Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste, n°7

Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste, n°7

Mandy (BD)

Provenance : France
Éditeur : Universal Pictures
Format vidéo : 1920×1080 / 24p – SDR / BT.709 – YCbCr 4:2:0 / 8 bit – Encodage AVC – Format 2.40
Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS 5.1
Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Que dire si ce n’est que la photographie déviante et radicale de Benjamin Loeb n’est pas là pour être flatteuse mais pour rappeler avec violence l’esthétisme « abîmé » des années 80. Cette ambiance visuelle étrange et particulièrement singulière, entre une texture fortement granuleuse, des filtres et étalonnage de couleurs hallucinatoires, une clarté variable en fonction des plans, des contrastes parfois volontairement datés et des noirs tirant par endroit vers le bleu, est fort heureusement reproduite avec le plus grand soin (même lors des très nombreuses séquences en basse lumière) par ce master HD solide.
Qualité audio : Image
Un mixage sensoriel à la dynamique intense, à la spatialisation enveloppante, aux effets/ambiances qui « désorientent » remarquablement, au score electro-metalleux inquiétant et aux dialogues clairs (si ce n’est les voix « démoniaques »). À son niveau non HD, la VF reste très efficace.

————————————————–

Partager :