Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

l'écoute est elle meilleure en muticanal qu'en stereo ?

Le sondage s’est terminé le 14 Juin 2004 22:10

OUI
35
42%
NON
49
58%
 
Nombre total de votes : 84

l'écoute est elle meilleure en muticanal qu'en stereo...

Message » 19 Mai 2004 23:46

Pour continuer sur le sujet d'enregistrement de référence aussi bien en 2 qu'en 5 canaux, il y a peu de candidats sérieux :cry:

Une bone raison à celà, c'est que les maisons d'éditions "serrent" tous les bugets, y compris le temps de mixage. Un ingé son français très réputé m'a dit qu'on était d'accord pour qu'il fasse du 5 canaux, mais avec le même budget temps que pour deux canaux :o :o :o

Donc pour avoir un même enregistrement avec un bon mix 2 ET 5 canaux (et pas un downmix pour le 2 canaux), faut un peut chercher... néanmoins j'en ai trouvé deux en "classique" et un en Pop qui sont assez significatifs.

Je me sert assez facilement du DVDAudio de Telarc "Ouverture 1812" qui est très complet en terme de registres sonores (il n'y a pas que les canons d'époque :roll: ) et le mix 2 canaux a été également soigné.

Procédure de test : commencez par la version 5 canaux, imprégnez-vous bien de la musique et de l'ambiance sonore, puis passez en version 2 canaux : :cry: :cry: :cry: Dur dur disait Roland Magdane a une époque.

Puis revenez en 5 canaux : :P le sourire revient!!!

Autre excellent disque : Chez Erato, Hommage à l'orchestre Lamoreaux par Y Sado,
http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/B ... 70-3429813

et en outsider, la Passion selon Mathieu d'Harnoncourt chez Teldec.
http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/B ... 70-3429813

En Pop, l'incontournable Dark Side of the Moon en SACD (en attendant le DVD Audio qui est en cours de mixage), disque conçu dès le départ (il y a 30 ans) pour être produit en 4 canaux :roll:
http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/B ... 70-3429813

Avec ces quelques galettes, un système bien réglé, le gain d'un passage de 2 à 4 ou 5 canaux est plus qu'évident : on a beaucoup de mal à revenir en arrière.

Maintenant, comme dit précédemment, un bon nombre d'ingés son vont avoir besoin de "mise à jour" :wink:
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Annonce

Message par Google » 19 Mai 2004 23:46

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Mai 2004 16:44

Passons maintenant au coeur du sujet qui nous préoccupe:
L'écoute est-elle meilleure en multicanal qu'en stéréo… Partie I

C'est une très bonne question qui dénote d'ailleurs d'une confusion importante : on devrait en fait parler de stéréo à deux ou à cinq, six ou sept canaux ! :lol:

En effet, la stéréophonie et la création de sources virtuelles (en largeur et en profondeur) entre plusieurs (au moins 2 donc) sources RÉELES.

Cette définition est très importante à retenir, car c'est elle qui va conditionner totalement notre système d'écoute.

La base de la stéréophonie (pour qu'elle marche) est d'avoir des enceintes IDENTIQUES du point de vue de l'audition humaine, donc d'un niveau physio-acoustique. Si cela n'est pas réalisé, adieu la stéréophonie. Or il est relativement aisé d'avoir deux enceintes physio-acoustiquement identiques, mais il est impossible que cela se produise dans un système à 5, 6 ou 7 canaux : nous verrons plus loin pourquoi.

Or, pour donner une indication approximative, le rendu acoustique d'une enceinte est donnée à moitié par les caractéristiques des l'enceinte elle-même, l'autre moitié étant donnée par le couplage de l'enceinte au local. Or, on voit donc que l'identité physio-acoustique ne peut être réalisée simplement que si :
- Les enceintes sont identiques en milieu anéchoïque (= en chambre "sourde")
- L'environnement acoustique est le même quelle que soit l'enceinte.

Dans un système stéréophonique à deux canaux, les enceintes sont les mêmes (elles sont par contre rarement appairées, sauf pour des studios), et il est relativement aisé d'avoir une acoustique symétrique, même si c'est rarement le cas des pièces non dédiées.

Où cela se complique gravement, c'est quand en passe en 3 canaux ou plus … :(

L'enceinte centrale, même si elle est identique aux latérales gauche et droite, n'a JAMAIS le même environnement acoustique que ses deux voisines. Ceci est aussi le cas dans les cinémas, mais les mixages de grand-papa étaient plutôt du style les dialogues dans la centrale et les latérales servent principalement à l'ambiance (musique, bruits, etc.), il n'y avait donc pas de nécessité de "marier" les enceintes pour faire de la stéréo. Sauf que tout évolue, et les ingénieurs du son cinéma "découvrent" ce que leurs collègues de la musique appliquent (avec plus ou moins de bonheur) depuis plus de 40 ans : LA STEREOPHONIE.

