Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google Adsense [Bot] et 19 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Kangourou ABX 5 - 27/6 - Le JITTER : Tout ce que vous ...

Message » 29 Juin 2009 8:46

LCD 31 a écrit:
Mahler a écrit:merci pour les cr !!!! :wink: Une pierre de plus vers la démystification. :wink:

autrement dit : tous ceux qui on changé leur clock sur DIY et qui on entendu une différence sont influencés par leurs croyances… (j'ai pas dis ça qd même)

Ce n'est certainement pas totalement faux mais les choses sont plus complexes car un jitter bien inférieur à 100 ns peut avoir une incidence autre que des claquements qui correspondent à un décrochage !!… (soit un cas de figure « extrême » et irréaliste avec du matériel en état de bon fonctionnement)

Le jitter entrainera un défaut qui sera plus ou moins « pénalisant » suivant la conception du DAC, le niveau de la chaine et certainement difficile à détecter pour quelqu’un qui ne connait pas le système à moins de pousser celui-ci jusqu’au seuil de non fonctionnement de la SPDIF (seuil de décrochage mais là, c’est une autre histoire) possible !



C'est tout de même une pierre de plus. A mon sens, un des buts des "abx" n'est pas de nier toutes les différences mais de ramener sur terre les amateurs de "surlecultage". Pour commencer.
Mahler
 
Messages: 12951
Inscription: 19 Mar 2006 18:27

Annonce

Message par Google » 29 Juin 2009 8:46

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 29 Juin 2009 10:00

Disons un petit caillou : l abx est tellement rigoureux que toute generalisation est 'abusive' ou n engage que la personne qui la fait... Les resultats du test ne sont valables que sur le materiel teste avec les testeurs. En ce qui concerne mon install, sur ce que j ai pu experimenter, je n arrive pas a discreminer les transports avt dac.
Un abx qui serait plus interessant, ce serait, que, la ou les differences ont ete entendues 'en non aveugle' elles soient confirmees ou infirmees en abx. :wink:
Hi-fi : nas Qnap TS221, Transporter, Classé 2200i, Vivid Audio, Rel
HC : Pio KRP 500A, Vivid, Scandyna Minipod & Cinepod, Pana BDT 270, Yamaha Rxa 1040
Avatar de l’utilisateur
JG Naum
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 5361
Inscription: 12 Mar 2005 20:08
Localisation: Paris

Message » 29 Juin 2009 10:09

rappel:
Un ABX n'infirme pas, il n'est pas en capacité de le faire;
Il peut confirmer, dans le cas d'un test ABX réussi, la différence sonore entre 2 dispositifs de rendu;
jamais rien d'autre.
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7401
Inscription: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°

Message » 29 Juin 2009 10:11

Message personnel à Syber:
Je suis contacté depuis plusieurs jours par des mammouths, généralement célibataires, qui me demandent tes coordonnées.
Ils affirment que tu proposes des "spécialités"

-dois-je transmettre ces coordonnées?

(parce que là, ils ont l'air un peu énervés. C'est le printemps ?)

8)
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7401
Inscription: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°

Message » 29 Juin 2009 10:15

grand x a écrit:rappel:
Un ABX n'infirme pas, il n'est pas en capacité de le faire;
Il peut confirmer, dans le cas d'un test ABX réussi, la différence sonore entre 2 dispositifs de rendu;
jamais rien d'autre.

Meme si c est la meme personne sur le meme materiel qui fait le test en aveugle apres avoir constate des differences en non aveugle ? :oops: :oops: :wink:
Hi-fi : nas Qnap TS221, Transporter, Classé 2200i, Vivid Audio, Rel
HC : Pio KRP 500A, Vivid, Scandyna Minipod & Cinepod, Pana BDT 270, Yamaha Rxa 1040
Avatar de l’utilisateur
JG Naum
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 5361
Inscription: 12 Mar 2005 20:08
Localisation: Paris

Message » 29 Juin 2009 10:20

oui:
L'absence de discernement en ABX ne signifie pas qu'il n'y a pas de différences, mais qu'elles, si elles existent, n'ont pas pu être mises en évidence. Rien de plus.
En aucun cas un ABX non réussi ne peut faire conclure à une absence de différences. Cela peut éventuellement les relativiser, jamais en éliminer la possibilité:
la question reste alors malheureusement ouverte sur l'existence ou non de réelles différences.
C'est pas confortable, ce manque de certitude, mais pour le moment, on ne trouve pas de moyen de sortir de ça.
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7401
Inscription: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°

Message » 29 Juin 2009 10:21

A JG :c'est valable pour lui. :wink:

