurs ), ce n'est pas du tout son marché.
On voit par exemple aussi beaucoup de baladeurs MP3, là c'est cohérent.

La configuration dans mon profil


Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
ogobert
Fondateur et Membre d'Honneur
Fondateur et Membre d'Honneur
 
Messages: 48651
Inscription Forum: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 30 Déc 2003 17:50

ogobert a écrit:Attention, c'est du DVD-Video. Et pour les passagers des places arrières ( et heureusement ! ).
Le SACD est quand même beaucoup + orienté "haut de gamme" ( quoi qu'il y ai des autoradios à des prix qui laissent réveurs ), ce n'est pas du tout son marché.
On voit par exemple aussi beaucoup de baladeurs MP3, là c'est cohérent.

On est bien d'accord. Le CD a encore de beaux jours devant lui. :)
Xéna
 
Messages: 2072
Inscription Forum: 09 Oct 2001 2:00
Localisation: ROQUEVAIRE ( 13 )
  • offline

Message » 30 Déc 2003 18:04

Il y a aussi les faits extérieurs (sociologiques) qui sont importants.

Actuellement, le MP3 est dans les meurs et bcp de pers ne désirent pas changer de format (CD-> SACD par exemple) car leur format est suffisant et donc que le CD est déja largement suffisant (pour le peu qu'ils en aient).

Par contre, l'etat faisant la chasse aux Hackers de MP3, les majors audio-visuels parlant de passer des contrat avec les FAI tj au sujet du MP3 risquent fortement de réduire ce format d'écoute.

Si le MP3 devient trés difficile à avoir, les personnes vont se retourner vers les formats plus standards comme el CD et la la progression du CD RISQUE de s'effectuer.

Mais pour cela, il faut que les personnes en trouvent l'utilité et je pense en effet que le premier argument Marketing n'est pas forcement la qualité mais le multicanal. Cela fait "sheap" d'avoir cela.

Mais ADJS a soulever un point trés important qui est la musique immatérielle au travers du net. En effet, la majorité des achats d'un CD s'effectue car qq titres sont interessants; mais rarement la globalité.

Par la, pourquoi un acheteur acheterait un CD complet s'il a la possibilité de choisir que les morceaux qu'il aime (avec la même qualité) sur internet.
(et c'est ma philosophie d'achat actuelle)

De surcroit, pour les maisons de disque, cela est encore mieux car il n'existe plus d'intermédiaire ni de support pour cet échange donc un accroissement des marges. Et je ne parle pas des CODEC et formats facilement modifiables par ce format.

Dans les 10 ans à venir, je vois 2 secteurs qui seront les "CD" hautes définitions / multicanaux et la musique "net"; le second étant bcp plus répandu de par se facilité (philosophie du monde moderne est d'avoir le plus rapidement possible ce que l'on veut)

Dans les 20 ans, la mort (ou presque) de tous les supports connus. La domotique, la gestion centralisée à distance, l'ergonomisation du net, l'accroissement des communications feront cela naturellement. Cela sera du tout numérique avec élément Hi-Fi par WiFi directement relié sur le net avec communication permanente et à tres haut débit (ADSL desuet) <= 20 ans, je suis généreux, cela arrivera avant.

nb : je n'attendrai pas 20 ans et tous ceux ecoutant de la musique au travers de leur ordinateur (et ils sont trés nombreux) non plus.

De plus, avec la généralisation de l'ADSL en france, l'arrivée de la TV numérique par le web, je ne vois pas pourquoi la musique serait à l'ecart d'un tel support.
fred-ql
 
Messages: 4840
Inscription Forum: 12 Juin 2001 2:00
Localisation: Champagne
  • offline

Message » 30 Déc 2003 18:09

Au lieu de sortir un nouveau format censé être meilleur, ils feraient mieux de soigner les enregistrements sur les cds actuels! Combien d'enregistrements sont excellents sur 100 cds... 10, 15? et pourtant quand ils veulent ils peuvent...Ah marketing quand tu nous tiens... :wink:
REGISTLSE
 
Messages: 2113
Inscription Forum: 01 Juil 2003 23:21
Localisation: Le pays de Nougaro con... (31)
  • offline

Message » 30 Déc 2003 18:10

Philippe Muller a écrit:
Je crois sincérement que l'un des gros problèmes de la haute-définition tient dans le fait que trop peu de gens dans le monde possèdent le matériel et/ou la culture indispensables à la perception flagrante et incontestable de la différence.

Soit des centaines de milliers de gens déclarent ne plus pouvoir vivre sans ce progrès et la machine peut se mettre en marche ; soit les différences ne sont pas si flagrantes que cela et nul ne peut prédire ce qui se passera (probablement rien de bon).


Hélas, monsieur Philippe Muller, je partage votre avis sur la question. J'irais plus loin en me basant sur votre réflexion.
Le problème de la haute-définition tient dans le fait qu'il y a une culture de masse qui est orientée par l'ensemble des médias dans un sens uniquement marketing dont le but n'est pas d'enrichir l'individu sur un quelconque domaine culturel (ici la musique) ou de l'aider de quelque façon que ce soit, mais bien de le faire consommer un maximum.
Aussi pour les plus grands acteurs du secteur de la hifi et de la musique, cela ne représente qu'un produit de plus à commercialiser. Le même problème sévit partout qu'il s'agisse de l'alimentaire (la restauration rapide), des télécommunications (les téléphones mobiles), de l'informatique (le monople Microsoft) voire la médecine (remèdes vitaux payants inaccessibles pour certains pays), bref les exemples sont nombreux.
Après, le marketing fait son boulot : tout va très vite, l'individu lambda n'a pas de temps à perdre (ou du moins c'est ce que lui fait croire) la technologie est là pour le soulager... tant qu'il paye... C'est un système bien rôdé : l'individu lambda est toujours convaincu d'avoir le choix et ce qu'on lui propose comme solution toute faite est forcément la meilleure pour lui.

Bref, le problème n'est pas uniquement une question de besoin de faire avancer le progrès pour le bien de l'Homme mais aussi pour le bien des gros acteurs financiers sur le plan mondial. Aussi, il y a réellement une sorte de "formatage" de masse visant à ce que l'individu ne se pose plus trop de questions et accepte une technologie qui va avant tout profiter financièrement pour ces gros acteurs financiers. Le marketing "gomme" les différences (car elles existent) aux yeux, ou plutôt aux oreilles devrais-je dire, du plus grand nombre d'entre nous pour nous convaincre du bien de la technologie Y par rapport à la technologie Z.

Bien entendu les prix élevé pratiqués en hifi (au sens noble du terme), le côté élitiste de ce domaine, le temps qu'il nécessite pour qu'on s'y consacre et les connaissances requises ne font que dissuader le consommateur moyen qui va se rabattre sur du matériel abordable (et équivalent pour lui : un lecteur CD est un lecteur CD, une enceinte reste une enceinte n'est-ce pas ?) ne va qu'abonder dans le sens déterminé au préalable par le marketing et le monde de la finance.
THRAK
 
Messages: 484
Inscription Forum: 24 Sep 2003 20:48
Localisation: Strasbourg
  • offline


Retourner vers Lecteurs CD & SACD

 
  • Articles en relation
    Dernier message