Dans les mixages des films les plus récents (entre autre les dessins animés signés Pixar®, mais beaucoup d'autre productions suivent cette tendance), les ingénieurs du son commencent à créer des effets stéréophoniques entre centrale et latérales (les deux poissons clown au début du film "Le monde de Némo" se parlent entre la centrale et les deux latérales) ou latérales et surrounds, voir même entre surrounds et back surrounds. Et si l'on n'a pas des enceintes physio-acoustiquement identiques, on peut dire adieu à la stéréophonie. Dans ce cas, le plus fréquent, on entends plus ou moins distinctement les enceintes, on a un "sweet spot" très étroit, etc. Dans une application HC c'est encore supportable, mais si jamais on doit passer en mode HIFI, c'est la catastrophe (c'est d'ailleurs une des raison qui fait "pester" les ingénieurs du son "musique" contre cette "maudite" centrale). :evil:
Ceci étant dit pour les enceintes frontales, nous verrons les surrounds et le caisson de grave dans la suite (Partie II)
:wink:
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 20 Mai 2004 17:21

Je suis tout ouie ;)
Henri ....La liberté de chacun s'arrête là où commence celle des autres....
Et au fait, t'as pensé a utiliser la fonction Rechercher ??? ;-)
Avatar de l’utilisateur
henri66
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 36293
Inscription: 07 Déc 2001 2:00
Localisation: Toulouse (mais catalan d'origine...)

Message » 20 Mai 2004 19:27

henri66 a écrit:Je suis tout ouie ;)


sur combien de canaux ? :lol: :wink:

en tout cas c'est passionnant, merci TMS :P
blounote
 
Messages: 4817
Inscription: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 20 Mai 2004 19:47

blounote a écrit:
henri66 a écrit:Je suis tout ouie ;)


sur combien de canaux ? :lol: :wink:

en tout cas c'est passionnant, merci TMS :P

It's my pleasure 8)

Dans l'équipe TMS (Taylor Made Systems) il y a Patrick Thévenot, qui a été responsable du labo d'acoustique de l'INA pendant plus de 10 ans, ça aide.

Je vais donc développer (une partie seulement de) plus de 10 ans de recherche (et d'applications au monde professionnel) dans le domaine de l'électroacoustique.

Jacques :wink:
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 20 Mai 2004 20:01

TMS a écrit:It's my pleasure 8)

Dans l'équipe TMS (Taylor Made Systems) il y a Patrick Thévenot, qui a été responsable du labo d'acoustique de l'INA pendant plus de 10 ans, ça aide.

Je vais donc développer (une partie seulement de) plus de 10 ans de recherche (et d'applications au monde professionnel) dans le domaine de l'électroacoustique.

Jacques :wink:


évidemment, ça aide :wink:

en tout cas, quelle aubaine pour nous de pouvoir partager un petit bout de votre expérience. :P
blounote
 
Messages: 4817
Inscription: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 20 Mai 2004 21:56

On en redemande :wink: .

Yves (lecteur assidu)
Yves Communal
 
Messages: 4034
Inscription: 04 Nov 2001 2:00
Localisation: Chez moi
  • offline

Message » 21 Mai 2004 1:49

Bon, alors voilà la suite ...


L'écoute est-elle meilleure en multicanal qu'en stéréo… Partie II

Passons maintenant aux enceintes dites de "surround".

Ici également nous héritons d'habitudes du passé qui tendent à devenir obsolètes : l'usage de dipôles.
Quand nous regardons les enceintes "surround" dans un cinéma, nous en voyons un certain nombre en rang d'oignon, de type dipôle. Ceci est typique de la technologie "Dolby Surround" pour la création des ambiances. Or, en HC, nous sommes passés du Dolby Surround (DS) au Dolby Digital (DD) et au DTS. Et avec cette percée technologique, les mixages ont suivi les possibilités des systèmes de reproduction : on ne retrouve plus des ambiances diffuses (confuses ?) comme en DS, mais des sons bien plus précis (bruitages divers et même des voix). Dans cette configuration sonore, l'utilisation de dipôles devient complètement inappropriée, car l'effet de filtre en peigne qui donne une illusion de spatialité bénéfique en DS, apporte également de la confusion au son et donc un manque de précision préjudiciable à une bonne écoute en multicanal.

Ceci est vrai pour des films, mais plus encore pour de la musique, et un enregistrement comme Dark Side of the Moon (Pink Floyd) nécessite des enceintes arrières précises pour reproduire ce qui se trouve dans les canaux dits "surround". Par contre, des enregistrement plus "classique" du point de vue de la scène sonore comme l'Ouverture 1812 (Telarc) ou le Sado (Erato) (orchestre devant, ambiances et réverbération sur l'arrière), l'utilisation d'enceintes dipolaires n'est pas trop handicapante même si ce n'est pas la meilleure solution.

