Les p’tits tests 4K Ultra HD du loup céleste – Numéro 4, Janvier 2019

Les p’tits tests 4K Ultra HD du loup céleste – Numéro 4, Janvier 2019

Harry Potter et les reliques de la mort – 1ère partie

Provenance : France
Éditeur : Warner Bros.
Format vidéo : 3840×2160 / 24p – HDR10 / BT.2020 – YCbCr 4:2:0 / 10 bit – Encodage HEVC – Format 2.40 – 2K DI
Luminance HDR : De 0.005 à 4000 nits
Bande-son : Anglais DTS:X (core DTS-HD MA 7.1), Français DTS-HD MA 5.1
Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
“Noir c’est noir, il n’y a plus d’espoir”. C’est en ces quelques mots que le présent transfert UHD pourrait être présenté, car si le gain en précision, en netteté et en détails est perceptible (ce sont les gros plans et les éléments du fond du cadre qui en profitent le plus), c’est bien du côté de la colorimétrie (globalement plus terne et désaturée) et des contrastes (l’ambiance est encore plus sombre même si les textures au détour des couloirs peu éclairés sont plus visibles) que les différences se creusent avec le Blu-ray. Sans oublier bien sûr les sources lumineuses qui permettent aux éclairages et aux sortilèges de profiter d’un éclat bien plus prononcé. Cet épisode visuellement très crépusculaire l’est donc encore plus ici.
Qualité audio : Image
Des pistes sonores foudroyantes, nettes et spatialisées avec grand soin, où les ambiances et les effets tonitruants se déchaînent de toutes parts (scène aérienne comprise en DTS:X – cf. la fuite de Harry dans le side-car de Hagrid et l’ouverture du médaillon de Serpentard -) sans omettre d’user d’un canal LFE vigoureux.

————————————————–

Partager :