Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste, n°7

Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste, n°7

Anges et Démons (UBD)

Provenance : Royaume-Uni
Éditeur : Sony Pictures
Format vidéo : 3840×2160 / 24p – HDR10 / BT.2020 – YCbCr 4:2:0 / 10 bit – Encodage HEVC – Format 2.39 – 4K DI
Luminance HDR : De 0.005 à 4000 nits
Bande-son : Anglais Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1), Français Dolby Digital 5.1, Anglais Audiodescription
Sous-titres : Anglais, Français, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Un transfert UHD magnifique (mais pas démonstratif puisque l’action est souvent plongée dans la pénombre) à la structure granuleuse très cinématographique, au piqué redoutable (des détails plus fins qu’en HD), à la profondeur de champs impressionnante, aux couleurs resplendissantes (surtout les rouges qui gagnent en raffinement), aux contrastes haut de gamme (malgré des noirs parfois moins profonds que sur le Blu-ray) et aux sources lumineuses plus radieuses (la lumière du jour, une lampe-torche, des gyrophares, des flammes, l’éclairage intérieur dont un mémorable « rouge d’alerte »).
Qualité audio : Image
D’une rare ampleur avec des basses cataclysmiques, une aération fulgurante du score de Hans Zimmer et des effets surround renversants, ces pistes sonores larges et immersives sont particulièrement bien équilibrées. Mais pour profiter d’un enveloppement accru et d’un support plus appuyé encore du canal LFE, direction la VO Dolby Atmos et son upgrade vertical loin d’être anecdotique (une alarme, des particules dans le grand collisionneur de hadrons, des réverbérations, des cloches, une chute de verres, etc.). Une présentation de référence.

————————————————–

Partager :