Les p’tits tests 4K Ultra HD du loup céleste – Numéro 4, Janvier 2019

Les p’tits tests 4K Ultra HD du loup céleste – Numéro 4, Janvier 2019

 

Deadpool 2

Provenance : France
Éditeur : 20th Century Fox
Format vidéo : 3840×2160 / 24p – HDR10 / BT.2020 – YCbCr 4:2:0 / 10 bit – Encodage HEVC – Format 2.39 – 2K DI
Luminance HDR : De 0.005 à 1000 nits
Bande-son : Anglais Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1), Français DTS 5.1
Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Un peu éteint du côté de l’éclat des sources lumineuses qui n’en restent pas moins un peu plus intenses (cf. les néons de la prison) et même moins lumineux que son homologue HD, ce 4K Ultra HD est pourtant loin d’être inférieur au Blu-ray. Passé la douceur intentionnelle des rêves de Wade la définition gagne en naturel avec des détails plus précis (les arrière-plans sont plus lisibles), la palette colorimétrique est plus nuancée et mieux saturée (la combinaison en lycra rouge de Deadpool), et les contrastes sont plus travaillés grâce à des noirs encore plus redoutables (ce sont les scènes dans le blockhaus qui en profitent vraiment). Au passage, la version “Super Méga $@%!#& Chouette” booste un peu les couleurs tout en ayant des tons gris plus présents. La photographie y est de ce fait plus froide avec des primaires plus vibrantes.
Qualité audio : Image
À l’image de l’œuvre qu’elles accompagnent, ces pistes sonores azimutées partent un peu dans tous les sens. Et ça tombe très bien, c’est ce que nous attendions. Précises, bien spatialisées et dynamiques sans excès, elles délivrent un spectacle acoustique dont l’activité multicanale ne cesse de briller au travers d’enceintes toujours prêtent à envoyer la sauce. Bien évidemment, la VO Atmos va plus loin avec des basses mieux utilisées et un champ sonore plus large et enveloppant (les séquences du saut en parachute et de l’attaque du bus exploitent comme il faut la scène aérienne), mais la VF s’en tire vraiment bien et assure grave.

————————————————–

Partager :