Après les enceintes frontales, et les latérales/arrières, vient une autre qui peut être source de perturbation dans la reproduction musicale de qualité : Le/les caissons L.F.E. (Low Frequency Effects)
Ces caissons sont souvent confondus avec ce que l'on appelle les Subwoofers. Pour éclaircir les idées, voici quelle est l'utilité de chaque type d'enceinte :
- Le subwoofer est une enceinte de renfort de grave et infra-grave (entre 35 et 100HZ en moyenne) des diverses enceintes d'un système son. Ces enceintes doivent pouvoir reproduire les fréquences les plus graves sans traînage ni relaxation (qui est souvent agréable à l'oreille et qui donne l'impression d'avoir du grave, même si c'est artificiel).
- Le LFE est un enceinte d'effets de grave, spécifique au DVD Vidéo (les cinémas ont des subwoofer, et pour trouver l'équivalent des LFE, il faut remonter à l'époque des films type "tremblement de terre" ou l'on cherchait à faire vibrer le sol pour simuler le tremblement de terre) : c'est le canal dit ".1". Le spectre du signal va en moyenne de 25 à 45Hz, avec une pointe d'énergie vers 35Hz. Les effets du LFE sont souvent des effets qui "roulent", et une enceinte LFE qui a du retard et de la relaxation (de par leur conception) peut convenir pour ce type de signal. ¨Par contre beaucoup de caissons LFE sont impropres pour une application "Subwoofer" de par leur retard et leur relaxation prohibitifs.

Les enceintes frontales gauches et droites doivent donc soit pouvoir descendre proprement dans le grave pour la musique, soit si leur grave est insuffisant, on peut utiliser deux subwoofer pour garder une bonne séparation des graves. Dans certains cas un subwoofer unique entre les deux enceintes peut aussi donner satisfaction. Dans tous les cas de figure, le bass-management est crucial pour avoir une reproduction de qualité du grave (condition nécessaire mais pas suffisante).
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 21 Mai 2004 10:25

Merci TMS !

Pour tout et aussi pour le rappel du fait que la stéréophonie ne veut pas dire deux canaux !


Le retour aux fondamentaux recale bien les choses !

Continue !

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 21 Mai 2004 10:47

En 1993, Cabasse le précisait sur sa brochure consacrée à la pentaphonie, en signalant que la stéréophonie concernait le relief sonore sans notion précise du nombre de points dans l'espace. Holophonie est un terme générique également intéressant.

Ce que les gens appellent stéréophonie aurait du s'appeler diphonie, comme l'on disait tétraphonie pour quatre canaux. Même triphonie est utilisé dans un sens discutable.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 21 Mai 2004 10:56

TMS a écrit:Le spectre du signal va en moyenne de 25 à 45Hz, avec une pointe d'énergie vers 35Hz.


Sauf erreur de ma part, la norme DD prévoit que le LFE peut "monter" jusqu'à 120 Hz, non ?
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 21 Mai 2004 11:02

TMS parlait d'une moyenne: je ne pense pas qu'il bornait l'action du LFE entre 25 et 45 Hz.

En tout cas, il a donné en deux paragraphes concis une explication convaincante au fait que bon nombre de personnes pensent que les caissons dédiés homecinema et l'utilisation qui en est faite ne sont pas très bons en hifi!

Deux ans de débats résolus en dix lignes! :lol:
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 21 Mai 2004 11:44

Scytales a écrit:TMS parlait d'une moyenne: je ne pense pas qu'il bornait l'action du LFE entre 25 et 45 Hz.


Certes, ce que je voullais faire remarquer, c'est que concevoir un caisson qui doit couvrir une plage de 0 à 45 Hz ou 0 à 120 Hz, ce n'est pas tout à fait le même niveau de complexité...
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 21 Mai 2004 12:25

J'aime bien ton explication TMS, elle rejoint ce que je pense...

sans avoir moi même clairement su l'exprimer !

d'ailleur ma gestion des graves et proche de ce que tu exprime... :)



Amitiés
Lionel de Genève
Lionel de_Genève
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 2677
Inscription: 08 Mai 2001 2:00
Localisation: Genève
  • offline

Message » 21 Mai 2004 14:06

ogobert a écrit:
Scytales a écrit:TMS parlait d'une moyenne: je ne pense pas qu'il bornait l'action du LFE entre 25 et 45 Hz.


Certes, ce que je voullais faire remarquer, c'est que concevoir un caisson qui doit couvrir une plage de 0 à 45 Hz ou 0 à 120 Hz, ce n'est pas tout à fait le même niveau de complexité...


Olivier, tu as raison de parler de 0 à 120Hz, qui est la bande passante allouée au canal LFE.

Mais les messages qui sont "inscrits" dans ce canal montent rarement au dessus de 45Hz, car après ce ne sont plus des "effets" au sens kinéstésique du Cinéma. C'est aussi la raison pour laquelle les ingé son musique ne savent pas quoi faire de ce canal.

J'ai vu une interview d'un ingé son américain réputé (celui qui a mixé les Diana Krall pour ne pas le citer) qui disait les choses suivants :

1) il commence par faire un mix stéréo 2 canaux
2) il ajoute les surrounds
3) Il ajoute un peu de centrale et de LFE, juste pour que les diodes de ces canaux s'allument afin d'éviter que les gens ne crient (ce n'est pas du 5.1 !!)

Marrant non :wink:
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message