Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Kangourou ABX, ép. 3 - le retour de la revanche ! 11 avril

Message » 26 Mar 2009 12:48

Grand X à plusieurs chaines dans son local (plusieurs enceintes, plusieurs amplis et plusieurs lecteurs avec toutes les permutations possibles).
syber
 
Messages: 10322
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Annonce

Message par Google » 26 Mar 2009 12:48

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 26 Mar 2009 12:51

syber a écrit:Grand X a plusieurs chaines dans son local ...


Arrête, tu vas les exciter !
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7401
Inscription: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°

Message » 26 Mar 2009 13:09

Paull a écrit:
plus abouti, plus intéressant que les précedents, car il integre cette notion des appareils et de l'interieur connus (en tout cas de Syber :D ).


C'était également le cas chez grand x, non?


Oui c'était le cas, mais ça ne valait que pour Grand X.
wald
 
Messages: 1918
Inscription: 07 Avr 2008 9:40
  • offline

Message » 26 Mar 2009 13:13

Je l'ai déjà raconté sur le forum : je n'ai aucune imagination. Tant que je n'ai pas été confronté à un phénomène, j'ai du mal le comprendre.

Alain (Haskil) - désolé de le mêler à une filière sur laquelle il n'est pas encore intervenu :mdr: - a expliqué a de nombreuses reprises ces deux points :

- que le son d'un instrument change en fonction du musicien qui joue dessus. J'ai eu beau lire cette phrase plusieurs fois et y accorder du crédit compte tenu de la légitimité de son auteur je n'arrivai pas à réaliser concrètement ce qu'elle signifiait et ses implications. Jusqu'au jour où j'ai assisté à une Jam Session de Jazz durant laquelle se sont succédé plusieurs musiciens sur un même piano et sur une même batterie. Et le son des instruments changeait bien à chaque nouveau musicien, y compris la batterie ... et tout d'un coup cette "évidence" pour qui l'a déjà vécue, devenait tangible et devenait enfin une évidence pour moi aussi avec toutes les implications qui en découlent en matière d'appréciation des timbres des instruments qui seraient trop ceci ou pas assez cela sur un enregistrement.

Euh ... pourquoi je raconte ça ... ah oui, le second point !

- on entend bien que ce que l'on connait.

Ca parait être du bon sens. J'arrive à l'admettre. Mais ça implique quoi exactement ? Ca se vit comment une telle expérience ? Elles sont pas bonnes mes oreilles ? :evil: Y faudrait pas voir à me prendre pour un c.. :evil: :evil: Dites que j'suis sourd tant qu'vous z'y êtes ! :evil: :evil: :evil:

:wink: :lol:

La semaine dernière je suis allé écouter une nouvelle chaine. Dans ces cas là, j'écoute TOUJOURS le même disque : "Habana" de Roy Hargrove. Enregistrement live d'un orchestre de Jazz Cubain : très belle spatialisation, bonne dynamique, chaque instrument est introduit chacun à son tour, etc ... bon disque de test.

J'ai écouté ce disque des dizaines et des dizaines de fois. Et ce depuis des années.

La semaine dernière donc, je me suis aperçu pour la première fois et pour une raison que j'ignore totalement qu'un des musicien TOUSSE DISTINCTEMENT vers 40 secondes sur le premier morceau ! Je n'y avais jamais prêté attention car je n'écoutais que les instruments, leur introduction progressive et leur localisation dans l'espace.

Ca y est, je venais enfin de comprendre ce que veut dire cette phrase : on entend bien que ce que l'on connait ! J'entendais pas la toux enregistrée parce que je n'imaginais même pas qu'une toux puisse être enregistrée sur ce disque :roll: Et dorénavant, je l'entend distinctement quand j'écoute de nouveau ce disque ; je n'entend même plus qu'elle :lol:

C'est sur cette base - on entend que ce que l'on connait - que je souhaite travailler pour ce prochain ABX. Et la confrontation entre mon écoute et les écoutes de Cquest, Crao, Ohl et Wald sera je pense riche d'enseignements.
Dernière édition par syber le 26 Mar 2009 13:29, édité 1 fois.
syber
 
Messages: 10322
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 26 Mar 2009 13:23

le son d'un instrument change en fonction du musicien qui joue dessus. J'ai eu beau lire cette phrase plusieurs fois et y accorder du crédit compte tenu de la légitimité de son auteur je n'arrivai pas à réaliser concrètement ce qu'elle signifiait