+1 avec grandX sinon.
Mahler
 
Messages: 12951
Inscription: 19 Mar 2006 18:27

Message » 29 Juin 2009 12:05

JG Naum a écrit:Disons un petit caillou : l abx est tellement rigoureux que toute generalisation est 'abusive' ou n engage que la personne qui la fait... Les resultats du test ne sont valables que sur le materiel teste avec les testeurs. En ce qui concerne mon install, sur ce que j ai pu experimenter, je n arrive pas a discreminer les transports avt dac.
Un abx qui serait plus interessant, ce serait, que, la ou les differences ont ete entendues 'en non aveugle' elles soient confirmees ou infirmees en abx. :wink:


La rigueur de l'ABX, parfois décriée, a notamment pour objectif de ne pas faussement attribuer une différence entendue (typiquement, l'égalisation des niveaux réduit les différences) avec pour conséquence agaçante mais en général justifiée de ne pas valiser un résultat positif (voir la discussion sur les stats il y a peu). Et encore, un ABX de fichiers compressés, comme il s'en pratique beaucoup, ne pose quasiment pas de contraintes de méthodologie.

Et dans tous les cas, une fois l'écoute lancée je ne vois pas trop où est la différence avec l'écoute comparative normale .

Donc la rigueur c'est en amont et en aval mais pas durant l'écoute.

Je suis en revanche tout à fait convaincu que l'ABX est surtout interessant avec quelqu'un qui a entendu une différence, comme Syber l'a pratiqué par exemple.

Car, à chaque fois qu'une différence est subtile (*), il est tout à fait possible de passer à coté, par exemple en utilisant un extrait inadapté à la différenciation. Pio, sur un autre forum, a commis une expérience amusante (si je l'ai bien comprise) à partir d'un ABX assez difficile. Beaucoup le ratent en effet mais, une fois un indice donné (quoi entendre et à quel moment l'entendre), ceux qui l'ont raté le réussissent.

Ce qui est interessant aussi, mais ne surprendra pas ceux qui ont essayé quelques ABX, c'est que la difficulté à discerner une différence apparaît bien entendu dès la phase non aveugle, et aussi que ceux qui en définitive l'ont identifiée semblent assez facilement le confirmer en aveugle.

(*) Evidemment cela séparent ceux qui entendent des différences subtiles - qui n'ont souvent pas peur de pratiquer l'ABX, quel paradoxe -, et ceux qui entendent des différences surlecutantes - et qui forment les meilleurs bataillons des anti-ABX :mdr:.
wald
 
Messages: 1918
Inscription: 07 Avr 2008 9:40
  • offline

Message » 29 Juin 2009 12:35

Lorsqu'un pont supporte le passage d'un véhicule de 100 tonnes, doit-on refuser de le traverser à pied de crainte qu'il ne s'écroule, sous prétexte qu'on n'a pas vérifié avec un piéton, et donc que cela ne prouve rien quant à la solidité du pont ?
Pio2001
 
Messages: 5909
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 29 Juin 2009 12:44

LCD 31 a écrit:à quoi servent les Master Clock


A synchroniser plusieurs sources.

LCD 31 a écrit:juste un TDA sans reclokage (corrigez moi si je me trompe)


Je ne suis pas non plus expert, mais je ne vois pas comment un DAC pourrait lire les données sans opérer un reclockage. Il peut être rudimentaire, certes, mais le fait d'extraire le signal d'horloge des données audio implique forcément un léger reclockage, non ?
Pio2001
 
Messages: 5909
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 29 Juin 2009 12:46

wald a écrit:
JG Naum a écrit:Disons un petit caillou : l abx est tellement rigoureux que toute generalisation est 'abusive' ou n engage que la personne qui la fait... Les resultats du test ne sont valables que sur le materiel teste avec les testeurs. En ce qui concerne mon install, sur ce que j ai pu experimenter, je n arrive pas a discreminer les transports avt dac.
Un abx qui serait plus interessant, ce serait, que, la ou les differences ont ete entendues 'en non aveugle' elles soient confirmees ou infirmees en abx. :wink:


La rigueur de l'ABX, parfois décriée, a notamment pour objectif de ne pas faussement attribuer une différence entendue (typiquement, l'égalisation des niveaux réduit les différences) avec pour conséquence agaçante mais en général justifiée de ne pas valiser un résultat positif (voir la discussion sur les stats il y a peu). Et encore, un ABX de fichiers compressés, comme il s'en pratique beaucoup, ne pose quasiment pas de contraintes de méthodologie.

Et dans tous les cas, une fois l'écoute lancée je ne vois pas trop où est la différence avec l'écoute comparative normale .

