Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste, n°8

Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste, n°8

Godless (2017)

Provenance : France // Support : Blu-ray // Éditeur : Condor Entertainement // Date de sortie : 08 février 2019

Résolution : 1920×1080 // Cadence : 50i // Format : 2.39 // Encodage : AVC
Gamut : BT.709 // Chrominance : YCbCr 4:2:0 // Profondeur de couleurs : 8 bit

Bande-son : Allemand DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1
Sous-titres : Français imposés sur la VO

Image

Image

(Condition de test : Écran OLED 2160p en mode de l’image Expert)

S’il ne s’agissait pas d’un transfert 1080i et que de l’aliasing ne s’était invité sur une corde d’escalade et une fermeture éclair, l’image du présent Blu-ray aurait obtenu la note maximale. Car entre une définition au top du support, des détails excellemment affûtés, des couleurs froides absolument remarquables, des contrastes rutilants et des noirs de compète, difficile de nier qu’on en prend constamment plein les yeux.

Image

Image

(Condition de test : Ampli HC 11.2 avec post-traitement DTS Neural:X pour la VO et la VF)

Scrutant la moindre petite ambiance (et il y en a beaucoup en pleine nature) pour parfaitement la spatialiser dans l’espace acoustique (une mention spéciale à la séquence de la rivière), ce mixage qui n’est vraiment pas porté sur la pyrotechnie (le sujet ne s’y prêtant guère) ne manque pourtant pas le moins du monde d’ampleur et d’énergie. C’est d’ailleurs le score futuriste qui en profite le plus. Gâchée par de mauvais doubleurs, la VF se fait ratatiner par la VO où la qualité de jeu des acteurs est une évidence.

—————————————————————————————————————
Matériel de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA
—————————————————————————————————————

Partager :