Je n'arrive pas non plus à réaliser.
On ne parle pas de reconnaitre le jeu d'un musicien, mais bien du son de l'instrument qui varierait en fonction du musicien qui joue, c'est bien cela?
En appliquant à peu près la même force, un musicien qui jouerait un do sur un piano produirait un son différent de celui que produirait un autre musicien dans le même contexte? Peut-être que mon exemple est trop caricatural et restrictif? Autrement : ABX! :wink:
Paull
 
Messages: 8672
Inscription: 22 Sep 2003 16:32
Localisation: "For Those About To Rock (We Salute You)" - AC/DC

Message » 26 Mar 2009 13:23

ceci étant dit, se pose alors la question du choix de disques-tests :roll: . Quel type de musique, d'enregistrement est le plus discriminant? Faut-il écouter de la musique ou bien des signaux moins complèxes (sinusoide, bruit rose)? La question de la durée d'écoute est aussi débattue. Des fragments très courts entraineraient une fatigue auditive plus rapide et ne feraient appel qu'à une mémoire auditive "immédiate" et donc souvent trompeuse (d'après ce que j'ai pu lire). Certains préconisent un temps de "washout" (un peu comme en médecine :roll: ) entre les deux écoutes afin de se rapprocher au maximum des conditions d'écoute plus habituelles.
Je ne dispose bien entendu pas de réponses à ces questions. Je ne mesure pas leur influence éventuelle sur les résultats du test. Elles me paraissent, pour tout dire, secondaires.
Il sera probablement intéressant d'en parler à la lumière des résultats et des impressions des participants.
jago
 
Messages: 656
Inscription: 01 Aoû 2008 18:02
  • offline

Message » 26 Mar 2009 13:26

oui pas facile.

Concentrons nous d'abord sur des diff facilement audible en non aveugle pour commencer.
Mahler
 
Messages: 12951
Inscription: 19 Mar 2006 18:27

Message » 26 Mar 2009 13:29

Et oui, Syber : on entend tellement bien ce qu'on connaît que dorénavant tu vas entendre ce musicien tousser sur à peu près toutes les chaines ou tu écouteras ce disque, sauf cata totale...

Et je trouve ton test excellent car il sera instructif et lévera peut-être une hypothèse : on n'entend mieux chez soi. Vrai ? ou Faux ?

Pour ma part, mais je l'ai écrit depuis longtemps : c'est l'inverse... J'entends mieux chez les autres ou chez moi en présence d'un tiers que seul...

Ailleurs ou chez moi en présence d'un tiers, j'écoute différemment : seul, les évaluations d'appareils ne m'intéressent pas beaucoup, je dois dire; la musique un peu plus. Donc, en cinq minutes, c'est réglé. :lol:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 26 Mar 2009 13:36

Paull a écrit:
le son d'un instrument change en fonction du musicien qui joue dessus. J'ai eu beau lire cette phrase plusieurs fois et y accorder du crédit compte tenu de la légitimité de son auteur je n'arrivai pas à réaliser concrètement ce qu'elle signifiait

Je n'arrive pas non plus à réaliser.
On ne parle pas de reconnaitre le jeu d'un musicien, mais bien du son de l'instrument qui varierait en fonction du musicien qui joue, c'est bien cela?
En appliquant à peu près la même force, un musicien qui jouerait un do sur un piano produirait un son différent de celui que produirait un autre musicien dans le même contexte? Peut-être que mon exemple est trop caricatural et restrictif? Autrement : ABX! :wink:


Le jour où tu seras placé dans cette situation : tu pigeras en un tournemain ! Mais d'une certaine façon tu peux t'en approcher en écoutant un disque à deux pianos : tu entends distinctement la nature différente du son des deux musiciens. Mais c'est moins probant que d'entendre en vrai plusieurs pianistes se succéder sur le même instrument : si un jour les épreuves d'un concours de piano sont diffusés à la télé ou à la radio écoute : ou un récital donné par plusieurs musiciens dans un festival... c'est étonnant : il y a beaucoup plus de différences de timbres "entre" le même piano joués par plusieurs pianistes qu'entre deux lecteurs de CD, un à 100 euros 1 à 1OOO euros "jouant" le même CD...