Donc la rigueur c'est en amont et en aval mais pas durant l'écoute.

Je suis en revanche tout à fait convaincu que l'ABX est surtout interessant avec quelqu'un qui a entendu une différence, comme Syber l'a pratiqué par exemple.

Car, à chaque fois qu'une différence est subtile (*), il est tout à fait possible de passer à coté, par exemple en utilisant un extrait inadapté à la différenciation. Pio, sur un autre forum, a commis une expérience amusante (si je l'ai bien comprise) à partir d'un ABX assez difficile. Beaucoup le ratent en effet mais, une fois un indice donné (quoi entendre et à quel moment l'entendre), ceux qui l'ont raté le réussissent.

Ce qui est interessant aussi, mais ne surprendra pas ceux qui ont essayé quelques ABX, c'est que la difficulté à discerner une différence apparaît bien entendu dès la phase non aveugle, et aussi que ceux qui en définitive l'ont identifiée semblent assez facilement le confirmer en aveugle.

(*) Evidemment cela séparent ceux qui entendent des différences subtiles - qui n'ont souvent pas peur de pratiquer l'ABX, quel paradoxe -, et ceux qui entendent des différences surlecutantes - et qui forment les meilleurs bataillons des anti-ABX :mdr:.


je suis d'accord à 99%.

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 29 Juin 2009 13:01

2.
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7401
Inscription: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°

Message » 29 Juin 2009 13:13

Pio2001 a écrit:
LCD 31 a écrit:à quoi servent les Master Clock

A synchroniser plusieurs sources.

Le fait de tout synchroniser avec la master clock évite l’extraction de la clock à partir du signal par la PLL.


Pio2001 a écrit:
LCD 31 a écrit:juste un TDA sans reclokage (corrigez moi si je me trompe)


Je ne suis pas non plus expert, mais je ne vois pas comment un DAC pourrait lire les données sans opérer un reclockage. Il peut être rudimentaire, certes, mais le fait d'extraire le signal d'horloge des données audio implique forcément un léger reclockage, non ?

Je sous-entendais « reclokage » par super clock
LCD 31
 
Messages: 5413
Inscription: 16 Sep 2006 9:48
Localisation: Banlieue Ouest Toulousaine
  • offline

Message » 29 Juin 2009 13:14

Mahler a écrit:
LCD 31 a écrit:
Mahler a écrit:merci pour les cr !!!! :wink: Une pierre de plus vers la démystification. :wink:

autrement dit : tous ceux qui on changé leur clock sur DIY et qui on entendu une différence sont influencés par leurs croyances… (j'ai pas dis ça qd même)

Ce n'est certainement pas totalement faux mais les choses sont plus complexes car un jitter bien inférieur à 100 ns peut avoir une incidence autre que des claquements qui correspondent à un décrochage !!… (soit un cas de figure « extrême » et irréaliste avec du matériel en état de bon fonctionnement)

Le jitter entrainera un défaut qui sera plus ou moins « pénalisant » suivant la conception du DAC, le niveau de la chaine et certainement difficile à détecter pour quelqu’un qui ne connait pas le système à moins de pousser celui-ci jusqu’au seuil de non fonctionnement de la SPDIF (seuil de décrochage mais là, c’est une autre histoire) possible !



C'est tout de même une pierre de plus. A mon sens, un des buts des "abx" n'est pas de nier toutes les différences mais de ramener sur terre les amateurs de "surlecultage". Pour commencer.

tout a fait d'accord !
LCD 31
 
Messages: 5413
Inscription: 16 Sep 2006 9:48
Localisation: Banlieue Ouest Toulousaine
  • offline

Message » 29 Juin 2009 13:19

wald a écrit:
Car, à chaque fois qu'une différence est subtile (*), il est tout à fait possible de passer à coté, par exemple en utilisant un extrait inadapté à la différenciation. Pio, sur un autre forum, a commis une expérience amusante (si je l'ai bien comprise) à partir d'un ABX assez difficile. Beaucoup le ratent en effet mais, une fois un indice donné (quoi entendre et à quel moment l'entendre), ceux qui l'ont raté le réussissent.

Ce qui est interessant aussi, mais ne surprendra pas ceux qui ont essayé quelques ABX, c'est que la difficulté à discerner une différence apparaît bien entendu dès la phase non aveugle, et aussi que ceux qui en définitive l'ont identifiée semblent assez facilement le confirmer en aveugle.


Remarque très intéressante ! :wink:
domifi
 
Messages: 2154
Inscription: 24 Jan 2005 12:03
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message