Sinon, pour ton do : ça marche pas... le son commence quand on joue la deuxième note : la sonorité produite par celui qui joue est dans l'intervalle qui sépare ces notes. Paradoxe étonnant : le son est quasi totalement contenu dans ce qui se passe après que le pianiste a joué...

Sinon, tu joues le si bémol qui est au dessus de la clef de serrure du piano et tu es Claudio Arrau jouant le Nocturne op. 55 de Chopin. Mieux Ignaz Friedman ! Hélas ! Pour être Arrau ou Friedman, il faut jouer le do... qui est situé une quasi octave plus bas : c'est dans cet intervale là... qu'est le son de chacun de ces pianistes... et si c'est Mikhail Rudy ou Piotr Andersewsky qui jouent ces deux notes : ben, ça sera pas le même timbre : eux, l'ont maîgrichon pour le premier, dur pour le second. C'est leur son à eux qu'ils imposent au piano... dont la marque reste néanmoins reconnaissable !
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 26 Mar 2009 13:54

haskil a écrit: (...) Et je trouve ton test excellent car il sera instructif et lévera peut-être une hypothèse : on n'entend mieux chez soi. Vrai ? ou Faux ? Pour ma part, mais je l'ai écrit depuis longtemps : c'est l'inverse... J'entends mieux chez les autres ou chez moi en présence d'un tiers que seul... Ailleurs ou chez moi en présence d'un tiers, j'écoute différemment : seul, les évaluations d'appareils ne m'intéressent pas beaucoup, je dois dire; la musique un peu plus. Donc, en cinq minutes, c'est réglé. :lol:


Je partage cette observation. Au point de ne jamais écouter en test mes disques préférés, mais seulement des disques que je connais un peu, que je sais très bien enregistrés, mais dont la musique m'ennuie. Ma concentration sur les différences sera plus grande. J'ai en tout cas toujours pratiqué ainsi.

(inutile de rappeler que la notion d'émotion me paraît contingentée à la musique et non à la chaine de reproduction à lquelle je demande de faire son boulot sur les plans électrique, mécanique et électronique (euh, j'ai rien oublié ?) :wink: .
wald
 
Messages: 1918
Inscription: 07 Avr 2008 9:40
  • offline

Message » 26 Mar 2009 13:58

La fréquence du La3 peut changer pour l'accordage ( norme La3 à 440Hz )...
Shitopicker
 
Messages: 932
Inscription: 01 Déc 2007 13:16
  • offline

Message » 26 Mar 2009 14:03

(euh, j'ai rien oublié ?) :wink: .



Electro-acoustique :idee:

:mdr:
syber
 
Messages: 10322
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 26 Mar 2009 14:27

Shit ! Je l'avais oublié celui-là :D
wald
 
Messages: 1918
Inscription: 07 Avr 2008 9:40
  • offline

Message » 26 Mar 2009 14:48

Shitopicker a écrit:La fréquence du La3 peut changer pour l'accordage ( norme La3 à 440Hz )...


L'accord ne se fait quasi jamais à 440 Hz. De plus en plus, le diapason monte... et surtout selon les villes il change ! A Berlin, on joue plus haut qu'à Paris, par exemple ! (Et jusque dans les années 1950, plus haut à Londres que partout ailleurs !) Ce qui fait que quand les orchestres voyagent pour des tournées, ils ont parfois des problèmes avec les pianos trouvés sur place... car un piano accordé tout le temps à un diapason ne tient pas un autre diapason pendant la durée de tout un concert et cela s'entend. Un peu. Mais s'entend... car si le piano ne tient pas l'accord longtemps quand il est contrarié... les musiciens habitués à jouer haut ont du mal à s'adapter tout autant !

Cela étant, cela n'a pas grand chose à voir avec ce dont on cause. :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 26 Mar 2009 15:25

Salut les gars !... ça cause fort sur ce post !... de choses... ben tres ? je sais pas ? mais c'est plutot du "subtil" !

Comme quoi ? y a de la subtilité partout ! :mdr:


Mode modération on :

Apporte quelque chose à cette discusion si tu le désires, et au besoin envoie un MP à Syber pour savoir s'il reste une place pour ta participation à ce test en ABX, mais ne viens pas troller.

Haskil, staff son
BENOIST
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 2592
Inscription: 13 Sep 2003 7:21
Localisation: Villeporcher (41310)



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message